Jack Gelineau

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Gélineau.
Jack Gelineau
Nationalité Drapeau du Canada Canada
Naissance ,
Toronto (Canada)
Décès
Joueur décédé
Position Gardien de but
Attrapait de la gauche
A joué pour Bruins de Boston (LNH)
As de Québec (LHQ)
Black Hawks de Chicago (LNH)
Carrière pro. 1949-1955

John Edward « Jack » Gelineau (né le à Toronto dans la province de l'Ontario au Canada - mortle ) est un joueur canadien de hockey sur glace professionnel qui évoluait en position de gardien de but[1].

Biographie[modifier | modifier le code]

Natif de Toronto, Gelineau joue en 1943 pour l'équipe locale des Young Rangers de l'Association de hockey de l'Ontario avant de rejoindre l'équipe de l'Aviation royale du Canada. En 1944, il reçoit la Médaille de l'Empire britannique pour acte de bravoure après avoir survécu le crash d'un avion et extrait un membre d'équipage blessé de l'appareil rempli de munitions alors en feu[2]. Une fois la Seconde Guerre mondiale terminée, il intègre l'Université McGill à Montréal où il étudie pendant quatre ans pour un baccalauréat en commerce. Il porte alors les couleurs de l'équipe de l'université, les Redmen, avec laquelle il reporte en 1946 la Queen's Cup, remis au champion de hockey sur glace des Sports universitaires de l'Ontario, et le Forbes Trophy du meilleur athlète masculin de McGill en 1948. Durant cette période, il pratique également le basket-ball, le football canadien et le baseball qui résulte en un essai pour les Red Sox de Boston[2].

En 1949, il fait un essai de quatre matchs pour les Bruins de Boston dans la Ligue nationale de hockey, devenant le premier étudiant a joué en LNH[2]. Sa bonne prestation lui permet d'être nommé le successeur de Frank Brimsek dans la cage des Bruins. À l'issue de sa première saison complète, il remporte le Trophée Calder du meilleur joueur recrue[Note 1] de la LNH[3]. Après une nouvelle saison, il est forcé de céder sa place à Jim Henry et signe avec les As de Québec de la Ligue de hockey senior du Québec, les Bruins conservant ses droits en LNH. En 1953, ses droits sont échangés aux Black Hawks de Chicago pour lesquels il joue deux parties avant de retourner aux As. En 1955, il met un terme à sa carrière[4].

Statistiques[modifier | modifier le code]

Pour les significations des abréviations, voir statistiques du hockey sur glace.

Statistiques en club[5]
Saison Équipe Ligue   Saison Régulière   Séries éliminatoires
PJ V D N Min BC Bl Moy %Arr PJ V D Min BC Bl Moy %Arr
1943-1944 Young Rangers de Toronto AHO-Jr 11 1 9 1 680 58 1 5,12
Toronto CIL TMHL 4 0 4 0 240 22 0 5,50
Toronto RCAF TNDHL 7 5 2 0 420 21 1 3,00 1 0 1 60 3 0 3,00
1944-1945 Montréal RCAF MCHL 8 480 24 0 3,00 5 300 28 0 5,60
Royaux junior de Montréal LHJQ 5 2 3 0 300 19 2 3,80 9 2 7 528 43 0 4,96
1945-1946 Redmen de McGill MCHL 15 13 2 0 900 52 1 3,47
1946-1947 Redmen de McGill MCHL 16 10 5 1 960 45 1 2,81
1947-1948 Redmen de McGill MCHL 20 14 6 0 1 200 62 1 3,10
1948-1949 Redmen de McGill MCHL 6 3 3 0 360 20 0 3,33
1948-1949 Bruins de Boston LNH 4 2 2 0 240 12 0 3,00
1949-1950 Bruins de Boston LNH 67 22 30 15 4 020 220 3 3,28
1950-1951 Bruins de Boston LNH 70 22 30 18 4 200 197 4 2,81 4 1 2 260 7 1 1,62
1951-1952 As de Québec LHSQ 12 6 4 2 740 42 0 3,41 12 8 4 739 28 1 2,27
1952-1953 As de Québec LHSQ 21 8 9 4 1 300 59 1 2,72 21 13 8 1 303 51 1 2,35
1953-1954 Black Hawks de Chicago LNH 2 0 2 0 120 18 0 9,00
1953-1954 As de Québec LHQ 57 24 27 6 3 466 158 5 2,74 14 840 26 4 1,86
As de Québec Trophée Edinburgh 3 1 2 179 14 0 4,69
1954-1955 As de Québec LHQ 11 4 7 0 640 38 1 3,56 4 1 3 240 14 0 3,50
Totaux LNH 143 46 64 33 8 580 447 7 3,13   4 1 2 260 7 1 1,62  

Transactions en carrière[modifier | modifier le code]

Titres et honneurs personnels[modifier | modifier le code]

  • Récipiendaire du trophée Calder 1950
  • Champion du Thomas O'Connell Memorial Trophy 1952 et 1954 avec les As de Québec
  • Intronisé en 1997 au McGill Sports Hall of Fame

Notes et références[modifier | modifier le code]

Notes[modifier | modifier le code]

  1. Le terme « recrue » désigne un joueur dans sa première saison professionnelle, le terme anglais utilisé est celui de « rookie ».

Références[modifier | modifier le code]

  1. (en) « Jack Gelineau », sur www.hockey-reference.com (consulté le 2 mars 2011)
  2. a, b et c (en) « Jack Gelineau », sur www.mcgill.ca (consulté le 4 mars 2011)
  3. « Jack Gélineau des Bruins gagne le trophée Calder », La Patrie,‎ , p. 14 (lire en ligne)
  4. (en) « Jack Edward Gelineau, hockey statistics and profile », sur Legends of Hockey Net (consulté le 2 mars 2011)
  5. (en) « Jack Gelineau hockey statistics & profile », sur The Internet Hockey Database.