James Eccles

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
image illustrant la montagne image illustrant l’alpinisme image illustrant un géologue
Cet article est une ébauche concernant la montagne, l’alpinisme et un géologue.

Vous pouvez partager vos connaissances en l’améliorant (comment ?) selon les recommandations des projets correspondants.

James Eccles
Description de l'image James Eccles.JPG.
Biographie
Nationalité Drapeau de l'Angleterre Angleterre
Naissance 1838,
Liverpool
Décès 1915,
Londres
Carrière
Discipline(s) alpinisme
Compagnon(s) de cordée Alphonse et Michel-Clément Payot
Ascension(s) notable(s) Première ascension du mont Blanc par le versant sud et l'arête de Peuterey
Profession (s) Géologue

James Eccles est un géologue et alpiniste anglais né à Liverpool en 1838 et mort à Londres en 1915.

Biographie[modifier | modifier le code]

James Eccles entame sa carrière alpine à 16 ans, encadré par un guide de Chamonix, et gravit pour la première fois le mont Blanc en 1865. Sa vocation alpine se révèle véritablement en 1869 après sa rencontre avec Michel-Clément Payot, guide à Chamonix. Les deux amis vont réaliser une longue liste d'ascensions, dont plusieurs premières dans le massif du Mont-Blanc :

Il est accompagné de ses guides chamoniards Alphonse et Michel-Clément Payot, avec qui il fait équipe pendant plus de quarante ans. Il se rend avec ce dernier en 1878 dans les montagnes Rocheuses, où ils réalisent la première du Fremont Peak (4 189 mètres), le troisième plus haut sommet de la Wind River Range[1],[2]. Il était ami et compagnon de cordée du peintre de montagne Gabriel Loppé qui épousa sa sœur.

Un sommet secondaire du versant italien mont Blanc, le pic Eccles, a été baptisé en son honneur, avec à proximité le col Eccles qui relie les glaciers du Brouillard et du Frêney, et le bivouac Eccles.

Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • « James Eccles », Alpine Journal Vol. 30, 1916, pp.199-200
  • Gérard Bordes, Grande Encyclopédie de la Montagne, t. 3, Paris, Atlas, , 2400 p.

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. James Eccles, « The Rocky Mountain Region of Wyoming and Idaho », Alpine Journal, Vol. IX (1878-79)
  2. Orrin H. Bonney et Lorraine G. Bonney, The grand controversy : the pioneer climbs in the Teton Range and the controversial first ascent of the Grand Teton, The Mountaineers Books, 1992

Liens externes[modifier | modifier le code]