Jean-Pierre Kutwa

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.

Jean-Pierre Kutwa
Image illustrative de l’article Jean-Pierre Kutwa
Biographie
Naissance (75 ans)
à Abidjan (Côte d'Ivoire)
Ordination sacerdotale
Cardinal de l’Église catholique
Créé
cardinal

par le pape François
Titre cardinalice Cardinal-prêtre de Santa Emerenziana a Tor Fiorenza
Évêque de l’Église catholique
Consécration épiscopale par le
card. Bernard Agré
Dernier titre ou fonction Archevêque métropolitain d'Abidjan
Archevêque d'Abidjan
Depuis le
Archevêque de Gagnoa

Blason
« Ut omnes unum sint » (Jn 17,21)
(« Que tous soient un »)
(en) Notice sur www.catholic-hierarchy.org

Jean-Pierre Kutwa, né le dans le quartier de Blockhauss à Abidjan en Côte d'Ivoire, est un évêque catholique ivoirien, archevêque métropolitain d'Abidjan depuis .

Biographie[modifier | modifier le code]

Jean-Pierre Kutwa est ordonné prêtre à Abidjan par le cardinal Bernard Yago, le .

Trente ans plus tard, il est nommé par Jean-Paul II archevêque de Gagnoa le . Il est consacré le suivant par le cardinal Bernard Agré, alors archevêque d'Abidjan.

Il prend part au synode des évêques au Vatican en en qualité de délégué de l'épiscopat ivoirien.

En , Benoît XVI le transfère au siège métropolitain d'Abidjan où il succède au cardinal Agré qui se retire pour raison d'âge.

Président de la Commission épiscopale pour l'œcuménisme et l'apostolat biblique, Jean-Pierre Kutwa est également vice-président de la Conférence Épiscopale Régionale de l'Afrique de l'Ouest (CERAO). Il est compositeur de musique.

Le dimanche , François annonce au cours de l’Angélus sa création comme cardinal qui aura lieu le en même temps que celle de dix-huit[1] autres prélats [2].

Il est nommé membre de la congrégation pour l'évangélisation des peuples le [3].

Il sera installé dans sa paroisse cardinalice le [4].

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. dont trois ne seront pas cardinaux électeurs du fait de leur âge.
  2. News.va, « Le Pape rend public les noms des 16 prochains nouveaux cardinaux », sur news.va, (consulté le 12 janvier 2014).
  3. (it) Salle de presse du Saint-Siège, « rinunce e nomine », sur press.vatican.va, (consulté le 13 septembre 2014).
  4. Salle de presse du Saint-Siège, « Avvisi dell’Ufficio delle Celebrazioni Liturgiche, 20.02.2017 : Possessi Cardinalizi », sur press.vatican.va, (consulté le 20 février 2017)