Jean Lanusse

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Lanusse.

L'abbé Jean Lanusse, né à Tonneins le et mort le [1], est un prêtre et aumônier de l'École spéciale militaire de Saint-Cyr.

Biographie[modifier | modifier le code]

Tout d’abord vicaire à l’église de Saint-Pierre de Tonneins puis curé de Monheurt, il est ordonné prêtre en 1844, il est présent lors de nombreuses batailles des guerres napoléoniennes, campagne d'Italie, expéditions du Mexique, dont la bataille de Camerone et le siège de Puebla, il participe à la guerre de 1870, dont la bataille de Sedan[2].

Décoré de nombreuses fois, il porte habituellement 25 décorations[3], ses décorations sont conservées au musée du Souvenir à Coëtquidan.

Il devient aumônier militaire aux Armées en 1859, affecté à Saint-Cyr en 1871 ou il terminera sa carrière en 1905[3].

Il est décoré de la Légion d'honneur[4].

En 1896, l'Académie française lui décerne le prix de vertu du prix Montyon[5], la même année il est présenté par Félix Faure au Tsar Nicolas II lors de sa visite à Paris les 5 et 9 octobre[6].

En 1898 il est élevé à la dignité de prélat par Léon XIII[7]

A Tonneins, sur la maison située au 21 cours de l'Abbé-Lanusse se trouve une plaque qui signale que cette habitation fut la sienne[8].

Publications[modifier | modifier le code]

  • 1891 - Les Héros de Camaron, Paris, Marpon et Flammarion, préface par Boyer d'Agen
  • 1892 - L'Heure suprême à Sedan par l'abbé Lanusse, aumônier de l'École militaire de Saint-Cyr, Paris, Marpon et Flammarion, 381 pages
  • 1893 - Vingt minutes dans la vie d'un peuple par Abbé Lanusse, E. Flammarion, 1893[9]
  • 1898 - Gloires et souvenirs militaires d'après les mémoires du canonnier Bricard, du maréchal Bugeaud, du capitaine Coignet, d'Amédée Delorme, du timonier Ducor, du général Ducrot, de Maurice Dupin, du lieutenant général Duc de Fezensac, du sergent Fricasse, de l'abbé Lanusse, du maréchal Marmont duc de Raguse, de Charles Mismer, du colonel de Montagnac, de Napoléon Ier, du maréchal de Saint-Arnaud, du comte Philippe de Ségur, du général de Sonis, du colonel Vigo-Roussillon, par Charles Bigot, Charles Mismer, Bricard, Bugeaud, Coignet, Amédée Delorme, Ducor, Ducrot, Maurice Dupin, Fezensac, Fricasse, Lanusse (Abbé), Raguse, Montagnac, Napoléon Ier, Saint-Arnaud, Philippe Paul Ségur, Sonis et Vigo-Roussillon, préface de Charles Bigot, Paris, Hachette et Cie Librairie[10]
  • 1899 - Des braves par Mgr Lanusse, Paris, Flammarion
  • 1904 - Allocution de l'aumônier de Saint-Cyr (Mgr Lanusse) à l'occasion de ses noces de diamant, Impr. de G. Ferrier, 12 pages
  • 1973 - Les Vaincus du 5 mai Jean Efrem Lanusse, prologue et notes par Marte R. Gómez, (Siège de Puebla, 5 mai 1862), Mexico : Fondo de Cultura Económica[11]

Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • La bande-dessinée Saint-Cyr, 1802-2002, de René Le Honzec, le mentionne (p. 28)
  • Monseigneur Lanusse : le prêtre - le soldat par Auguste-Jean Boyer d'Agen (pseudonyme d'Auguste-Jean Boyé), Haton, 1906, 420 pages

Notes et références[modifier | modifier le code]