Jean Dolce

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

Jean d'Olce
Biographie
Naissance Vers 1605
Iholdy
Décès
Bayonne
Évêque de l’Église catholique
Consécration épiscopale
par Bertrand d'Eschaud
Évêque de Bayonne
Évêque d'Agde
Évêque de Boulogne
(en) Notice sur www.catholic-hierarchy.org

Jean Dolce ou d'Olce, (né en Basse-Navarre et mort à Bayonne le , est un prélat français, évêque de Boulogne, d'Agde puis de Bayonne.

Biographie[modifier | modifier le code]

Jean Dolce ou d'Olce est issu d'une famille originaire d'Iholdy dans le Pays basque. Il est le fils de Pierre et d'Isabelle d'Eschaud, sœur de Bertrand d'Eschaud. Il fait ses études à l'université de Paris en philosophie et chez les jésuites pour la théologie mais n'obtient aucun degré. Chanoine du chapitre de Tours grâce à son oncle il est ordonné prêtre au début de 1632 et pourvu de l'abbaye de La Boissière dans le diocèse d'Angers, avant d'être élevé à l'épiscopat. Sa promotion comme évêque de Boulogne à sans doute été négociée par son oncle contre la nomination comme coadjuteur à Tours de Victor Bouthillier[1]

Jean Dolce est nommé évêque de Boulogne en 1632 et confirmé le 20 décembre il est consacré par son oncle l'archevêque de Tours en 1633. Il accueille les Minimes à Boulogne en 1642. Il est transféré au diocèse d'Agde en 1643, mais avant d'en prendre possession, il l'échange avec François Fouquet qui résigne le diocèse de Bayonne en sa faveur. Il est également abbé commendataire de Saint-Vincent de Lucq à Oloron.

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. (en) Joseph Bergin The Making of French Episcopate (1589-1661) Yale University Press 1996 (ISBN 978-0300067514) p. 678-679

Source[modifier | modifier le code]