Minamisōma

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
image illustrant une ville du Japon
Cet article est une ébauche concernant une ville du Japon.

Vous pouvez partager vos connaissances en l’améliorant (comment ?) selon les recommandations des projets correspondants.

Minamisōma
南相馬市
Image illustrative de l'article Minamisōma
Drapeau de Minamisōma
Drapeau
Administration
Pays Drapeau du Japon Japon
Région Tōhoku
Préfecture Fukushima
Maire Katsunobu Sakurai
Code postal 975-8686
Démographie
Population 64 335 hab. ()
Densité 161 hab./km2
Géographie
Coordonnées 37° 38′ 00″ Nord 140° 57′ 00″ Est / 37.633333, 140.95
Superficie 39 850 ha = 398,50 km2
Localisation

Géolocalisation sur la carte : préfecture de Fukushima

Voir sur la carte administrative de Préfecture de Fukushima
City locator 13.svg
Minamisōma

Géolocalisation sur la carte : Japon

Voir la carte administrative du Japon2
City locator 13.svg
Minamisōma

Géolocalisation sur la carte : Japon

Voir la carte topographique du Japon2
City locator 13.svg
Minamisōma
Liens
Site web http://www.city.minamisoma.lg.jp/

Minamisōma (南相馬市, Minamisōma-shi?) est une municipalité ayant le statut de ville (市, shi) dans la préfecture de Fukushima, au Japon. La ville a reçu ce statut en 2006.

Culture[modifier | modifier le code]

La région de Sōma est réputée pour ses chevaux[1]. Tous les ans, du 22 au 25 juillet, s'y déroule le Sōma nomaoi (相馬野馬追?, littéralement « chasse aux chevaux sauvages de Sōma ») autour des sanctuaires Ōta (太田神社, Ōta jinja?) et Odaka (小高神社, Odaka jinja?) à Minamisōma, et du sanctuaire Nakamura (中村神社, Nakamura jinja?) à Sōma[1]. Il s'agit d'un spectacle équestre regroupant 500 cavaliers en tenue médiévale[2].

À la suite de l'accident nucléaire de Fukushima, l'édition 2011 n'a pas eu lieu[3].

Références[modifier | modifier le code]

  1. a et b Soma-Nomaoi, la course de cavaliers samurai, Office national du tourisme japonais
  2. Menace sur le spectacle équestre annuel de Fukushima, Aujourd'hui le Japon, le 8 avril 2011
  3. Shingo Ito, Japon: près de Fukushima, les samouraïs chevauchent de nouveau, AFP sur Google News, le 29 juillet 2012

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :