Infamous (jeu vidéo)

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
(Redirigé depuis InFamous)
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Infamous.
inFamous
Image illustrative de l'article Infamous (jeu vidéo)
Logo de inFamous

Éditeur Sony Computer Entertainment
Développeur Sucker Punch
Musique Amon Tobin
James Dooley
Mel Wesson
Martin Tillman

Date de sortie
  • États-Unis Canada 26 mai 2009
  • France 27 mai 2009
  • Europe 29 mai 2009
  • KO 29 mai 2009
  • Australie 4 juin 2009
  • Japon 5 novembre 2009
Genre Action-aventure
Mode de jeu Un joueur
Plate-forme PlayStation 3
Média Disque Blu-ray
Langue Multilingue
Contrôle DualShock 3
Sixaxis

Évaluation ACB : M ?
CERO : Z ?
ESRB : T ?
GRB : 18 ?
PEGI : 16 ?

inFamous[1] (inFAMOUS selon la graphie du logo) est un jeu vidéo d'action-aventure développé par Sucker Punch et édité par Sony Computer Entertainment. Il est sorti en 2009 uniquement sur la console PlayStation 3.

L'univers du jeu s'inspire des comics. Il a connu une suite en 2011 : inFamous 2.

Trame[modifier | modifier le code]

Synopsis[modifier | modifier le code]

L'histoire se déroule dans la ville de Empire City, une cité qui sombre dans le chaos après avoir été la cible d'une explosion et mise en quarantaine. Cole MacGrath, le coursier qui portait la bombe, sort indemne de l'explosion. Il se découvre alors des super-pouvoirs et tente de faire la vérité sur les évènements, accompagné de sa fiancée Trish et de son ami d'enfance Zeke.

Personnages[modifier | modifier le code]

  • Cole MacGrath (VF : Guillaume Orsat) : c'est le personnage principal de l'histoire. Avant l'explosion dans Empire City, il était coursier et menait une vie presque hors-la-loi avec Zeke. En ouvrant un colis, il déclenche une explosion qui ravage la ville. À son réveil, Cole s'aperçoit qu'il est doté de pouvoirs électriques incroyables.
  • Zeke Jedediah Dunbar (VF : Jérôme Pauwels) : c'est le meilleur ami de Cole, il vient des milieux défavorisés, ce qui l'a conduit à détester l'autorité et la police. De nature enjouée, il regrette néanmoins de ne pas pouvoir suivre Cole dans ses aventures. Il se méfie du F.B.I. et des autorités avec lesquelles Cole travaille, notamment de Moya.
  • Trish Dailey : c'est la petite amie de Cole. Elle travaille dans l'univers médical et se consacre corps et âme aux survivants de l'explosion et de l'épidémie.
  • Directeur Harms : c'est le directeur de la police d'Empire City. Il fait régulièrement appel à Cole pendant le jeu, pour l'aider à maintenir l'ordre.
  • Moya Jones : c'est un agent du FBI. Elle a chargé Cole de retrouver son mari, John, qui se trouvait à Empire City peu avant l'explosion.
  • Sasha : c'est une femme transformée en monstre, qui semble éprise de Cole, et qui tente de le piéger tout au long de l'histoire en communicant par télépathie. Elle est à la tête des Faucheurs. C'est le premier boss du jeu.
  • Alden Tate : c'est un vieil homme qui était destiné à prendre la tête des Premiers Fils, mais qui s'est fait voler son héritage par Kessler lorsqu'il était enfant. Il possède des pouvoirs de télékinésie très puissant et est à la tête des Nettoyeurs. C'est le second boss du jeu.
  • Kessler (VF : Gabriel Le Doze) : c'est le chef des Premiers Fils, une organisation secrète. Kessler est le double du Cole, il vient directement du futur. Son but tout au long de l'aventure est de rendre Cole plus fort pour affronter "La Bête". Il agit comme cela car à son époque Kessler n'a pas réussi à la vaincre et le monde ainsi que sa famille ont été détruit.

Système de jeu[modifier | modifier le code]

Généralités[modifier | modifier le code]

inFamous est un jeu d'action à « monde-ouvert ». Le joueur incarne Cole MacGrath qu'il déplace librement dans la ville, qui s'étend sur trois îles. Il peut accomplir les missions principales pour progresser dans la trame narrative ou s'attarder sur diverses missions secondaires comme arrêter des agressions, récupérer des fragments, remettre sur pied des citoyens, etc.

Le personnage se déplace essentiellement à pied : il est capable d'escalader et de tenir en équilibre sur de nombreux éléments (immeubles, poteaux, grillages, trains, etc). Il peut éviter les tirs ennemis en se couvrant derrière les éléments du décor et maîtrise un enchaînement de coups de mêlée. Le personnage ne craint pas les chutes mais l'élément aquatique est son principal point faible.

Il y a trois gangs dans le jeu :

  • Les Faucheurs, dirigés par Sasha, composés de dealers et voyous marginaux sur lequel Sasha a versé une substance qui les a transformé en monstres humanoïdes qui lui obéissent aveuglément.
  • Les Nettoyeurs, composés de SDF qui fabriquent des robots de combats avec de la ferraille et des bricoles récupérées dans les décharges ; ils sont dirigés par Alden.
  • Les Premiers Fils, qui portent des tenues et des masques à gaz de survivalistes.

Karma[modifier | modifier le code]

L’une des particularités du jeu tient aux possibilités d'évolution du personnage. Cole peut devenir un Héros ou un Infâme en fonction des choix faits par le joueur tout au long de l'histoire. En effet, il est confronté à des choix d'ordre moral : sauver Empire City ou se préoccuper davantage de lui-même. Son karma a une incidence sur les pouvoirs à débloquer, son aspect physique, l'attitude des citoyens à son égard, la nature de certaines missions secondaires, le dénouement de l'histoire semble changer selon les choix, mais finalement les deux possibilités d'évolution mènent le joueur au même résultat final. Par ailleurs, peu importe le Karma, Kessler est le boss de fin du jeu.

Pouvoirs[modifier | modifier le code]

Cole se découvre progressivement des aptitudes physiques et des pouvoirs extraordinaires, digne d’un super-héros. Les pouvoirs sont basés sur l'énergie électrique, qu'il est capable d'emmagasiner et qu'il puise dans les sources électriques de la ville (cabines téléphoniques, éclairages publics, transformateurs, etc.).

Certains pouvoirs sont spécifiques à un karma particulier, d'autres sont disponibles quel que soit le karma.

  • Éclair : de petites décharges électriques qui peuvent atteindre des cibles, détruire certains objets ou recharger des appareils électriques.
  • Onde de choc : permet de propulser des ennemis ou des objets.
  • Coup de tonnerre : une onde de choc dévastatrice qui détruit tout dans un rayon donné.
  • Surcharge brutale : un éclair qui ricoche sur les surfaces métalliques en tuant les ennemis qui se trouvent derrière.
  • Arc fatal : un éclair continu.
  • Grenade : permet de lancer de l'électricité concentrée qui explose.
  • Bombe mégawatt : une masse électrique qui explose au contact.
  • Tempête foudroyante : déclenche un orage qui s'abat sur vos ennemis.
  • Mur à polarité : un champ électrique qui protège des attaques.
  • Drainage électrique : permet à Cole de reprendre des forces.
  • Impulsion salvatrice : permet de soigner des blessés.
  • Entrave électrique : permet d'immobiliser des ennemis.
  • Neuro-succion : permet d'aspirer l'énergie des ennemis.
  • Lames Gigawatt : deux lames électriques apparaissent aux bras de Cole, améliorant le combat au corps-à-corps.

Développement[modifier | modifier le code]

Évolution du projet[modifier | modifier le code]

inFamous est développé par Sucker Punch Productions par une équipe de 60 personnes. Cette équipe a travaillé sur le jeu pendant près de trois ans. Bien qu'ils aient pu avoir la possibilité de demander des fonds supplémentaires auprès de Sony pour augmenter la taille de leur effectif et terminer le jeu en seulement deux ans, le producteur Brian Fleming a préféré garder son équipe réduite pour travailler sur ce type de projet. Pour la conception du protagoniste principal, le nom de Cole « McGrath » est un hommage au réalisateur Douglas McGrath qui sortit en 2006, soit trois ans plus tôt, un film du nom d'Infamous.

Une icône représentant Sly Cooper est présente sur le sac de Cole, or il s'agit d'un personne de la série Sly, qui est également la première production de Sucker Punch dans le monde vidéoludique.

Le projet est dévoilé en juillet 2007 à l'occasion de l'Electronic Entertainment Expo. Le jeu a été présenté à la Japan Expo 2009.

Musique[modifier | modifier le code]

La bande son est composée par Amon Tobin, James Dooley, Mel Wesson et Martin Tillman, sous la direction de Jonathan Mayer de chez Sony Computer Entertainment America[2],[3].

Accueil[modifier | modifier le code]

Critiques[modifier | modifier le code]

Aperçu des notes reçues
Presse papier
Média Note
Edge (GB) 7/10[4]
GamePro (US) 4,5/5[5]
Presse numérique
Média Note
1UP.com (US) A-[6]
Eurogamer (GB) 7/10[7]
Gameblog (FR) 8/10[8]
Gamekult (FR) 7/10[9]
GameSpot (US) 9/10[10]
IGN (US) 9,2/10[11]
Jeuxvideo.com (FR) 16/20[12]
Agrégateurs de notes
Média Note
GameRankings 86,17 %[13]
Metacritic 85 %[14]

Ventes[modifier | modifier le code]

D'après le site VG Chartz, inFamous s'est écoulé à 2,93 millions de copies dans le monde depuis sa sortie, dont près de 60% des ventes ont lieu uniquement en Amérique du Nord. En effet 1,73 millions d'exemplaires sont vendues dans cette région tandis que l'Europe atteint environ 680 mille copies et le Japon en accumule approximativement 120 mille[15].

Par ailleurs, inFamous reste le jeu vidéo le plus vendu de la franchise[16].

Postérité[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Littéralement « infâme » en anglais.
  2. (en) « Review: InFamous Original Soundtrack », music4games.net, 21 mai 2009.
  3. (en) « Interview with inFamous composers James Dooley and Mel Wesson », music4games.net, 1 juin 2009.
  4. (en) « GamePro - All Reviews (PS3) », sur gamerankings.com (consulté le 28 juillet 2017)
  5. Frédéric Luu, « inFamous : un éclair de génie ? », sur gamekult.com, (consulté le 28 juillet 2017)
  6. (en) « Edge Magazine UK - All Reviews (PS3) », sur gamerankings.com (consulté le 28 juillet 2017)
  7. (en) « 1UP - All Reviews (PS3) », sur gamerankings.com (consulté le 28 juillet 2017)
  8. (en) Tom Bramwell, « inFamous - Current funs. », sur eurogamer.net, (consulté le 28 juillet 2017)
  9. Grégory Szriftgiser, « Test : inFAMOUS (PS3) - Fameux ou Fumeux ? », sur gameblog.fr, (consulté le 28 juillet 2017)
  10. (en) Tom Mc Shea, « Infamous Review », sur gamespot.com, (consulté le 28 juillet 2017)
  11. (en) Greg Miller, « inFamous Review - Lighting crashes. », sur ign.com, (consulté le 28 juillet 2017), page 3.
  12. miniblob, « Test : inFamous », sur jeuxvideo.com, (consulté le 28 juillet 2017)
  13. (en) « inFamous », sur gamerankings.com (consulté le 28 juillet 2017)
  14. (en) « INFAMOUS », sur metacritic.com (consulté le 28 juillet 2017)
  15. (en) « inFAMOUS (PlayStation 3) - Sales, Wiki, Cheats, Walkthrough, Release Date, Gameplay, ROM », sur www.vgchartz.com (consulté le 28 juillet 2017)
  16. (en) « Game Database - Research: name=inFamous », sur www.vgchartz.com (consulté le 28 juillet 2017)