Jean Chevrier

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Chevrier (homonymie).
Jean Chevrier
Description de l'image Defaut.svg.
Nom de naissance Jean Édouard Louis Dufayard
Naissance
Paris, France
Nationalité Française
Décès (à 60 ans)
Paris, France
Profession Acteur

Jean Chevrier, né le 25 avril 1915 à Paris et mort le 31 décembre 1975 à Paris, est un acteur français.

Biographie[modifier | modifier le code]

Jean Chevrier fut l'élève au conservatoire de Mme Dussane. Très séduisant, Jean Chevrier accepta souvent au cinéma des rôles où il portait l'uniforme d'officier. Il eut une belle et abondante carrière théâtrale notamment à la Comédie-Française où il entra en 1942, déjà célèbre grâce au film Trois de Saint-Cyr. Formé par Maurice Escande, il en devint sociétaire en 1945. Parti en 1946, il y revint en 1948 jusqu'en 1953, où son Alceste (Le Misanthrope) et son Thésée (Phèdre) reçurent les louanges de la critique[1]. Il joua au théâtre de grands rôles classiques et fut de la création du Soulier de satin de Claudel pendant l'Occupation. Il reprit avec succès les rôles d'Olivier dans Renaud et Armide de Cocteau et de Coelho dans La Reine morte de Montherlant. Au cinéma, il fut le partenaire d'actrices célèbres, comme Ginette Leclerc, Micheline Presle, Edwige Feuillère, Suzy Delair, Odette Joyeux, Renée Saint-Cyr, Renée Devillers ou encore Michèle Morgan. Il épousa en 1953 l'actrice Marie Bell, de quinze ans son aînée.

Son rôle de Jean Valjean à la télévision fut remarqué. À sa mort, il était l'amant discret, mais notoire de l'acteur, chanteur et romancier Jean-Claude Pascal [2].

Il est inhumé au cimetière de Monaco aux côtés de son épouse[3].

Filmographie[modifier | modifier le code]

Cinéma[modifier | modifier le code]

Télévision[modifier | modifier le code]

Théâtre[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Comédie-Française
  2. hexagonegay.com
  3. « Visite funéraire de Monaco », sur Amis et Passionés du Père-Lachaise (consulté le 26 décembre 2015)

Liens externes[modifier | modifier le code]