J'accuse (film, 1938)

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir J'accuse (homonymie).
J'accuse
Réalisation Abel Gance
Scénario Abel Gance
Steve Passeur
Acteurs principaux
Sociétés de production Société Forrester-Parant Productions
Pays d’origine Drapeau de la France France
Genre Drame
Durée 104 minutes
Sortie 1938

Pour plus de détails, voir Fiche technique et Distribution

J'accuse est un film français d'Abel Gance sorti en 1938.

Abel Gance en réalisa une première version, muette, en 1919.

Synopsis[modifier | modifier le code]

Un ancien poilu, Jean Diaz est le seul rescapé d'un assault meurtrier ayant eu lieu en 1918 durant la grande guerre. Jean était ingénieur avant la guerre, il va essayer par tous les moyens d'empêcher l'avènement d'un nouveau conflit. Avec son collègue Henri Chimay, il hérite de l'usine dans laquelle tous deux travaillent. Jean invente alors un verre révolutionnaire, absolument indestructible. Mais Jean sombre dans la folie et son invention lui est voolé ainsi à la Défense nationale.[1]

Photos[modifier | modifier le code]

Fiche technique[modifier | modifier le code]

Distribution[modifier | modifier le code]

  1. Victor Francen : Jean Diaz
  2. Line Noro : Edith
  3. Marie Lou : Flo
  4. Jean-Max : Henri Chimay
  5. Paul Amiot : Capitaine
  6. Jean-Louis Barrault
  7. Félix Clément : Le soldat Gilles Tenant
  8. Marcel Delaître : François Laurin
  9. Renée Devillers : Hélène
  10. Romuald Joubé : Jean Diaz
  11. André Nox : Léotard
  12. Georges Rollin : Pierre Fonds
  13. Georges Saillard : Le Docteur
  14. Georges Cahuzac
  15. aussi des "Gueules cassées" de 1914-18 comme figurants[1]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. [PDF] J'accuse a été offert à la BnF par sa collaboratrice Nelly Kaplan sur le site de BnF, consulté le 15 avril 2017

Liens externes[modifier | modifier le code]