Jean-Claude Pennetier

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Pennetier.

Jean-Claude Pennetier est un pianiste français né à Châtellerault le .

Biographie[modifier | modifier le code]

Jean-Claude Pennetier commence à étudier le piano dès l'âge de trois ans et entre plus tard au Conservatoire de Paris en classes de piano et de musique de chambre[1]. Après avoir réussi brillamment plusieurs concours internationaux, il commence une carrière de soliste qui va l'amener à se produire à l'étranger. Au début des années 1970, il interrompt momentanément cette carrière pour se consacrer à la composition et la direction d'orchestre, il met aussi cette période à profit pour approfondir son répertoire et sa réflexion sur la musique. Il va s'intéresser au théâtre musical, à l'écriture d'opéras pour enfants, au pianoforte. Il se passionne aussi pour la musique de chambre, la musique contemporaine. Il dirige l'Ensemble intercontemporain, l'Ensemble 2e2m et à partir de 1995, il enseigne au Conservatoire de Paris. Il a créé des œuvres de Philippe Hersant, Maurice Ohana, Pascal Dusapin, entre autres compositeurs du XXe siècle qu'il affectionne. Actuellement, il est invité en France et à l'étranger comme soliste avec des orchestres renommés : Orchestre de Paris, Staatskapelle de Dresde, NHK de Tokyo, etc. Il est invité au Festival de La Roque-d'Anthéron, à celui de Prades, au Festival Chopin à Bagatelle, à la Saison Musicale d'Eté de Sceaux, au Printemps des Arts de Monte-Carlo, à Seattle, aux Nuits de Moscou. Il se produit chaque saison au Canada et aux États-Unis pour jouer avec orchestre, en récital ou en formation de chambre. Jean-Claude Pennetier est Chevalier de la Légion d’Honneur et Officier des Arts et Lettres. Enfin, son parcours spirituel l’a amené, en 2004, à être ordonné prêtre de l’Église Orthodoxe (au sein de la métropole orthodoxe Roumaine d’Europe occidentale et méridionale). Il est actuellement recteur de la paroisse de Chartres.

Il épouse France, fille de Valérie Soudères[2],[3],[4].

Prix[modifier | modifier le code]

  • 1ers Prix de piano et musique de chambre au conservatoire.
  • 1er Prix Gabriel Fauré,
  • 2e Prix Marguerite Long
  • 1er Prix du Concours de Montréal.
  • 1er nommé du Concours de Genève (1968)
  • Lauréat du Concours Marguerite Long
  • Grand Prix de l'Académie Charles Cros en 1999 pour la sonate en si bémol majeur de Schubert.

Choix d'enregistrements[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Article de Larousse.fr
  2. (en-US) « Supporter comments · Non à la calomnie sur le compositeur Henri Dutilleux ! Apposition d'une plaque commémorative · Change.org », sur www.change.org (consulté le 29 décembre 2017)
  3. « OPPB », sur OPPB, date inconnue (consulté le 29 décembre 2017)
  4. « JEAN CLAUDE PENNETIER », sur lepetitrenaudon.blogspot.ch (consulté le 29 décembre 2017)

Liens externes[modifier | modifier le code]