Institut du développement durable et des relations internationales

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
(Redirigé depuis IDDRI)
Institut du développement durable et des relations internationales
Image dans Infobox.
Histoire
Fondation
Cadre
Type
Siège
Pays
Organisation
Président
Michel Eddi (d) (depuis )Voir et modifier les données sur Wikidata
Site web

L'Institut du développement durable et des relations internationales (IDDRI), créé en 2001 par Laurence Tubiana[1] et Michel Colombier, est un institut de recherche indépendant sur les politiques basé à Paris. Il a pour objectif de placer le développement durable au cœur des relations internationales, des politiques publiques et des stratégies privées.

L’institut se penche sur 4 domaines : le climat[2], la biodiversité et les écosystèmes, l’océan et la gouvernance du développement durable.

Organisation[modifier | modifier le code]

Après avoir été présidé par Jean Jouzel (CEA), l'Iddri est présidé par Michel Eddi[3] (Cirad) depuis 2019. Sébastien Treyer en est le directeur général depuis 2019[4],[5], après Laurence Tubiana (jusqu'en 2014) et Teresa Ribera (jusqu'en 2018). Michel Colombier est directeur scientifique de l'institut.

Au conseil d'administration siègent différents acteurs de la société :

Le conseil d’administration est appuyé par un conseil scientifique, qui assure une veille des questions scientifiques émergentes et aide à identifier les nouveaux axes de recherche, dirigé par Claude Henry, et par un conseil d’orientation stratégique, qui réunit des représentants des différentes parties prenantes pour veiller à la pertinence de la programmation et des modalités d’intervention de l’institut, dirigé par Julia Marton-Lefèvre.

En 2020, l'IDDRI compte une quarantaine de chercheurs ou chercheurs associés. Parmi eux, Sue Biniaz, Lucas Chancel, Patrick Criqui, Sophie Dubuisson-Quellier Jean-Pierre Gattuso, Lola Valejo, Tancrède Voituriez.

L’Iddri est une fondation reconnue d’utilité publique. Son conseil d’administration délibère sous la surveillance d‘un commissaire du gouvernement désigné par le ministère de l’Intérieur qui veille au respect de ce statut.

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Marielle Court, « Laurence Tubiana, l'atout français du climat », sur lefigaro.fr, (consulté le 7 juin 2019).
  2. Pierre Le Hir, « La France creuse son retard sur ses objectifs climatiques », sur lemonde.fr,
  3. « Michel Eddi est nommé président de l'Iddri », sur environnement-magazine.fr,
  4. « Un nouveau directeur général à l’Iddri », sur up-magazine.info,
  5. Philippe Collet, « Sébastien Treyer nommé directeur général de l'Iddri », sur actu-environnement.com,

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]