Jean Smilowski

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Jean Smilowski
Bethune expo smilowsky.jpg
Exposition Jean Smilowski à Béthune en 2014.
Naissance
Décès
Sépulture
Nationalité
Activité

Jean Smilowski (né le à Lille et mort en 1989 dans la même ville) est un créateur autodidacte de milieu populaire d'origine polonaise, classé par certains experts de l'art comme peintre français d'art brut.

Biographie[modifier | modifier le code]

Fils d'immigrés polonais arrivés en France en 1924, Jean Smilowski passe ses premières années dans un petit appartement du Vieux-Lille. En 1943, la famille, sans ressources à la suite du licenciement du père, s'installe dans une cabane dans les jardins familiaux proches des abattoirs de la ville, rue du Guet. À l'âge de 16 ans, Jean Smilowski est emmené en Allemagne et reviendra vivre dans la cabane. Il y passera plus de 40 ans, jusqu'en 1985 lorsque, après la destruction de sa cabane et des jardins ouvriers de la Poterne, il sera relogé en HLM par la ville, avec l'aide de l'Atelier Populaire d'urbanisme du Vieux-Lille (APU).

Ouvrier sans qualification à l'usine de Fives-Lille-Cail, il est renversé par un camion à 33 ans (« à 33 ans il a souffert, moi aussi », écrira-t-il derrière plusieurs de ses toiles, se comparant au Christ). Il vivra ensuite d'une pension d'invalidité et de petits boulots. Vivant en marge de la ville, resté seul dans la baraque de ses parents qu'il reconstruit, il décore sa cabane en s'inventant un royaume peint de couleurs vives, au Ripolin, recouvert d'épaisses couches de vernis.

Dans son deux-pièces situé en rez-de-chaussée d'un immeuble HBM (Habitations Bon Marché) de la rue Eugène Varlin (centre-ville de Lille) où il reconstitue son univers, il vivra encore 4 ans, aidé par son infirmière et soutenu par les bénévoles de l'APU. En 1989, la maladie et plusieurs opérations eurent raison de sa santé fragile. Il est enterré au cimetière de l'Est à Lille.

Œuvre[modifier | modifier le code]

Au-delà d'une grande fresque (Sitting Bull et Ramona), peinte sur un mur intérieur de la cour de sa cabane) installée dans le hall de la mairie de quartier du Vieux-Lille depuis 1998, l'œuvre de Jean Smilowski comprend des draps cousus et peints, des contreplaqués et des meubles peints, des malles en bois décorées sur toutes les faces, des boîtes et des trousses de toutes tailles, des drapeaux et des fanions, des jouets et des bibelots peints, des personnages et objets fabriqués, des avions, trois livres dessinés. Deux cahiers de dessins se rapportent à l'histoire des grands hommes et aux religions; le troisième est un livre relié artisanalement à l'italienne de 1639 pages qui réunit des centaines de dessins et textes recopiés, retraçant la guerre de 40, l'histoire des Indiens d'Amérique, l'histoire de France, etc.

Les thèmes principaux de ses représentations sont la guerre, la religion, l'amour, incarné par Ramona, squaw héroïne d'un roman et de plusieurs films tournés dans les années 1920-1930, puis chantée par Tino Rossi, au côté de laquelle il se représente parfois.

Sauvée par L'Atelier populaire d'urbanisme du Vieux Lille lors de la démolition de sa cabane en 1985 et au moment de son décès en 1989, la quasi-totalité des œuvres de Jean Smilowski est, depuis 1992, conservée par l'association La Poterne (siège social à Lille), excepté les œuvres qu'il a données ou vendues de son vivant ou qui ont disparu. Une quarantaine d'œuvres (d'abord acquise par le musée l'Aracine, peu avant l'exposition "Robillard-Smilowski" à Neuilly-sur-Marne en 1992) est, depuis 1997, conservée au Musée d'Art Moderne de LMCU à Villeneuve d'Ascq, devenu LaM en 2010 (on peut voir quelques-unes de ces œuvres dans la partie "Art Brut" du musée). La Poterne conserve également des films, photos et enregistrements audio réalisés par Smilowski, des livres, des objets personnels et bibelots, des collections de disques et de films et autres documents qui permettent à la fois de mieux comprendre son univers et son œuvre et de retracer une partie de sa vie.

Expositions et filmographie[modifier | modifier le code]

L'association La Poterne a réalisé de nombreuses expositions dans la métropole lilloise, notamment en 1993 à la bibliothèque de quartier du Vieux-Lille (rétrospective), à l'Hôtel des services du Conseil général du Nord (1994), à la mairie de quartier du Vieux Lille (1994), au Prato (1995), à la médiathèque départementale du Nord (1996), à la médiathèque Marguerite Yourcenar de Fâches-Thumesnil (1997), et a prêté des œuvres au Musée d'Art Moderne de Lille Métropole pour l'exposition "La Planète exilée" (2001).

La Poterne a également coproduit, avec "Du film à retordre", le film "L'ampleur de Smilowski", réalisé par Yohan Laffort et Jean-Michel Compiègne, et contribué à la réalisation de "Mes valises sont prêtes", pré-maquette de film réalisée par Clovis Prévost.

Les trois dernières grandes expositions ont eu lieu l'une en à la salle du Conclave du Palais Rihour de Lille et dans divers leu Vieux-Lille : APU du Vieux-Lille, Consulat de Pologne, librairie Lektura, mairie de quartier du Vieux-Lille, la deuxième de janvier à à la Ferme d'en Haut de Villeneuve d'Ascq où une partie de l'intérieur de sa cabane a été reconstituée et un diaporama du livre relié présenté. Une brochure sur Smilowski et son œuvre a été éditée par l'association La Poterne à cette occasion. Enfin, le Musée d'Ethnologie Régionale de la Ville de Béthune a présenté l'exposition Infiniment Smilowski de janvier à juin 2014, à la Chapelle Saint-Pry.

Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • Le Canard du Vieux-Lille (numéros des années 1985 et suivantes)
  • Brochure réalisée par l'APU du Vieux-Lille en 1992
  • Brochure réalisée par l'association La Poterne en 2009
  • Création Franche n° 13: article
  • La Voix du Nord : articles de 1985 à 2010
  • Nord-Eclair : articles de 1985 à 2010
  • Libération : article 1985
  • Liberté Hebdo : article
  • Le Poignard subtil, revue Internet, articles en 2010
  • La Gazette de Lille n°34, mars 2020, pages 16-17.

Annexes[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]