Ilija Pantelić

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

Ilija Pantelić
Image illustrative de l’article Ilija Pantelić
Biographie
Nationalité Drapeau : Serbie Serbe
Naissance
Lieu Novi Sad
Décès (à 72 ans)
Lieu Inconnu ou Novi Sad
Taille 1,85 m
Poste Gardien de but
Parcours junior
Saisons Club
1958-1960Drapeau : République fédérative socialiste de Yougoslavie BAK Bela Crkva
Parcours professionnel1
SaisonsClub 0M.0(B.)
1960-1961Drapeau : République fédérative socialiste de Yougoslavie Radnički Sombor 15 (0)
1961-1969Drapeau : République fédérative socialiste de Yougoslavie Vojvodina Novi Sad 176 (0)
1969-1970Drapeau : France Paris-Neuilly 37 (0)
1970-1971Drapeau : France Racing Paris-Joinville 15 (0)
1971Drapeau : France Olympique de Marseille 2 (0)
1971-1974Drapeau : France Sporting Club de Bastia 129 (0)
1974-1977Drapeau : France Paris Saint-Germain 114 (0)
Sélections en équipe nationale2
AnnéesÉquipe 0M.0(B.)
1964-1968Drapeau : République fédérative socialiste de Yougoslavie Yougoslavie 18 (0)
Équipes entraînées
AnnéesÉquipe Stats
1977Drapeau : France Paris Saint-Germain
1981-1987Drapeau : République fédérative socialiste de Yougoslavie Vojvodina Novi Sad
1 Compétitions officielles nationales et internationales.
2 Matchs officiels.
Dernière mise à jour : 7 décembre 2012

Ilija Pantelić (né le à Novi Sad, Serbie et mort le [1]) est un joueur de football serbe évoluant au poste de gardien de but avant de se reconvertir en entraîneur à partir de 1977.

Ce gardien de but de 1,85 m pour 85 - 86 kg, connu pour son fort tempérament, ses arrêts et envolées spectaculaires, ne doit pas être confondu avec Dragan Pantelić, également gardien international yougoslave.

Biographie[modifier | modifier le code]

Carrière en club[modifier | modifier le code]

Débuts en Yougoslavie[modifier | modifier le code]

Ilja Pantelić fait ses gammes en équipe de jeunes avec le BAK Bela Crkva. S'il fait ses premiers pas sur les terrains au poste d'arrière droit, son tempérament incite rapidement ses entraîneurs à le repositionner dans les buts, afin de le canaliser[2]. Il débute ensuite sa carrière professionnelle avec le Radnički Sombor avant de jouer huit saisons pour le Vojvodina Novi Sad. Gardien de but, Pantelić parvient tout de même à marquer six buts en 176 matchs dont un triplé contre Trešnjevka. Ayant remporté le championnat de Yougoslavie lors de la saison 1965-1966, le Vojvodina participe à la Coupe des clubs champions européens la saison suivante. Lors du deuxième tour, Pantelić inscrit un but face à l'Atlético de Madrid, devenant ainsi le premier gardien à maquer dans la compétition[2].

Première division française[modifier | modifier le code]

En 1969, Pantelić rejoint l'Olympique de Marseille mais il est prêté au Paris-Neuilly pour respecter le quota de joueurs étrangers en vigueur[2]. Le gardien reviendra finalement dans le sud de la France pour deux petits matchs de première division, compétition remportée par le club phocéen[2]. A l'âge de 29 ans, Jules Filippi recrute l'international Yougoslave qui ne tarde pas à montrer ses qualités avec le Sporting Club bastiais. Dès sa première saison, son équipe se qualifie pour la finale de Coupe de France mais s'incline face à l'Olympique de Marseille de Josip Skoblar[2]. Après trois saisons sur l'Île de Beauté, Pantelić rejoint la capitale française et le Paris Saint-Germain de Daniel Hechter[2]. Sous les ordres de Just Fontaine, Panto comme il était surnommé, se distingue par ses sorties autoritaires et ses arrêts spectaculaires dans les cages parisiennes. Il enregistre le premier de ses nombreux clean sheets face à Sochaux le 2 août 1974[3]. Lors de la saison 1976-1977, la dernière du portier parisien, Dragan Džajić met à rude épreuve son compatriote qui prend sa retraite quelques mois plus tard[2].

Carrière en sélection nationale[modifier | modifier le code]

Equipe de Yougoslavie de football en 1968

Grâce à ses bonnes performances avec le Vojvodina Novi Sad, Pantelić honore sa première sélection avec la Yougoslavie en 1964. Dans l'ombre d'Ivan Ćurković durant plusieurs rencontres, le portier du Vojvodina s'illustre en tant que titulaire en 1968, lors du Championnat d'Europe. Son équipe atteint la finale de la compétition[2] mais ne peut soulever le trophée européen après une finale rejouée perdue sur le score de deux buts à zéro face à la sélection italienne.

Carrière d'entraîneur[modifier | modifier le code]

Gardien de but du Paris Saint-Germain, Pantelić termine la saison 1976-1977 sur le banc de touche parisien avec Pierre Alonzo[1]'[4] suite au départ de Velibor Vasović. Ne se plaisant pas à Paris, Pantelić retourne rapidement en Yougoslavie. Il devient ainsi entraîneur du Vojvodina Novi Sad en 1981. Après sept saison passées sur le banc de touche, l'ancien portier se charge de la formation des jeunes du club avant d'en devenir le directeur sportif[2].

Palmarès personnel[modifier | modifier le code]

En club[modifier | modifier le code]

En sélection[modifier | modifier le code]

Références[modifier | modifier le code]

  1. a et b Rédaction, « Ilija Pantelic décédé, le PSG en deuil », L'ÉQUIPE,‎ (lire en ligne)
  2. a b c d e f g h et i « A la mémoire de King Kong », sur SOFOOT.com,
  3. « Les premières des gardiens du PSG », sur SOFOOT.com,
  4. « Paris Saint Germain - Ilija Pantelić, ancien gardien du club est décédé », Eurosport,‎ (lire en ligne)

Annexes[modifier | modifier le code]

Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • Marc Barreaud, Dictionnaire des footballeurs étrangers du championnat professionnel français (1932-1997), L'Harmattan, , 320 p. (ISBN 978-2738466082)