Iris Bohnet

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Iris Bohnet
Biographie
Naissance Voir et modifier les données sur Wikidata
Pays de nationalité SuisseVoir et modifier les données sur Wikidata
Thématique
Formation Haas School of BusinessVoir et modifier les données sur Wikidata
Profession Économiste et professeur d'université (d)Voir et modifier les données sur Wikidata
Employeur John F. Kennedy School of GovernmentVoir et modifier les données sur Wikidata

Iris Bohnet, née en 1966, est une économiste et universitaire suisse, spécialisée dans l'analyse des biais de genre dans le monde du travail[1],[2],[3] et membre du conseil d'administration du Crédit Suisse.

Formation[modifier | modifier le code]

Originaire de Suisse, elle obtient un doctorat en économie à l'université de Zurich en 1997[4] et a passé un an en tant que chercheuse à la Haas School of Business à l'Université de Californie à Berkeley à partir de 1997-1998[5]. Elle a rejoint la Harvard Kennedy School en tant que professeure adjointe en 1998 et a été nommée professeure en 2006[5],[6].

Carrière professionnelle[modifier | modifier le code]

Elle est professeure de politique publique à la John F. Kennedy School of Government, l'école d'affaires publiques de l'université Harvard, à Cambridge, dans l'État du Massachusetts[7]. Elle est également directrice du programme « Femmes et politique publique »[8],[9], directrice adjointe du laboratoire Harvard Decision Science Laboratory[10] et présidente de la chaire du programme exécutif « Leadership mondial et politique publique pour le XXIe siècle » pour le Forum économique mondial des jeunes leaders mondiaux[11]. Elle siège aux conseils d'administration de l'Institut de hautes études internationales et du développement basé à Genève (The Graduate Institute of International an Development Geneva)[12] de l'université d'économie et de gestion de Vienne[13] et de nombreuses revues académiques. En outre, elle est membre du Global Agenda Council sur l'autonomisation des femmes du Forum économique mondial[14].

Elle enseigne la prise de décision, de négociation et la place du genre dans la politique publique et le leadership. Elle a également été engagée comme consultante pour aider des personnes dirigeantes du secteur privé et public aux États-Unis, en Europe, en Inde et au Moyen-Orient[5].

Depuis 2012, Iris Bohnet est membre du conseil d'administration du Crédit suisse et membre de son comité de rémunération[15].

Domaine de recherche[modifier | modifier le code]

Économiste comportemental combinant les notions de l'économie et de la psychologie, sa recherche se concentre sur les questions de confiance et de prise de décision, souvent avec une perspective de genre ou de transculturalité[5]. Ses recherches les plus récentes portent sur « les élans vers l'égalité de genre », qui sont décrits comme des « interventions pour vaincre les préjugés et la discrimination dans les institutions, en politique et dans la société »[5]. Elle propose notamment de travailler sur les biais de genre qui affectent le fonctionnement discriminatoire des institutions[16], plutôt que d'essayer de changer les comportements individuels. Cette perspective est décrite dans son livre What works gender equality by design parue aux Presse universitaires de Havard en mars 2016[4],[17],[18].

Les travaux d'Iris Bohnet ont été publiés dans des revues scientifiques comme L'American economic Review, American Political Science Review, et Le Quarterly Journal of Economics[5]. Son travail a été présenté par les médias du monde entier, y compris Bilanz, Bloomberg News, Le Boston Globe, L'Économiste, Emirates Affaires, Financial Times, Forbes, Handelsblatt, Le Huffington Post, Neue Zürcher Zeitung, Le New York Times, Tages-Anzeiger, la Télévision suisse, et Le Wall Street Journal[5].

Sélection de publications[modifier | modifier le code]

  • Iris Bohnet, Fiona Greig, Benedikt Herrman et Richard Zeckhauser, « Betrayal Aversion », American Economic Review, vol. 98, no 1,‎ , p. 294–310 (DOI 10.1257/aer.98.1.294, lire en ligne)
  • Iris Bohnet, Benedikt Herrman et Richard Zeckhauser, « Trust and the Reference Points for Trustworthiness in Gulf and Western Countries », Quarterly Journal of Economics, vol. CXXV, no 2,‎ , p. 811–828 (DOI 10.1162/qjec.2010.125.2.811, lire en ligne)
  • Iris Bohnet, « Gender equality: A Nudge in the Right Direction », Financial Times, 13 octobre 2010[19]
  • Iris Bohnet, What Works: Gender Equality by Design. Belknap Press of Harvard University. Press, 2016.  (ISBN 978-0-674-08903-7)

Références[modifier | modifier le code]

  1. « Gender Iris Bohnet, Harvard professor and leading authority on gender equality in the workplace », sur Financial Times (consulté le 22 juin 2016)
  2. « What Works: Gender Equality by Design, by Iris Bohnet », sur Times Higher Education (THE), (consulté le 22 juin 2016)
  3. « Designing a Bias-Free Organization », sur Harvard Business Review (consulté le 22 juin 2016)
  4. a et b « Iris Bohnet on Discrimination and Design », sur www.socialsciencespace.com (consulté le 22 juin 2016)
  5. a b c d e f et g « « Harvard Kennedy School: Iris Bohnet », Harvard Kennedy School website », sur www.freezepage.com (consulté le 22 juin 2016)
  6. « HKS appoints Bohnet academic dean », sur Harvard Gazette (consulté le 22 juin 2016)
  7. « WebCite query result », sur www.webcitation.org (consulté le 22 juin 2016)
  8. « WebCite query result », sur www.webcitation.org (consulté le 22 juin 2016)
  9. « Welcome from the Director », sur wappp.hks.harvard.edu (consulté le 22 juin 2016)
  10. « Iris Bohnet, PhD | Harvard Decision Science Laboratory », sur www.decisionlab.harvard.edu (consulté le 22 juin 2016)
  11. Harvard Kennedy School, « Iris Bohnet », sur www.hks.harvard.edu (consulté le 22 juin 2016)
  12. « WebCite query result », sur www.webcitation.org (consulté le 22 juin 2016)
  13. (en) « Vienna University of Economics and Business: Wissenschaftlicher Beirat », Vienna University of Economics and Business website,‎ (lire en ligne)
  14. « Global Agenda Council on Behaviour », sur World Economic Forum (consulté le 22 juin 2016)
  15. « Board of Directors », sur Credit Suisse (consulté le 22 juin 2016)
  16. « Iris Bohnet on Gender Equality and De-biasing Our Workplaces [Interview] », sur South by Southwest 2016 Music, Film and Interactive Festivals - Austin Texas, (consulté le 22 juin 2016)
  17. Sarah Gordon, « How to beat gender bias », Financial Times,‎ (ISSN 0307-1766, lire en ligne, consulté le 22 juin 2016)
  18. « Why we should give up trying to make people less sexist », sur Washington Post (consulté le 22 juin 2016)
  19. Financial Times, 13 octobre 2010, [lire en ligne]

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]