Isabelle Schmitt

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Isabelle Schmitt
une illustration sous licence libre serait bienvenue
Biographie
Naissance
Nationalité
Domicile
Activités

Isabelle Schmitt est une artiste photographe française.

Biographie[modifier | modifier le code]

Résidant à Paris, Isabelle Schmitt a fait des études de photographie (argentique, avec techniques de tirage) en auditeur libre auprès de Carlos Werner à Paris (1999-2000). Elle débute comme photographe stagiaire à la DGIC de l'Hôtel de ville de Paris puis commence son parcours professionnel en qualité de photographe officiel[1] au siège social de l'UNESCO (2000-2002). Elle traite les événements majeurs de cette organisation comme de nombreuses visites d'Etats et photographie les plus grands Présidents, ministres ou ambassadeurs de l'époque : Hugo Chavez, Jacques Chirac, Olusegun Obasanjo. À partir de 2003, elle collabore avec quelques agences de presse sur des événements à l'Assemblée nationale (France), au Palais de l'Élysée voire des défilés de mode haute couture (tels Dior ou Kenzo) avant d'être photographe indépendante (2007) et se spécialiser dans la photographie de nuit, un de ses sujets de prédilection.

Elle se met alors à traiter les métropoles de nuit de manière picturale voire décalée, en se libérant de tous carcans et impose son univers poétique, dénué de présences humaines, à l'opposé, du « Street Art ».

Elle reçoit en 2011 le « Prix Coup de Coeur » du Salon de la Photographie de Paris XIème.

En 2013, elle fait la couverture du magazine Réponses Photo pour leur spécial « Univers Urbain, Photogénie de la Ville »[2] et une double page sera consacrée à son écriture photographique. Sylvie Hugues, Rédactrice en chef et Jean-Christophe Béchet, rédacteur en chef adjoint, lanceront ainsi un nouveau courant.

Sociétaire du Salon d'automne en (2014), elle est nominée la même année « Toile de l'année 2014 » à Art en Capital[3] au Grand Palais par la Fédération Nationale de la Culture Française.

Elle participe à de nombreuses expositions en France et à l’étranger : Grand Palais, Espace Cardin à Paris, Centre national des Arts de Tokyo, musée Huan Yang de Pékin, Palais Kheireddine à Tunis, Palais Constantin de Saint-Pétersbourg ...

Membre des jurys au Salon d'automne[4], elle est à ce jour sollicitée pour son parcours par d'autres jury comme celui de la Fédération photographique de France mais aussi des conférences.

Elle réalise toujours occasionnellement des reportages pour de grandes maisons comme Eiffage désireuse de changer leur identité visuelle et collabore[5] avec la presse spécialisée[6].

Élue Sociétaire de la Fondation Taylor en (2017), son travail est présenté à la galerie Little Van Gogh[7] à Bruxelles et à l'ADAGP[8].

Depuis 2016, elle est également trésorière adjointe, membre du Comité et Conseil d'administration, [9]Présidente de la section « Art Digital » du Salon d'Automne du Grand Palais

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. « Background », sur www.isphoto.fr (consulté le 5 novembre 2017)
  2. « Réponses Photo 252 : Photogénie de la ville », photofloue.net,‎ (lire en ligne, consulté le 5 novembre 2017)
  3. « Isabelle schmitt au « art en capital » au « grand palais » | Actuphoto », sur fr.actuphoto.com (consulté le 5 novembre 2017)
  4. Salon d'Automne, « Qui sommes-nous ? », Le Salon d'Automne,‎ (lire en ligne, consulté le 5 novembre 2017)
  5. « Salon d’automne 2017 - Digital Photo », Digital Photo,‎ (lire en ligne, consulté le 5 novembre 2017)
  6. Advanced Creation, « Nos auteurs - Advanced Creation », Advanced Creation,‎ (lire en ligne, consulté le 5 novembre 2017)
  7. « Photos - Location d'oeuvres d'art, tableaux, peintures, sculptures à louer Paris, vente en entreprise, aménagement des bureaux », sur www.littlevangogh.fr (consulté le 5 novembre 2017)
  8. « Adagp images | Adagp », sur www.adagp.fr (consulté le 5 novembre 2017)
  9. Salon d'Automne, « Salon précédent », Le Salon d'Automne,‎ , Section Art Digital- Vidéo (lire en ligne, consulté le 5 novembre 2017)

Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • « Interview exclusive de Jason Seiler », Be Creative,‎ .
  • « Photographier la ville de nuit », Digital Photo,‎ (lire en ligne, consulté le 5 novembre 2017).
  • « 70 projets photo », Savoir tout faire en photographie, no 24,‎ mars-avril-mai 2016, p. 134-135 (lire en ligne, consulté le 5 novembre 2017).
  • « Paysages », Savoir tout faire en photographie, no 21,‎ , p. 116-117.
  • « La Composition », Savoir tout faire en photographie, no 18,‎ , p. 74-75, 77, 80, 85.
  • « Photographier la ville de nuit », Savoir tout faire en photographie, no 10,‎ , p. 32, 34-37.
  • Isabelle Schmitt et Sylvie Hugues, « Univers urbains, Photogénie de la Ville », Réponses Photo, no 252,‎ , p. 56-57 (lire en ligne, consulté le 5 novembre 2017)
  • Nouvelle Cité, Éditions Nouvelle Cité, , 4e de couverture.
  • Le Journal de l'UNESCO, UNESCO, .

Article connexe[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]