Jean-Pierre Kesteman

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
image illustrant une personnalité image illustrant québécois
image illustrant une personnalité image illustrant belge
Cet article est une ébauche concernant une personnalité québécoise et une personnalité belge.

Vous pouvez partager vos connaissances en l’améliorant (comment ?) selon les recommandations des projets correspondants.

Jean-Pierre Kesteman
une illustration sous licence libre serait bienvenue
Biographie
Naissance
Décès
Voir et modifier les données sur Wikidata (à 77 ans)
SherbrookeVoir et modifier les données sur Wikidata
Nationalités
Formation
Activité
Autres informations
A travaillé pour

Jean-Pierre Kesteman (20 janvier 1939 à Ixelles, Belgique - 26 octobre 2016 à Sherbrooke, Canada[1],[2]) est un historien québécois.

Biographie[modifier | modifier le code]

Né en Belgique, il enseigna à l'Université de Sherbrooke pendant 35 ans de 1968 à 2003, et devint même vice-recteur à l'enseignement. Il obtint en 1961 son baccalauréat d’archéologie et d’histoire ancienne de l'université de Louvain, en 1977 sa maîtrise en histoire de l'Université de Sherbrooke et en 1985 son doctorat en histoire de l'Université du Québec à Montréal. Il reçoit, en 2005, le titre de professeur émérite de l'Université de Sherbrooke.

Initialement spécialiste de l'Antiquité, il se spécialisa dans l'histoire des Cantons de l'Est dès 1978.

Bibliographie sélective[modifier | modifier le code]

  • 2004 - Tout le long de la rivière Magog. Se promener du lac Memphrémagog à la Cité des rivières, Sherbrooke, Éditions GGC, 243 p. (coll. Patrimoine).
  • 2000-2002 - Histoire de Sherbrooke, Sherbrooke, GGC Éditions, 4 vol. (coll. Patrimoine)
t. 1 : De l’âge de l’eau à l’ère de la vapeur, 1802-1866, 2000, 353 p.
t. 2 : De l’âge de la vapeur à l’ère de l’électricité, 1867-1896, 2001, 280 p.
t. 3 : La ville de l’électricité et du tramway, 1897-1929, 2002, 292 p.
t. 4 : De la ville ouvrière à la métropole universitaire, 1930-2002, 2002, 486 p.
  • 2000 - Les Écossais de langue gaélique des Cantons de l’Est : Ross, Oscar Dhu, Morrison et les autres..., Sherbrooke, GGC Éditions, 88 p. (coll. Patrimoine).
  • 2000 - Un débat de l’Université : conscience et méthode de la crise, Sherbrooke, Éditions du CRP, 7 fascicules.
  • 1998 - Histoire des Cantons de l’Est (coll. Les régions du Québec, 10), Sainte-Foy, Institut québécois de recherche sur la culture, 829 p. (en collab. avec Peter Southam et Diane Saint-Pierre). Kesteman a rédigé les neuf premiers chapitres, des origines à 1920, p. 31-437.
  • 1988 - La ville électrique : un siècle d’électricité à Sherbrooke, 1880-1988, Sherbrooke, Olivier, 234 p.
  • 1985 - Histoire de Lac-Mégantic, 349 p.
  • 1984 - Histoire du syndicalisme agricole au Québec (UCC - UPA), 1924-1984, Montréal, Boréal Express, 327 p. (en collab. avec Guy Boisclair et Jean-Marc Kirouac). Nouv. éd. : 1924-2004, Boréal, 2004, 464 p.
  • 1984 - Les débuts du canton d’Ascot et de la ville de Sherbrooke (1792-1818). Étude critique (Bulletin de recherche, Département d’histoire, Université de Sherbrooke, no 1), 25 p.

Notes et références[modifier | modifier le code]

Voir aussi[modifier | modifier le code]