Jean-Jacques Karpff

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Jean-Jacques Karpff
Jean-Jacques Karpff.jpg

Autoportrait, 17 Autoportrait (1806). 73

Naissance
Décès
(à 59 ans)
Versailles
Nationalité
Activité
Maître
Élève

Jean-Jacques Karpff, dit Casimir, né à Colmar le 12 février 1770 et mort à Versailles le 24 mars 1829, est un peintre miniaturiste et dessinateur français.

Biographie[modifier | modifier le code]

Élève de François Joseph Hohr à Colmar, il se rend à Paris en 1790. La légende veut que quand il se présenta dans l'atelier de David, ses futurs condisciples, jugeant Karpff imprononçable, lui donnèrent le surnom de Casimir. En 1795, il retourne à Colmar où il enseigne le dessin dans la toute nouvelle école des beaux-arts et se spécialise dans les portraits monochromes. En 1806, il est mandé à Saint-Cloud pour faire le portrait de l’impératrice Joséphine, qui lui vaut un certain succès, il fit la connaissance de la poétesse Victoire Babois avec qui il vécut une histoire d'amour longue de vingt années, jusqu'à son décès en 1829[1].

Il est inhumé au cimetière du Père-Lachaise (27e division)[2], partageant la même tombe que son amie.

Œuvres[modifier | modifier le code]

Exposition monographique[modifier | modifier le code]

À Colmar, le musée Unterlinden organise la première exposition consacrée à Karpff, ceci du 18 mars 2017 au 19 juillet 2017, les commissaires de exposition sont Viktoria von der Brüggen, docteur en histoire l’art, et Raphaël Mariani, attaché de conservation au Musée Unterlinden, commissaire associé.

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. LEBERT, H, « "jean-Jacques Karpff, dit Casimir" », Revue d'Alsace,‎ , p. 289-304 (lire en ligne)
  2. Paul Bauer, Deux siècles d'histoire au Père Lachaise, Mémoire et Documents, (ISBN 978-2914611480), p. 440-441

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Bibliographie[modifier | modifier le code]

Document utilisé pour la rédaction de l’article : document utilisé comme source pour la rédaction de cet article.

Liens externes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :