Jacques Kellner

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Jacques Kellner

Naissance
Paris 16e arrondissement (Drapeau de la France France)
Décès (à 47 ans)
Suresnes (Seine (Drapeau de la France France)
Nationalité Drapeau de la France France
Domaines aéronautique
Influencé par Louis Béchereau
Renommé pour Kellner-Béchereau E.60

Jacques Kellner, né le à Paris (16e arrondissement) et mort fusillé par les Nazis le au Mont Valérien, à Suresnes (Seine, actuellement dans les Hauts-de-Seine)[1], était un ingénieur et résistant français. Durant l'entre-deux-guerres, il fut directeur d’une entreprise de carrosserie automobile, puis il s'associa avec Louis Béchereau pour devenir constructeur aéronautique. Durant la Seconde Guerre mondiale, il fut le chef du réseau britannique « Alibi »[1].

Biographie[modifier | modifier le code]

Distinctions[modifier | modifier le code]

Hommages[modifier | modifier le code]

Rue Jacques Kellner à Paris

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. a b c d e et f Daniel Grason, « KELLNER Jacques, Paul », sur Fusillés 1940-1944, 2007-2018 (consulté le ).

Bibliographie[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]