Ira Glass

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.

Ira Glass
Image illustrative de l’article Ira Glass
Ira Glass donnant une conférence à l'Université Carnegie-Mellon en 2006

Nom de naissance Ira Glass
Naissance 3 mars 1959
Baltimore (Maryland)
Nationalité Américain
Diplômé de Université Brown
Profession journaliste, animateur et producteur de radio
Spécialité investigation, documentaire
Années d'activité 1978 -
Récompenses
Distinctions honorifiques 2012 : docteur honoris causa du Goucher College de Baltimore

2014 : cérémonie d'entrée au National Radio Hall of Fame

Site internet thisamericanlife.org
Médias
Pays États-Unis
Média National Public Radio
Fonction principale Producteur, animateur

Ira Glass, né le à Baltimore dans le Maryland, est un journaliste producteur et animateur de radio américain. Il remporte en 2020 le prix Pulitzer récompensant un reportage audio pour un épisode, The Out Crowd, de son émission la plus connue, This American Life.

Biographie[modifier | modifier le code]

Jeunesse et formation[modifier | modifier le code]

Né en 1959 à Baltimore, est le fils de Barry et Shirley Glass[1].

Après ses études secondaires, il est accepté à l'université Brown de Providence, dans l’État du Rhode Island où il obtient un baccalauréat universitaire (licence) en sémiotique en 1982[1],[2],[3],[4].

Carrière[modifier | modifier le code]

Engagé à l’âge de 19 ans par le réseau NPR au siège social de la station à Washington, D.C., il est reporter et animateur pour plusieurs émissions phare du réseau public dont Morning Edition, All Things Considered et Talk of the Nation (en)[5].

Il est le créateur et l’animateur de l’émission This American Life[6],[7], diffusée depuis 1995 sur la station de radio publique WBEZ basée à Chicago. Cette émission sort à l'époque des formats traditionnels : on y entend des textes d’écrivains, associés à des voix qui racontent des histoires du quotidien. Mené par un ou plusieurs narrateurs, souvent des journalistes ayant procédé à une enquête sur le sujet choisi, les épisodes de cette émission sont très écrits et compilent des anecdotes, des citations et des sons recueillis sur le terrain. « Glass a inventé une méthodologie complète, qui se concentre sur les arcs narratifs et utilise des techniques scénaristiques rarement appliquées au documentaire », explique Sonia Kronlund, (productrice de l’émission de France Culture Les Pieds sur terre (émission de radio)). Parmi les centaines d'épisodes archivés en ligne, on trouve par exemple des sujets assez personnels (comme sur deux bébés échangés à la maternité en 1951, ou « Notes on Camp », inspiré de souvenirs de colonies de vacances), des reportages (comme deux épisodes de 2013 consacrées à une fusillade dans une High school de Chicago, construit après une longue enquête), et The Out Crowd, l’épisode, diffusé mi-novembre 2019, qui remporte en 2020 le prix Pulitzer. Dans cet épisode, trois reporters (le premier étant Ira Glass) y racontent, en trois actes comme d'habitude, les effets de la politique de l’administration Trump, vis-à-vis des demandeurs d’asile mexicains. Un titre de Johnny Cash, These Are My People, termine l'émission[2].

Il a plus de quarante ans de carrière à la radio publique.

Vie personnelle[modifier | modifier le code]

À partir de 1989, il vit avec la dessinatrice de bande dessinée Linda Barry, ils séparent en 1995[8],[9],[10].

En 2005, il épouse Anaheed Alani, une auteure et éditrice, ils divorcent en 2017[11].

Ira Glass est un des cousins du compositeur Philip Glass qu'il a interviewé en 2012[12].

Prix et distinctions[modifier | modifier le code]

Filmographie[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. a et b (en-US) « Ira Glass », sur www.nndb.com (consulté le )
  2. a et b Clémentine Goldszal, « Le sacre d’Ira Glass, journaliste révolutionnaire et précurseur », Le Monde,‎ (lire en ligne)
  3. (en) « Ira Glass | Biography & Facts », sur Encyclopedia Britannica (consulté le )
  4. (en-US) « The World According to Glass », sur www.brownalumnimagazine.com (consulté le )
  5. (en) « Biography: Ira Glass | Truthiness: This American Life and the Monologist », sur ccnmtl.columbia.edu (consulté le )
  6. (en-GB) Steph Harmon, « Ira Glass: 'I feel like I’m actually sort of scared all the time' », The Guardian,‎ (ISSN 0261-3077, lire en ligne, consulté le )
  7. (en-US) Alison Silver, « Exclusive: Q&A with NPR host and screenwriter Ira Glass '82 », sur Brown Daily Herald, (consulté le )
  8. (en-US) Michael Miner, « What Becomes of the Brokenhearted? », sur Chicago Reader (consulté le )
  9. (en-US) « Comic Book Legends Revealed #242 », sur CBR, (consulté le )
  10. (en-US) Thom Powers, « The Lynda Barry Interview | » (consulté le )
  11. (en) « Ira Glass Files for Divorce from Wife of 16 Years », sur PEOPLE.com (consulté le )
  12. (en-US) « Ira Glass Interviews His Cousin, Composer Philip Glass », sur NPR.org (consulté le )
  13. (en-US) « Ira Glass Receives Edward R. Murrow Award », sur www.cpb.org, (consulté le )
  14. (en-US) « This American Life », sur WAMU (consulté le )
  15. (en-US) « Polk Press Release Feb 20 2012 - Long Island University », sur www.liu.edu (consulté le )
  16. (en-US) « Ira Glass and This American Life », sur American Sociological Association, (consulté le )
  17. (en-US) « Ira Glass Commencement Address 2012 », sur Goucher College (consulté le )
  18. (en-US) « The Best Commencement Speeches, Ever », sur apps.npr.org (consulté le )
  19. (en-US) « Search Results for “Ira Glass” – American Academy of Arts and Letters » (consulté le )
  20. (en-US) « Ira Glass Will Host 73rd Annual Peabody Awards », sur www.peabodyawards.com (consulté le )
  21. (en-US) « Ira Glass to Host Peabody Awards », sur The Hollywood Reporter (consulté le )
  22. (en-US) « Ira Glass », sur Radio Hall Of Fame (consulté le )
  23. (en-US) « Ira Glass », sur Pulitzer Prizes
  24. (en-US) Reggie Ugwu, « ‘This American Life,’ Now a Pulitzer Winner, Is Once More a Pioneer », The New York Times,‎ (ISSN 0362-4331, lire en ligne, consulté le )
  25. (en-US) « The iconic ‘This American Life’ won the first-ever ‘Audio Reporting’ Pulitzer », sur Poynter, (consulté le )

Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • (en-US) Séamus Murphy, « 'I Don't Support the Ira, but...' Semantic and Psychological Ambivalence », Studies: An Irish Quarterly Review, Vol. 82, No. 327,‎ , p. 276-286 (11 pages) (lire en ligne),
  • (en-US) Marshall Sella, « The Glow at the End of the Dial; Ira Glass Is, Um (Pause, Delete) . . . Listening: The Perfectly Edited World of His 'American Life.' », The New York Times Magazine,‎ (lire en ligne),
  • (en-US) Deborah Solomon, « Questions for Ira Glass, This American TV Show », The New York Times,‎ (lire en ligne),
  • (en-US) David Carr, « A Radio Host Tries His Voice on Television », The New York Times,‎ (lire en ligne),
  • (en-US) « Ira Glass: By the Book », The New York Times,‎ (lire en ligne),
  • (en-US) Eugenia Williamson, « Oh, the Pathos!: Presenting...This American Life », The Baffler, No. 20,‎ , p. 50-55, 57 (7 pages) (lire en ligne),
  • (en-US) Cara Buckley, « Ira Glass’s ‘This American Life’ Leaves PRI », The New York Times,‎ (lire en ligne),
  • (en-US) Teddy Wayne, « ‘NPR Voice’ Has Taken Over the Airwaves », The New York Times,‎ (lire en ligne),


Liens externes[modifier | modifier le code]