Jacky Duguépéroux

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.

Jacky Duguépéroux
Image illustrative de l’article Jacky Duguépéroux
Biographie
Nationalité Drapeau : France Français
Naissance (72 ans)
Lieu Saint-Malo (France)
Taille 1,74 m (5 9)
Période pro. 1965 - 1988
Poste Milieu, défenseur puis entraineur
Parcours junior
Années Club
avant 1965Drapeau : France US Chantilly
Parcours professionnel1
AnnéesClub 0M.0(B.)
1965-1973Drapeau : France Valenciennes Anzin 168 (1)
1973-1979Drapeau : France RC Strasbourg236 (5)
1979-1988Drapeau : France Vauban Strasbourg
Sélections en équipe nationale2
AnnéesÉquipe 0M.0(B.)
Drapeau : France France espoirs
Équipes entraînées
AnnéesÉquipe Stats
1988-1991Drapeau : France Vauban Strasbourg
1991-1993Drapeau : France AS Benfeld
1993-1995Drapeau : France RC Strasbourg U17
1995-1998Drapeau : France RC Strasbourg 140 (61, 28, 51)
2004-2006Drapeau : France RC Strasbourg 86 (28, 26, 32)
2006-2007Drapeau : Tunisie ES Tunis
2014-2016Drapeau : France RC Strasbourg 84 (43, 23, 18)
2020-Drapeau : France US Meistratzheim
1 Compétitions officielles nationales et internationales.
2 Matchs officiels (amicaux validés par la FIFA compris).
Dernière mise à jour : 11 mai 2020

Jacky Duguépéroux est un ancien footballeur français, devenu entraîneur, né le à Saint-Malo (Ille-et-Vilaine).

Biographie[modifier | modifier le code]

Il joue comme défenseur ou milieu défensif à Valenciennes et Strasbourg.

Formé et révélé à l'US Valenciennes-Anzin où il joue de nombreuses années, il devient à partir des années 1970, un personnage emblématique du RC Strasbourg où il évolue aussi bien en tant que joueur qu'en tant qu'entraîneur.

Il devient l'entraîneur du RC Strasbourg pour la première fois en prenant la succession de Daniel Jeandupeux lors de l'année 1995. En Alsace, il devient finaliste de la coupe de France 1995 puis il remporte la coupe de la Ligue 1997 aux dépens des Girondins de Bordeaux. Malgré ce titre, il est limogé en 1998.

Après plusieurs années passées en tant que recruteur, il revient au poste d'entraîneur à la place d'Antoine Kombouaré en octobre 2004. Il découvre alors Strasbourg qui se trouve à la dernière place du classement de Ligue 1. Après une saison très tourmentée, Duguépéroux remonte le Racing dans le ventre mou du classement et remporte la Coupe de la Ligue 2005 en battant en finale le Stade Malherbe de Caen grâce notamment au trident offensif Mamadou Niang - Mickaël Pagis - Alexander Farnerud.

La saison suivante est paradoxale : le Racing est plus que moyen en championnat mais réussit un bon parcours en Coupe UEFA. Il termine finalement à la 19e place et se voit relégué en Ligue 2. Jacky Duguépéroux décide alors de laisser sa place à l'ancien joueur international français Jean-Pierre Papin.

Il est entraîneur de l'Espérance de Tunis pendant la saison 2006-2007, puis directeur technique du centre de formation de l'Étoile du Sahel pendant la saison 2007-2008.

Le , il remplace le démissionnaire François Keller au poste d'entraîneur du Racing Club de Strasbourg, signant ainsi son retour au sein de ce club. Après n'avoir engrangé qu'un seul point lors des trois premiers matchs avec Duguépéroux à la tête de l'équipe, une série de trois victoires consécutives redonnent espoir au club qui semble être en mesure d'accrocher un improbable maintien. La saison se finira finalement sur une défaite et un match nul et du fait des bons résultats de leurs concurrents directs, le Racing finit à une seizième place synonyme de relégation sportive en CFA. Le , il prolonge d'un an son contrat avec Strasbourg[1]. Le , il parvient à mener son équipe au retour dans le monde professionnel du football, son objectif initial étant ainsi rempli. Le Racing remonté en ligue 2, il quitte le club avec le sentiment du devoir accompli. Il est remplacé par Thierry Laurey.

Il devient ensuite consultant pour Direct Racing. Une web TV créé par des supporters pour les supporters.

En mai 2020, il est élu meilleur entraîneur de l'histoire du RC Strasbourg par les supporters du club.

Carrière[modifier | modifier le code]

Joueur[modifier | modifier le code]

Entraîneur[modifier | modifier le code]

Palmarès[modifier | modifier le code]

En tant que joueur[modifier | modifier le code]

En tant qu'entraîneur[modifier | modifier le code]

Statistiques[modifier | modifier le code]

En tant que joueur[modifier | modifier le code]

En tant qu'entraîneur[modifier | modifier le code]

  • 1994-1995 avec le RC Strasbourg : 10 matchs, 4 victoires, 2 matchs nuls, 4 défaites
  • 1995-1996 avec le RC Strasbourg : 55 matchs, 25 victoires, 14 matchs nuls, 16 défaites
  • 1996-1997 avec le RC Strasbourg : 50 matchs, 27 victoires, 6 matchs nuls, 17 défaites
  • 1997-1998 avec le RC Strasbourg : 25 matchs, 5 victoires, 6 matchs nuls, 14 défaites
  • 2004-2005 avec le RC Strasbourg : 35 matchs, 17 victoires, 8 matchs nuls, 10 défaites
  • 2005-2006 avec le RC Strasbourg : 51 matchs, 11 victoires, 18 matchs nuls, 22 défaites
  • 2013-2014 avec le RC Strasbourg : 8 matchs, 3 victoires, 2 matchs nuls, 3 défaites
  • 2014-2015 avec le RC Strasbourg : 39 matchs, 23 victoires, 8 matchs nuls, 8 défaites
  • 2015-2016 avec le RC Strasbourg : 37 matchs, 17 victoires, 13 nuls, 7 défaites

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. « Duguépéroux : 1 an de plus ! », www.rcstrasbourgalsace.fr (site officiel du RCSA), 24 mai 2014.
  2. « Jacky Duguépéroux de retour sur un banc ! », sur Alsa'Sports, (consulté le 11 mai 2020)

Liens externes[modifier | modifier le code]