Henry Dougier

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
image illustrant l’édition
Cet article est une ébauche concernant l’édition.

Vous pouvez partager vos connaissances en l’améliorant (comment ?) selon les recommandations des projets correspondants.

Ce modèle est-il pertinent ? Cliquez pour en voir d'autres.
Cet article ne cite pas suffisamment ses sources (indiquez la date de pose grâce au paramètre date).

Si vous disposez d'ouvrages ou d'articles de référence ou si vous connaissez des sites web de qualité traitant du thème abordé ici, merci de compléter l'article en donnant les références utiles à sa vérifiabilité et en les liant à la section « Notes et références » (modifier l'article, comment ajouter mes sources ?).

Henry Dougier
Henry Dougier par Claude Truong-Ngoc octobre 2015.jpg

Henry Dougier en 2015 (photo de Claude Truong-Ngoc).

Fonction
Président
Autrement
Biographie
Naissance
Nationalité
Formation
Activité

Henry Dougier, né le à Neuilly-sur-Seine, est un éditeur français, fondateur des Éditions Autrement, rachetées par Flammarion en 2010. En 2014, il crée les Ateliers Henry Dougier[1] qui se définissent comme un laboratoire de « réparation sociale » prenant la forme de collections de livres dont la première s'intitule « Lignes de vie d'un peuple ».

Parcours[modifier | modifier le code]

Ancien étudiant de l'ESSEC et de l'INSEAD, Henry Dougier, tout juste diplômé, est recruté dans les bureaux Shell International de Paris, puis de Londres de 1963 à 1969, puis dans le groupe Expansion de 1969 à 1974 en collaboration avec Jean-Louis Servan-Schreiber avec qui, il créera le magazine mensuel, Le Management.

Les Éditions Autrement[modifier | modifier le code]

Il lance en 1975, avec le soutien financier de Christian de Bartillat, dirigeant des éditions Stock, et de Marc Ladreit de Lacharrière, la revue trimestrielle Autrement qui deviendra en 1983 les Éditions Autrement, maison d'édition comptant près de 40 collections dans le domaine des sciences humaines, de la littérature, de la jeunesse, dont des collections phares : « Monde » (créée en 1983), « Atlas », « Mook », soit plus de 2 500 titres publiés de 1975 à 2011.

Le nom Autrement évoque clairement une volonté de son fondateur, de changement et de renouveau. Il s'agit d'une ambition intellectuelle de voir le monde, les autres, autrement en donnant la parole à ceux qui se prêtent à l'innovation sur tous les thèmes : l'école, la famille…

En 1993, Autrement crée sa collection littérature avec notamment les œuvres de Laurie Colwin, Joseph Conrad et Margaret Atwood. La publication en 1995 de Inconnu à cette adresse de l'Américaine Kathryn Kressmann Taylor, inédit en France, offre à la maison d'édition une ascension fulgurante dans les meilleures ventes.

1993 est également l'année de création d'une première collection d’albums jeunesse, série qui est complétée au fil des années, avec, en 2001, la création d'une nouvelle collection intitulée « Junior » puis en 2004 la collection « Histoire sans paroles » au format très original.

Toujours en 1993, la collection « Atlas/Monde » voit le jour, suivie en 1994 par une collection « Atlas/Mémoires » et en 2000 par les « Atlas de guerres », puis en 2009 par la collection « Atlas Mégapole » sous l'égide de Thierry Sanjuan.

En avril 2010, Autrement est vendu au groupe Flammarion[2], qui était déjà son diffuseur depuis 2008. Henry Dougier en conserve toutefois la présidence.

Créations de sociétés[modifier | modifier le code]

De 1975 à 1985, Henry Dougier lance l’Atelier pour la création et l’expérimentation sociale, qui organise de nombreux séminaires avec des innovateurs sociaux et réalise des études de terrain avec des partenaires de l’Économie sociale et solidaire (ESS).

Il est actuellement à l’initiative des Ateliers d’octobre qui rassemblent chaque année dans une ville-accueil des entrepreneurs sociaux, mais aussi les Trans-européennes de littérature et les Journées jeunes créateurs.

En 1981, il lance également le concept de « boutiques de gestion » destinées aux apprentis « entrepreneurs sociaux ». Il implante même une première boutique dans les locaux d’Autrement avec l’aide du fond social européen et de la délégation de l’emploi.

En 2014, Henry Dougier crée la Fondation R, dans le même esprit que les boutiques de gestion. Dans le même temps, il lance les Ateliers Henry Dougier, une structure associative chargée de réaliser des projets éditoriaux, sociétaux et expérimentaux.

Le premier projet de collection, lancé en septembre 2014, s'intitule « Lignes de vie d’un peuple », et raconte la vie de près de 150 pays, régions ou diasporas au travers de récits journalistiques écrits par des correspondants universitaires ou journalistes vivant sur place. La couverture de chaque livre de la collection représente une main cartographiée[3] appartenant à un habitant du pays, de la région ou de la diaspora concernée.

Parmi les auteurs, les Ateliers Henry Dougier comptent Mirel Bran, correspondant du Monde, qui écrit Les Roumains, Marcelle Padovani, correspondante pour Le Nouvel Observateur, qui raconte les Napolitains, ou Maya Szymanowska (RFI, France 24, Le Point) avec Les Polonais, audacieux !

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Site des Ateliers Henry Dougier.
  2. « Autrement rejoint Flammarion » dans Le Figaro, article du 21 mars 2010.
  3. Copyright Céline Boyer.

Liens externes[modifier | modifier le code]