Jenny Zillhardt

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Jenny Zillhardt
Jenny Zillhardt - Self-portrait.jpg
Autoportrait (vers 1900)
Naissance
Décès
Nom de naissance
Marguerite-Valentine-Jenny ZillhardtVoir et modifier les données sur Wikidata
Nationalité
Activité
Formation
Maître
Fratrie
Distinctions

Jenny Zillhardt (1857-1939) est une artiste peintre française.

Biographie[modifier | modifier le code]

Marguerite-Valentine-Jenny Zillhardt dite Jenny Zillhardt est née le à Saint-Quentin dans l'Aisne. Elle commence à étudier la peinture à l'académie Julian à Paris en 1877, aux côtés de Louise Catherine Breslau et de Marie Bashkirtseff[1]. Elle est l'élève de Tony Robert-Fleury.

Elle expose au Salon pour la première fois en 1878 avec le tableau Deux amis. Ses nombreuses participations au Salon lui permirent d'obtenir plusieurs récompenses[2].

Elle fait partie de la délégation de femmes françaises artistes présentées à l'Exposition universelle de 1893 à Chicago, regroupées dans le Woman's Building[3].

Ses œuvres figurent dans les collections du Musée d'Orsay[4], du musée de Langres et du musée de Saint-Quentin[5].

Elle est faite officier de l'instruction publique en 1910[6] et chevalier de la légion d'honneur en 1930[7].

Son tableau Régalez-vous mesdames figure dans Women Painters of the World (1905) de Walter Shaw Sparrow[8].

Jenny Zillhardt meurt en [1] à Neuilly-sur-Seine[2].

Elle est la sœur de l'artiste Madeleine Zillhardt, qui fut également ancienne élève de l'Académie Julian, modèle, compagne et légataire de Louise Catherine Breslau.

Collections publiques[modifier | modifier le code]

  • Jeune fille au chat, musée d'Orsay[4]

Galerie[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. a et b Saimpré, « Jenny Zillhardt », Journal des débats politiques et littéraires,‎ , p. 2 (lire en ligne).
  2. a et b Valfleury, « Deuils », Le Figaro,‎ , p. 2 (lire en ligne).
  3. (en)« French Women Painters: 1893 Chicago World's Fair and Exposition » par K.L. Nichols, sur arcadiasystems.org, en ligne.
  4. a et b Notice no 000PE018684, base Joconde, ministère français de la Culture
  5. Marie Bashkirtseff, Journal 1877-1879, L'Âge d'Homme (lire en ligne), p. 42-43
  6. Journal officiel de la République française, (lire en ligne), p. 4089.
  7. « Cote 19800035/240/31935 », base Léonore, ministère français de la Culture
  8. (en) Walter Shaw Sparrow, Women Painters of the World, from the time of Caterina Vigri, 1413-1463, to Rosa Bonheur and the present day, (lire en ligne), p. 221

Liens externes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :