Jean-Michel Raymond

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Page d'aide sur l'homonymie Pour les personnes ayant le même patronyme, voir Raymond.
Jean-Michel Raymond
Biographie
Naissance
Décès
Activité

Jean-Michel Raymond, dit Raymond-Latour[1], (1766 - 1837) est un chimiste français.

Biographie[modifier | modifier le code]

Né à Saint-Vallier (Drôme), il fonda dans cette même ville un établissement pour le blanchiment des toiles. Il devint en 1795 préparateur de chimie à l'École polytechnique, et professa la chimie à Privas, puis à Lyon.

Il quitta sa chaire en 1818 pour surveiller une fabrique de produits chimiques qu'il avait fondée à Saint-Vallier. Un prix de huit mille francs lui fut décerné en 1811 pour la découverte d'un procédé de teinture de la soie en bleu[2].

Publications[modifier | modifier le code]

  • Jean-Michel Raymond-Latour, Souvenirs d’un oisif, Lyon, Ayné et Fils, 1836
  • Raymond-Latour, Essai sur le jeu considéré sous le rapport de la morale et du droit nature, Lyon, Ayné Fils, 1835
  • Jean-Michel Raymond, Description du procédé de M. Raymond, professeur de chimie à Lyon, pour teindre la soie avec le bleu de Prusse, d'une manière égale, solide et brillante précédée du rapport fait à Sa Majesté sur cette découverte, et du décret impérial qui en récompense l'auteur, Imprimerie Impériale, 1811

Source[modifier | modifier le code]

  1. https://sabix.revues.org/874
  2. Emmanuel Grison, « Deux figures de l’ancienne École du Palais-Bourbon : le préparateur-chimiste de Fourcroy et le bibliothécaire-philosophe », Bulletin de la Sabix, 20, 1999, http://sabix.revues.org/874