Mike Birbiglia

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Mike Birbiglia
Description de l'image Mike_Birbiglia.jpg.
Nom de naissance Michael Birbiglia
Naissance (39 ans)[1]
Shrewsbury, Massachusetts, États-Unis[1]
Nationalité Drapeau des États-Unis Américain
Activité principale
Stand-up comedy, théâtre, radio, télévision

Mike Birbiglia (né le à Shrewsbury, dans le Massachusetts) est un comédien, scénariste, acteur, et réalisateur américain.

Jeunesse[modifier | modifier le code]

Mike Birbiglia est né à Shrewsbury, dans le Massachusetts ; il est le fils de Marie Jean (née McKenzie), et Vincent Paul Birbiglia[2],[3]. Il est d'origine italienne. Il fréquente l'école secondaire Saint-Jean à Shrewsbury, Massachusetts pendant un an, et est diplômé de l'école de Saint-Marc à Southborough, Massachusetts en 1996[4],[5], puis diplômé de l'Université de Georgetown en 2000[6]. Au cours de ses études, il est membre de la troupe d'improvisation de Georgetown.

Carrière[modifier | modifier le code]

Birbiglia commence sa carrière théâtrale dans trois émissions diffusées sur Comedy Central, et fait paraître trois albums au label discographique Comedy Central Records : Two Drink Mike (2006), My Secret Public Journal Live (2007), et Sleepwalk With Me Live (2011). My Secret Public Journal Live est nommé comme l'un des « meilleurs albums de comédie de la décennie » par The Onion AV Club[7], et Sleepwalk With Me Live est classé à la première place du Billboard Magazine[8].

En 2008, Birbiglia lance Sleepwalk With Me, un one-man-show mélangeant stand-up comedy et théâtre, au Bleecker Street Theatre[9],[10]. Le spectacle est présenté par Nathan Lane, et New York Times le décrit dans un de ses articles comme « tout simplement parfait[11]. » Time Out New York le nomme leur « spectacle de l'année » en 2009[12].

Birbiglia se lance ensuite dans le spectacle dramatique avec Sleepwalk With Me & Other Painfully True Stories[13], un ouvrage lancé à la 29e place du New York Times Best Seller list, et quatrième meilleure vente des ouvrages politiques sur The Washington Post[14]. Birbiglia est également nommé pour le Prix 2011 Thurber du comédien américain pour Sleepwalk With Me & Other Painfully True Stories[15].

Il fait ses débuts au cinéma avec Sleepwalk With Me, un film basé sur son one-man-show homonyme. Le film est diffusé pour la première fois au Festival du film de Sundance en 2012, et remporte le NEXT Audience Award[16]. Il est sélectionné dans la catégorie « Favori » au South By Southwest Film Festival d'Austin (Texas)[17], et apparaît également au Nantucket Festival, où il remporte le prix du meilleur scénariste/réalisateur[18]. Le film est produit en compagnie de Jacob Jaffke et Ira Glass, Lauren Ambrose, Carol Kane, James Rebhorn, et Cristin Milioti, avec la présence de Kristen Schaal, Wyatt Cenac, David Wain, Jessi Klein, John Lutz, et Marc Maron[19].

En plus de jouer dans Sleepwalk With Me, il joue également dans les films Trop loin pour toi, Bienvenue à Cedar Rapids, Ma meilleure amie, sa sœur et moi, Nos étoiles contraires, dans la série de HBO Girls[20], et dans le film Annie.

En 2011, Birbiglia lance son deuxième one-man+show, intitulé My Girlfriend's Boyfriend, qui dure quatre mois, et remporte le Lucille Lortel Award du meilleur radioshow solo[21]. Il lance une tournée mondiale avec My Girlfriend's Boyfriend avec des dates de tournée aux États-Unis, en Australie, au Canada, et au Royaume-Uni. Le spectacle décrit Mike dans ses bévues romantiques. Il tourne également son spectacle comme un film, et est autobiographique. Le 2 juin 2013, Mike finit sa dernière date de tournée au Carnegie Hall[22],[23]. My Girlfriend's Boyfriend est présenté numéro un des stand-up en 2013 par Vulture[24], Paste[25], The Laugh Button[26], et Laughspin[27]. Il est également nommé comme l'une des meilleures comédies de 2013 par Time Out New York[28]. Flavorwire le mentionne comme l'un des 20 spectacles les plus drôles de tous les temps[29].

Vie privée[modifier | modifier le code]

Birbiglia souffre de trouble du comportement en sommeil paradoxal, qui, une fois, l'a fait courir et sauter par la fenêtre du deuxième étage d'un motel une nuit à Walla Walla, Washington. À la suite de cet accident, il reçoit 33 points de suture à la jambe[30],[31],[32].

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. a et b Jeffries, David, « Mike Birbiglia: Biography », AllMusic, Rovi Corporation (consulté le 25 octobre 2010).
  2. (en) « COMEDIAN MIKE BIRBIGLIA ON HIS NEW MOVIE, SLEEPWALK WITH ME », sur Monocinema, (consulté le 21 août 2014).
  3. (en) « Michael Birbiglia » (consulté le 21 août 2014).
  4. (en) Birnbach, Lisa et Kidd, Chip, True Prep: It's a Whole New Old World, Random House Digital, Inc., (lire en ligne), p. 68.
  5. (en) « Mike Birbiglia '96 Comedy Show », sur St. Mark's School website, .
  6. (en) Heather Regen, « Considerate comedy from Mike Birbiglia », Georgetown Voice, .
  7. (en) The A.V. Club Staff November 16, 2009, « The best comedy albums of the decade | Music | Best of », The Onion (consulté le 13 septembre 2013).
  8. « Comedy Albums, Week of May 7, 2011 », Billboard Magazine (consulté le 2 avril 2012).
  9. (en) Frank Scheck, « For Cryin' & Laughin' Out Loud », (consulté le 13 septembre 2010).
  10. (en) « Theater Review: Sleepwalk With Me – Theater and Musical Production Reviews »(ArchiveWikiwixArchive.isGoogleQue faire ?), Variety (consulté le 13 septembre 2010).
  11. (en) Neil Genzlinger, « Theater Review – 'Sleepwalk With Me' – Mike Birbiglia in a One-Man Show at the Bleecker Street Theater », (consulté le 13 septembre 2010).
  12. (en) Jane Borden, « Best (and Worst) of 2009 », (consulté le 2 avril 2012).
  13. (en) Birbiglia, Mike, Sleepwalk With Me and Other Painfully True Stories, Simon & Schuster, (ISBN 978-1-4391-5799-2).
  14. (en) Levingston, Steven, « Political Bookworm: Book World: Best Sellers », (consulté le 29 octobre 2010).
  15. (en) Sean McCarthy, « 2011 Thurber Prize Finalists: Mike Birbiglia, David Rakoff, and Rick Reilly », (consulté le 2 avril 2012).
  16. (en) Katey Rich, « Top Sundance Prizes Go To Beasts Of the Southern Wild, The House I Live In, And More », Cinemablend.com (consulté le 16 février 2012).
  17. (en) Matthew Odam, « SXSW adds Seth MacFarlane, ‘Blue Like Jazz’, ‘Sleepwalk With Me’ and more », (consulté le 16 février 2012).
  18. « Mike Birbiglia's Sleepwalk With Me Wins Nantucket Film Festival Award », theater mania (consulté le 25 juin 2012).
  19. « Sleepwalk With Me (2011) », imdb (consulté le 2 avril 2012).
  20. « Mike Birbiglia », imdb.com (consulté le 2 avril 2012).
  21. Kenneth Jones, « Bloody Bloody Andrew Jackson, Chad Deity, Angels, Christian Borle, Laurie Metcalf Are Lortel Winners », Playbill.com (consulté le 2 avril 2012).
  22. Andrew Gans, « Mike Birbiglia's My Girlfriend's Boyfriend Plays Carnegie Hall June 2 », playbill, playbill.com (consulté le 27 juillet 2013).
  23. Jesse David Fox, « Birbiglia Is Already Working on His Second Feature, 'My Girlfriend's Boyfriend' », splitsider, splitsider.com (consulté le 27 juillet 2013).
  24. Jesse Fox, « The Top Ten Stand-up Specials of 2013 » (consulté le 6 février 2014).
  25. Paste Staff, « The 10 Best Stand-Up Specials of 2013 » (consulté le 6 février 2014).
  26. Laugh Button, « The Laugh Button's Best Comedy Albums of 2013 » (consulté le 6 février 2014).
  27. Dylan Gadino, « The 10 Best Comedy Albums of 2013 » (consulté le 6 février 2014).
  28. Julie Seabaugh, « Best Comedy Specials of 2013 ».
  29. Jason Bailey, « The 50 Funniest Stand-Up Specials of All Time » (consulté le 6 février 2014).
  30. « Spending The Night With Sleepwalker Mike Birbiglia », Fresh Air, WHYY, (consulté le 27 octobre 2010).
  31. « Mike Birbiglia »(ArchiveWikiwixArchive.isGoogleQue faire ?) [podcast], The Adam Carolla Show, (consulté le 27 octobre 2010).
  32. Chris Klimek, « Comedian Mike Birbiglia returns to the scene of the crime » [archive du ], Washington Examiner, (consulté le 23 novembre 2013).

Liens externes[modifier | modifier le code]