Jerzy Dominik Lubomirski

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Jerzy Dominik Lubomirski
Jerzy Domink Lubomirski.JPG
Fonctions
Q63922330
-
Franciszek Wielopolski (en)
Podstola the Great Crown (d)
Deputy to the Sejm of the First Polish Republic (d)
Q18225183
Biographie
Naissance
Décès
Activité
MilitaireVoir et modifier les données sur Wikidata
Famille
Père
Mère
Barbara Lubomirska (en)Voir et modifier les données sur Wikidata
Fratrie
Conjoints
Ursule Catherine de Teschen
Magdalena Lubomirska (d)Voir et modifier les données sur Wikidata
Enfants
Autres informations
Grade militaire
Distinction
Szreniawa RGB kolor.jpg
blason

Jerzy Dominik Lubomirski (né vers 1665 – mort le ), prince polonais de la Famille Lubomirski, grand intendant de la Couronne (1695-1702), chambellan de la Couronne (1702), voïvode de Cracovie (1726), staroste de Kazimierz, Olsztyn, Ryki et Lipno, lieutenant-général des dragons de la République, colonel du régiment des dragons de la reine.

Biographie[modifier | modifier le code]

Jerzy Dominik Lubomirski est le fils de Jerzy Sebastian Lubomirski et de Barbara Tarło (pl).

En 1684 il prend pris part à la guerre de la Sainte Ligue qui combat les incursions Otomanes. En 1685, il participe à l'expédition de l'hetman Stanisław Jan Jabłonowski en Bucovine. Il combat les Tatars en 1693 et 1695.

En tant que représentant de la province de Lublin, il participe à la Diète générale et à la diète de convocation de 1696, où il soutient la candidature de François-Louis de Bourbon-Conti. Il se rend ensuite en Ukraine, où il demande le soutien du Cosaque Semen Palej (pl). En 1698, il rejoint Auguste II et prend part à la bataille de Podhajce (en).

En 1695, il épouse Ursule-Catherine de Teschen. Quand celle-ci devient la maîtresse officielle d'Auguste II, Lubomirski reçoit de nombreux offices pour se consoler. En 1701, il est nommé commandant de la Garde royale, en 1702 chambellan de la cour de la Couronne.

En 1704, il est membre de la Confédération de Sandomierz (en) et rejoint le camp de Stanislas Leszczynski, pendant la Grande guerre du Nord. Il change ensuite plusieurs fois d'orientation politique et soutient le retour d'Auguste II, en 1710. Élu à la Diète générale de Varsovie, il demande le soutien de la Russie.

En 1712, Lubomirski combat avec les insurgés cosaques de Pylyp Orlyk qui combat les Russes en Ukraine de la rive droite. En 1715, il reçoit l'ordre de l'Aigle blanc. En 1716, il sert de médiateur entre la Confédération de Tarnogród (en) et Auguste II.

À la diète de 1718, il exige le retrait des troupes russes du territoire la République. En 1724, il fait partie de la commission d'enquête qui examine les circonstances du tumulte de Toruń et réclame un jugement sévère. Il conduit lui-même un régiment pour assurer l'exécution des condamnés.

Mariages et descendance[modifier | modifier le code]

En 1695, Jerzy Dominik Lubomirski épouse Ursule-Catherine de Teschen, fille de Johann Heinrich von Altenbockum et de Konstancja Tekla Branicka. Le mariage est annulé par jugement du pape.

Il épouse ensuite, Magdalena Tarło, fille de Stanisław Tarło, voïvode de Lublin. Ils ont deux enfants :

Ascendance[modifier | modifier le code]

Références[modifier | modifier le code]


Sources[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :