Ichihara

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.

Ichihara-shi
市原市
Ichihara
Panorama de la ville d'Ichihara.
Drapeau de Ichihara-shi
Drapeau
Administration
Pays Drapeau du Japon Japon
Région Kantō
Préfecture Chiba
Maire Takayoshi Sakuma
Code postal 〒290-8501
Démographie
Population 274 117 hab. (décembre 2020)
Densité 745 hab./km2
Géographie
Coordonnées 35° 29′ 53″ nord, 140° 06′ 56″ est
Superficie 36 817 ha = 368,17 km2
Localisation
Géolocalisation sur la carte : préfecture de Chiba
Voir sur la carte administrative de Préfecture de Chiba
City locator 13.svg
Ichihara-shi
Géolocalisation sur la carte : Japon
Voir sur la carte administrative du Japon2
City locator 13.svg
Ichihara-shi
Géolocalisation sur la carte : Japon
Voir sur la carte topographique du Japon2
City locator 13.svg
Ichihara-shi
Liens
Site web http://www.city.ichihara.chiba.jp/

Ichihara (市原市, Ichihara-shi?) est une ville de la préfecture de Chiba, au Japon.

Géographie[modifier | modifier le code]

Situation d'Ichihara dans la préfecture de Chiba.

Localisation[modifier | modifier le code]

Ichihara est située à l'ouest de la péninsule de Bōsō.

Démographie[modifier | modifier le code]

En , la population d'Ichihara était de 274 117 habitants[1], répartis sur une superficie de 368,17 km2.

Histoire[modifier | modifier le code]

Le territoire de l'actuelle ville d'Ichihara correspond en grande partie aux anciens domaines de Goi et de Tsurumaki. La ville moderne a été fondée le .

Ichihara a été touchée par le séisme de 2011 de la côte Pacifique du Tōhoku, causant notamment des incendies dans les raffineries de la Cosmo Oil Company[2].

Transports[modifier | modifier le code]

Ichihara est desservie par la ligne Uchibō de la JR East, la ligne Chihara de la Keisei et la ligne Kominato de la Kominato Railway. La gare de Goi est la principale gare de la ville.

Jumelage[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. (ja) Mairie d'Ichihara, « 世帯数・人口 » [« Nombre de ménages / population »] (consulté le ).
  2. (en) IOL, « Japan manufacturers tumble » (consulté le ).

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

Lien externe[modifier | modifier le code]