Blanchissage

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Blanchiment.

Le blanchissage est un terme de hockey sur glace et de baseball (en anglais shutout). Le terme désigne l'incapacité d'une équipe à inscrire un but (ou un point) à l'équipe adverse.

Hockey[modifier | modifier le code]

Généralités[modifier | modifier le code]

Un gardien de but effectue un blanchissage quand il réussit à garder sa cage inviolée durant tout le match. Il faut également qu'il soit le seul gardien de l'équipe à avoir joué.

Dans le cas où plusieurs gardiens participent au blanchissage, celui-ci est crédité à l'équipe pour laquelle évoluent les gardiens, mais aucun des deux gardiens n'est crédité du blanchissage dans sa fiche. Dans la Ligue nationale de hockey cela est arrivé à cinq reprises :

Records[modifier | modifier le code]

Voir aussi records de gardiens

Le deuxième au classement est Terry Sawchuk qui a réalisé 103 blanchissages en jouant de 1949 à 1970 au sein de cinq franchises différentes : les Red Wings de Détroit, les Bruins de Boston, les Maple Leafs de Toronto, les Kings de Los Angeles et enfin les Rangers de New York[1].

Baseball[modifier | modifier le code]

Article détaillé : Blanchissage (baseball).

Au baseball, un blanchissage est une partie complète où l'opposition ne marque aucun point. Un blanchissage peut être effectué par une équipe ou un seul lanceur. Le record de la Ligue majeure de baseball est détenu par Walter Johnson qui a joué toute sa carrière avec les Senators de Washington entre 1907 et 1927. Il a enregistré 110 blanchissages en 21 saisons. Le meilleur total depuis 1950 est 61 par Nolan Ryan et Tom Seaver (7e place de tous les temps). Le meilleur total par un joueur qui joue actuellement dans les Ligues majeures est 46 par Roger Clemens (1984-2007), en égalité pour 26e place de tous les temps.

Un Match sans point ni coup sûr est comme son nom l'indique un match complet sans coup sûr, mais très rarement les frappeurs marquent un point sans coup sûr. Pourtant un match parfait est un match où aucun joueur n'atteint les buts - 27 retraits pour 27 frappeurs. Un match parfait est donc un match sans point ni coup sûr, un blanchissage et une victoire.

Références[modifier | modifier le code]

  1. (en) Biographie de Terry Sawchuk sur http://www.legendsofhockey.net/.

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]