Jérôme de Busleyden

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Jérôme de Busleyden
Hieronymus van Busleyden.jpg
Biographie
Naissance
Décès
Activités
Fratrie
Autres informations
Maître
Leo Outers (d)Voir et modifier les données sur Wikidata
L'Hôtel de Busleyden (en néerlandais : Hof van Busleyden).

Jérôme de Busleyden, connu dans le monde humaniste comme Hieronymus Buslidius, naquit à Arlon, dans le duché de Luxembourg, vers 1470 et mourut à Bordeaux le . Son patronyme dérive de la localité luxembourgeoise, dans le grand-duché actuel, de Boulaide, Bauschleiden en allemand. C'était un mécène et un humaniste du Luxembourg, pays qui faisait alors partie des Pays-Bas bourguignons, région qui fut successivement sous domination bourguignonne puis habsbourgeoise, par le mariage de Marie de Bourgogne avec Maximilien de Habsbourg.

Biographie[modifier | modifier le code]

Jérôme de Busleyden a étudié en Italie. Il était membre du Grand Conseil des Pays-Bas à Malines, l'ami d'Érasme et fonda en 1517 le Collège des Trois Langues (en latin, Collegium Trilingue ou "Collegium trium linguarum"), à l'ancienne Université de Louvain. Thomas More était également son ami. Son frère, François de Busleyden, occupa diverses fonctions ecclésiastiques et politiques dans les Pays-Bas méridionaux.

Sa résidence à Malines, l'Hôtel de Busleyden, de style Renaissance primitif, où il mena la vie d'un mécène et d'un humaniste, est aujourd'hui un musée.

Notes et références[modifier | modifier le code]

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • Victor Tourneur, Jean Second et les Busleyden, Goemaere, Bruxelles, 1914 (OCLC 65316763)
  • (en) Henry de Vocht, « Jerome de Busleyden, founder of the Louvain Collegium trilingue : His life and writings edited for the first time in their entirety from the original manuscript », Humanistica Lovaniensia, no 9,‎
  • (nl) Elisabeth Dhanens et Domien Roggen, De humanist Busleyden en de oorsprong van het Italianisme in de Nederlandse kunst, De Sikkel, Anvers, 1951 (OCLC 65240076)
  • David Colling, « Busleyden, Érasme & More : l'Homme au cœur de la pensée », Bulletin trimestriel de l'Institut Archéologique du Luxembourg, nos 94, 1,‎

Liens externes[modifier | modifier le code]