Jacques Pilet

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Jacques Pilet.jpg

Jacques Pilet est né le 18 octobre 1943 à La Tour-de-Peilz, canton de Vaud, Suisse est un journaliste et créateur de journaux suisse.

Biographie[modifier | modifier le code]

Écoles à Montreux et St.-Maurice. Séjours à Göttingen (Allemagne). 1964-1967: débute dans le journalisme au "Journal de Montreux" 1967-1974: rédacteur à "24 Heures" (chroniqueur TV, puis service enquêtes et reportages) 1974-1981: Journaliste à la Télévision suisse romande, principalement pour l'émission "Temps présent", puis producteur du magazine d'actualité suisse "Tell Quel"

En 1981 il fonde L'Hebdo pour l'éditeur zurichois Ringier et devient rédacteur en chef. Crée parallèlement (1985-1986) le magazine culturel européen "Emois". 1991: Fondateur et rédacteur en chef du Nouveau Quotidien. Les actionnaires sont les groupes de presse Edipresse (80 %) et Ringier (20 %). 1997: chef du groupe développement de Ringier et chargé de concevoir de nouvelles publications, comme Dimanche.ch qui a vu le jour en 1999. 2000: Membre de la Direction Ringier, dirige le département des journaux jusqu'en 2002. 2002-aujourd'hui: consultant éditorial attaché à la direction du groupe Ringier. Plusieurs missions de conseils en Hongrie, Roumanie et Serbie. Responsable du "comité éditorial" du groupe, présidé par Michael Ringier. Membre du "Beirat" (conseil éditorial) du magazine allemand "Cicero" à Berlin. Tient une chronique hebdomadaire à "L'Hebdo". Connaisseur de l'Amérique latine, il y voyage fréquemment et publie de nombreux reportages sur la Colombie, le Brésil, le Pérou notamment. Il est favorable à l'adhésion de la Suisse à l'Union européenne. Il s'est fortement engagé pour le oui à l'EEE en 1992. En 1991, il a conçu et produit (avec CAB-productions à Lausanne) un spectacle ("L'épopée de l'Europe"), présenté sous la tente de Mario Botta à Sils Maria (Grisons) dans le cadre de la journée européenne du 700e anniversaire de la Confédération. En 2002, il organise la journée européenne de l'Exposition nationale. Il a créé et présidé la section suisse de la "European Cultural Foundation", basée aux Pays-Bas.

Il a épousé la photographe Simone Oppliger, décédée en 2006. Leur fils François est journaliste.

Suite à la disparation de l'Hebdo en 2017, Jacques Pilet participe à la création du nouveau journal romand en ligne Bon pour la tête dont le 1er numéro sort le 21 juin 2017[1]

Livres[modifier | modifier le code]

"Le Crime nazi de Payerne" (Ed. Favre), d'après le film réalisé pour "Temps présent" avec Yvan Dalain. "L'Europe au cœur", ouvrage collectif (Ed. Favre)

Livres où il est cité[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

Notes[modifier | modifier le code]

Références[modifier | modifier le code]

  1. « Un journal «Bon pour la tête» pourrait voir le jour », Tribune de Genève,‎ (lire en ligne)