Independence de Charlotte

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Charlotte Independence
Logo du Charlotte Independence

Généralités
Fondation 2014
Statut professionnel Depuis 2015
Couleurs Bleu et blanc
Stade Sportsplex
Matthews, Caroline du Nord
(2 300 places)
Championnat actuel United Soccer League
Propriétaire Drapeau : États-Unis Queen City Soccer Club, LLC
Président Drapeau : États-Unis Jim McPhilliamy
Entraîneur Drapeau : États-Unis Mike Jeffries
Site web charlotteindependence.com

Maillots

Couleurs de l’équipe
Couleurs de l’équipe
Couleurs de l’équipe
Couleurs de l’équipe
Couleurs de l’équipe
Domicile
Couleurs de l’équipe
Couleurs de l’équipe
Couleurs de l’équipe
Couleurs de l’équipe
Couleurs de l’équipe
Extérieur

Actualités

Pour la saison en cours, voir :
United Soccer League 2018
0

Dernière mise à jour : 4 mai 2017.

L'Independence de Charlotte (en anglais : Charlotte Independence), est une franchise de soccer professionnel basé à Charlotte, dans l'État de Caroline du Nord, fondée en 2014. La franchise évolue en United Soccer League, le deuxième niveau dans la hiérarchie nord-américaine.

Histoire[modifier | modifier le code]

En septembre 2014, Charlotte obtient une nouvelle franchise de la United Soccer League à compter de la saison 2015[1]. La franchise a récupéré la licence de USL PRO des Eagles de Charlotte qui rejoignent la PDL[2].

La franchise est administrée par Jim McPhilliamy, propriétaire du groupe Queen City SC LLC. Le 5 décembre suivant, le premier entraîneur-chef de l'histoire du club est l'ancien entraîneur du Burn de Dallas, Mike Jeffries[3].

Le 18 septembre 2014, la franchise devient affiliée aux Rapids du Colorado, formation de MLS[4],[5].

Pour la première rencontre de son histoire, l'Independence perd sur le score de 3-2 face au Battery de Charleston au Transamerica Field le 27 mars 2015. Jack Thompson inscrit le premier but de l'histoire de la franchise.

Palmarès et records[modifier | modifier le code]

Bilan par saison[modifier | modifier le code]

Année Niv. Saison régulière Position Séries US Open Cup Affl. moy.
saison régulière
Affl. moy.
séries éliminat.
M V N D BP BC Pts Conf. Ligue
2015 3 28 10 10 8 53 38 35 7e 13e Non qualifié Huitième de finale 1 800 N/Q
2016 3 30 14 8 8 48 29 50 5e 7e Premier tour Troisième tour 1 375 N/A
2017 2 32 13 9 10 52 40 48 5e 11e Premier tour Troisième tour 1 615 N/A

Records[modifier | modifier le code]

Meilleurs buteurs par saison
Année Meilleurs buteurs
Joueurs Buts
2015 Drapeau : États-Unis Ryan Finley 10
2016 Drapeau : Jamaïque Brian Brown
Drapeau : Uruguay Enzo Martínez
9
2017 Drapeau : Uruguay Enzo Martínez 18

Stades[modifier | modifier le code]

Le 25 février 2015, la franchise annonce qu'ils joueront la majeure partie de la saison 2015 au Ramblewood Soccer Complex, d'une capacité de 4 300 spectateurs[6]. Lors des cinq premiers matchs à domicile, il évolue entre le Transamerica Field des 49ers de Charlotte, et l'Eagle Field des Eagles de Winthrop[7].

Le 1er février 2017, la franchise annonce qu'ils joueront à partir de la saison 2017 au Sportsplex, d'une capacité de 2 300 spectateurs à Matthews[8].

Personnalités du club[modifier | modifier le code]

Entraîneurs[modifier | modifier le code]

Le tableau suivant présente la liste des entraîneurs du club depuis 2015.

Rang Nom Période
1 Drapeau : États-Unis Mike Jeffries depuis 2015

Effectif professionnel actuel[modifier | modifier le code]

Liste des capitaines depuis 2015
Rang Nom Période
1 Drapeau : Colombie Jorge Herrera depuis 2015
No. Nat. Position Nom du joueur
1 Drapeau des États-Unis G Brandon Miller
2 Drapeau des États-Unis M Conor O'Brien
3 Drapeau des États-Unis D Bilal Duckett
4 Drapeau des États-Unis M Jake Areman
5 Drapeau des États-Unis D James Kiffe
6 Drapeau des États-Unis M Greg Jordan
7 Drapeau de la France M Yann Ekra
8 Drapeau de la Suisse D Kay Voser
10 Drapeau de la Colombie M Jorge Herrera
11 Drapeau de la Zambie M Mutaya Mwape
No. Nat. Position Nom du joueur
12 Drapeau des États-Unis G Kainoa Likewise
13 Drapeau de Trinité-et-Tobago M Kevan George
14 Drapeau de la Corée du Sud D Lee Jung-soo
15 Drapeau du Cameroun D Calvin Doum
17 Drapeau de Trinité-et-Tobago A Cordell Cato
18 Drapeau des États-Unis G Ben Beaury
22 Drapeau du Libéria D Joel Johnson
23 Drapeau de l'Uruguay M Alex Martínez
25 Drapeau de l'Ouganda D Henry Kalungi
27 Drapeau de la Jamaïque M Je-Vaughn Watson
33 Drapeau des États-Unis D Donnie Smith

Logo et couleurs[modifier | modifier le code]

L'Independence prend son nom de la déclaration d'indépendance de Mecklenburg. La date 1775 représente la date de l'indépendance et le cavalier fait référence au capitaine James Jack. Les couleurs de la franchise sont le bleu et le blanc

Soutien et image[modifier | modifier le code]

Groupes de partisans[modifier | modifier le code]

Les principaux groupes de partisans de l'Independence sont la Jack's Militia, les Queen City Royals et la Slogic Army[9].

Rivalités[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]