Jean-Louis Coatrieux

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Jean-Louis Coatrieux
Description de cette image, également commentée ci-après

Jean-Louis Coatrieux en mars 2012.

Naissance
Saint-Denis
Activité principale
Chercheur, écrivain
Auteur
Langue d’écriture Français

Jean-Louis Coatrieux, né le à Saint-Denis, est un chercheur français spécialiste de l’imagerie numérique médicale. Il est également écrivain et essayiste et a publié de nombreux ouvrages, notamment aux éditions La Part Commune et Riveneuve éditions.

Biographie[modifier | modifier le code]

Né de parents originaires de Saint-Nicolas-du-Pélem et de Locuon, il va étudier à l'Institut polytechnique de Grenoble ainsi qu'à l'Université Joseph-Fourier (Grenoble-I). Il soutient en 1973 à l'Université de Rennes I sa thèse de doctorat de 3e cycle sur le sujet « Étude et réalisation d'un dispositif de mesure de la densité de probabilité en amplitude d'une grandeur aléatoire »[1]. IIl se tourne alors vers la médecine et présente sa thèse d’état intitulée « Traitement de signaux électromyographiques et décisions associées » en 1983. Ses travaux s’orientent ensuite vers l’imagerie médicale 3D, la vision par ordinateur, la thérapie guidée par l’image et la modélisation de systèmes complexes, thèmes auxquels il sera parmi les premiers à s’intéresser. Assistant puis Maître de Conférences, il devient directeur de recherche à l'Inserm en 1986 et dirige le Laboratoire de traitement du signal et de l'image de l'Université de Rennes-I de 1993 à 2003. Il est par ailleurs responsable des technologies pour la santé au Ministère de la recherche de 1998 à 2001.

Son travail dans le domaine lui donne une reconnaissance internationale saluée par de nombreux prix. Il recevra notamment six prix décernés par l'Institute of Electrical and Electronics Engineers, dont le IEEE Career Achievement Award pour l'ensemble de sa carrière[2].

Également écrivain, il publie des poèmes, des récits et des essais. Ses livres sont inspirés par la Bretagne intérieure (L’ordre du jour et L’intérieur des terres), conduits sous forme de dialogues à la fois réels et imaginaires avec les écrivains qu’il a connus (A les entendre parler et In absentia) et qui ont pour beaucoup accompagné ses premiers pas en littérature (entre autres Charles Le Quintrec, Eugène Guillevic, Pablo Neruda, Xavier Grall ou Georges Perros) et des coups de cœur pour des auteurs oubliés comme Marie Le Franc (Appelons-la Marie). Avec Mariano Otero, ils alternent tous les deux textes sur peintures ou peintures de textes (Tango-Monde).

Il se consacre par ailleurs à la littérature bretonne et du monde en participant au comité de rédaction de la revue Hopala !. Outre des notes de lecture et des articles sur Tahar Ben Jelloun ou Danielle Collobert, il a préparé par exemple un numéro consacré à la littérature des premières nations du Québec. Avant d'être accaparé par ses recherches scientifiques, il fut un des premiers à s'interroger (article « Poésie révolutionnaire? », revue Sav Breizh no 18, p. 38-39, mars 1974) sur la notion de littérature bretonne en langue française et sur son caractère révolutionnaire.

Également passionné par la Chine, il lui a consacré un ouvrage de nouvelles.

Bibliographie[modifier | modifier le code]

Publications dans le cadre universitaire[modifier | modifier le code]

Plus de cent cinquante articles publiés dans les différentes revues du domaine médical dont IEEE Transactions on Biomedical Engineering, Medical Imaging, Systems, Man and Cybernetics, Pattern Recognition, Information Technology in Biomedicine, Image Processing, Proceedings of IEEE, etc. ».

Littérature[modifier | modifier le code]

Ouvrages collectifs
Catalogue d’exposition
Préfaces/Postfaces

Distinctions[modifier | modifier le code]

  • 1987 : IEEE Accomplishment Award, Engineering in Medicine and Biology Society, New York (USA).
  • 1988 : IEEE Accomplishment Award, Engineering in Medicine and Biology Society, New York (USA).
  • 1989 : IEEE Leadership Award, Engineering in Medicine and Biology Society, New York (USA).
  • 1990 : European Commission Award, Kiss project.
  • 1992 : Conicit Award, Venezuela.
  • 1992 : European Society for Engineering in Medicine Award.
  • 1994 : Nomination au titre de Professeur au New Jersey Institute of Technology (USA).
  • 1999 : IEEE Engineering in Medicine and Biology Award, Engineering in Medicine and Biology Society, New York (USA).
  • 2000 : IEEE Third Millennium Award, Engineering in Medicine and Biology Society, New York (USA).
  • 2000 : Médaille de la Ville de Rennes.
  • 2001 : Nomination comme Professeur Honoris Causa à l'Université du Sud-Est de Nankin (Chine)
  • 2002 : Nomination au grade de Fellow de l'International Federation of Medical and Biological Engineering (en) (IAMBE).
  • 2006 : Distinction de Fellow de l’American Institute of Biomedical Engineering, Washington, USA.
  • 2006 : IEEE Career Achievement Award, Engineering in Medicine and Biology Society, New York (USA).
  • 2006 : Médaille de la Région Bretagne.
  • 2009 : Prix Claude Fourcade, remis par la Société Française de Génie Biologique et Médical. (SFGBM), France.
  • 2013 : Jiangsu Award, Chine.

Liens externes[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]