Jemna

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Jemna
Administration
Pays Drapeau de la Tunisie Tunisie
Gouvernorat Kébili
Délégation(s) Kébili Sud
Maire Adel Abdelkader[1]
Code postal 4214
Démographie
Gentilé Jemnien
Population 7 194 hab. (2014[2])
Géographie
Coordonnées 33° 34′ nord, 9° 01′ est
Localisation

Géolocalisation sur la carte : Tunisie

Voir la carte administrative de Tunisie
City locator 14.svg
Jemna

Géolocalisation sur la carte : Tunisie

Voir la carte topographique de Tunisie
City locator 14.svg
Jemna

Jemna ou Djemna (جمنة) est une ville du sud-ouest de la Tunisie, plus précisément de la région du Nefzaoua, située au sud de Kébili et au nord de Douz.

Rattachée administrativement au gouvernorat de Kébili, elle constitue une municipalité comptant 7 194 habitants en 2014[2] et appartient à la délégation de Kébili Sud.

Elle constitue un centre de l'émigration de la diaspora tunisienne : 45 % de la main-d'œuvre masculine se trouve à l'étranger en 1976[3].

Elle se trouve au cœur de certaines des plus belles et riches palmeraies du pays, certaines appartenant à l'État qui les louait à des privés, notamment des proches du régime en place[4]. Dans ce contexte, les habitants créént une association (Association de défense des oasis de Jemna) qui gère, à partir de 2011 et selon le modèle de la coopérative, l'une de ces fermes et utilisent les recettes pour engager des projets de développement[4]. L'État dénonce en 2016 l'illégalité de cette gestion et l'exploitation anarchique d'un bien public, tout en craignant une généralisation de cette initiative[4]. Dans le même temps, des députés du Mouvement Tunisie Volonté, du Courant démocrate et d'Ennahdha se rendent sur place afin de soutenir les habitants[5].

Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • Joëlle Brochier-Puig, L'oasis de Jemna (Sud-Ouest tunisien) : étude des logiques de la croissance urbaine, Montpellier, Université Paul-Valéry-Montpellier, , 203 p.

Références[modifier | modifier le code]

  1. Décret du 25 juin 2011 portant nomination de délégations spéciales dans certaines communes du territoire tunisien, Journal officiel de la République tunisienne, n°47, 28 juin 2011, pp. 1064-1069
  2. a et b (ar) « Recensement de 2014 » [PDF], sur census.ins.tn (consulté le 13 octobre 2016)
  3. Véronique Lassailly-Jacob, Communautés déracinées dans les pays du Sud, La Tour-d'Aigues, Éditions de l'Aube, , 189 p. (ISBN 9782876783928, lire en ligne), p. 75
  4. a, b et c Nizar Bahloul, « Jemna, le déficit d’une vision d'État », sur businessnews.com.tn, (consulté le 13 octobre 2016)
  5. « Affaire Jemna : le ministère des Domaines de l’État promet de sévir », sur businessnews.com.tn, (consulté le 13 octobre 2016)