Jörg Monar

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Jörg Monar
Description de cette image, également commentée ci-après
Jörg Monar en 2016.
Naissance (58 ans)
Bonn (Allemagne)
Nationalité Drapeau de l'Allemagne Allemand
Diplôme
Profession
Formation

Jörg Monar (né le 22 juillet 1960 à Bonn) est un politiste et spécialiste des sciences sociales allemand. Il enseigne, entre autres, au Collège d'Europe, qu'il dirige en tant que recteur depuis septembre 2013[1].

Biographie[modifier | modifier le code]

Après le Baccalauréat, à Stuttgart, Jörg Monar a étudié à la Université de Münster à Münster en Rhénanie du Nord-Westphalie, la Université Louis-et-Maximilien à Munich, ainsi qu'en France, à l'Institut d’études politiques de Paris et l'Université de Paris-IV. Par la suite, il obtient un doctorat, en 1989, à l'Université Louis-et-Maximilien de Munich, en histoire moderne. En 1991, il reçoit un deuxième doctorat dans le domaine des sciences politiques et sociales à l'Institut universitaire européen de Florence[2]. La même année, Monar est nommé professeur adjoint au Collège d'Europe à Bruges. De 1995 à 2001, il était chargé de cours à l'Université de Leicester, période à l'issue de laquelle il occupe un poste d'assistant à l'Université du Sussex. Après 17 ans d'enseignement au Collège d'Europe, Monar a été élu au conseil d'administration en 2008. En mars 2013, le conseil d'administration du collège le choisit pour succéder à Paul Demaret en tant que recteur. Il a pris ses fonctions en septembre 2013.

Monar a écrit de nombreux livres et dirigé des revues spécialisées, telles que la European Foreign Affairs Review. Actuellement, il est membre de plusieurs organismes universitaires, tels que le groupe de travail sur l'intégration européenne. Il a également des fonctions consultatives dans des institutions européennes et nationales, comme à la House of Lords du Royaume-Uni de 1999 à 2006.

Jörg Monar est professeur invité à l'Institut d'études politiques de Strasbourg, chargé de cours sur l'espace européen de liberté, de sécurité et de justice[3] ainsi qu'à l'université de Pau.

Prix[modifier | modifier le code]

Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • Saint-Just : Fils, penseur et protagoniste de la Révolution, Bonn, 1993
  • Justice and Home Affairs in the European Union: The Development of the Third Pillar, Venise, 1995
  • Maastricht Treaty on European Union: Legal Complexity and Politic Dynamic, Oxford, 1999
  • The European Union after the Treaty of Amsterdam, Londres, 2001
  • The European Union and Internal Security : Guardian of the People?, Basingstoke, 2003
  • International Terrorism: A European Response to a Global Threat?, Bruxelles, 2006

Notes et références[modifier | modifier le code]