Henriette Dussourd

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Henriette Dussourd
une illustration sous licence libre serait bienvenue
Biographie
Naissance
Décès
Nationalité
Activité
Autres informations
Membre de

Henriette Dussourd, née à Toulon-sur-Arroux (Saône-et-Loire) en 1921 et morte à Moulins (Allier) le 12 mars 1988, est une historienne française, spécialiste de l'histoire rurale et de l'histoire des régions du centre de la France.

Biographie[modifier | modifier le code]

Originaire du Charolais, mais installée à Moulins, Henriette Dussourd a publié davantage sur le Bourbonnais que sur sa région natale (elle a cependant consacré des travaux à sa ville natale de Toulon-sur-Arroux). Ses travaux sur les communautés rurales lui ont valu une notoriété nationale.

Elle a été très active dans le milieu associatif moulinois. Elle a présidé la Société d'émulation du Bourbonnais de 1978 à 1980. Elle faisait partie du jury du prix Émile-Guillaumin.

Elle est enterrée au cimetière de Neuvy-Grandchamp, près de Bourbon-Lancy[1].

Publications[modifier | modifier le code]

  • Au même pot et au même feu. Étude sur les communautés familiales agricoles du centre de la France, Moulins, Pottier, 1962, 157 p.
  • Toulon-sur-Arroux, seigneurie de l'abbaye de Cluny, Moulins, Pottier, 1964, 293 p., 2 plans.
  • La Brelandière, une aventurière d'origine moulinoise, Moulins, Imprimeries réunies, 1966, 28 p.
  • Les communautés familiales agricoles du centre de la France, Paris, G. P. Maisonneuve et Larose, 1978, 100 p. (prix Sully).
  • Histoire de Moulins d'après la chronique de ses habitants, Clermont-Ferrand. Éditions Volcans, 1975, 292 p. ; réimpr. Moulins, Ipomée, 1990.
  • Souvigny, fille de Cluny, Moulins, Marmousets, 1978, 120 p.
  • Remèdes d'autrefois, recettes d'aujourd'hui : vertus de toujours, illustrations de Elzbieta , La Maison rustique, 1979
  • Les hommes de la Loire, Paris, Berger-Levrault, 1985, 193 p., ill. (ISBN 2-7013-0613-2)
  • Jeanne Baret (1740-1816) : première femme autour du monde[2], Moulins, Pottier, 1987, 83 p.

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. La Montagne, 14 mars 1988.
  2. Son intérêt pour Jeanne Baret s'explique par le fait qu'elle était la compagne du botaniste Philibert Commerson, qui avait vécu à Toulon-sur-Arroux : elle s'était fait passer pour son valet pour pouvoir l'accompagner dans l'expédition de Bougainville en 1766.

Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • Jacques Lougnon, « Hommage à Henriette Dussourd », Les Cahiers bourbonnais et du Centre, 32,1988, p. 43.
  • Monique Kuntz et Georges Frélastre, Hommes et femmes célèbres de l'Allier, Paris, Bonneton, , 160 p. (ISBN 2-86253-189-8), p. 61.
  • André Touret, Destins d'Allier, Nonette, Créer, 2005, pp. 322-323.

Filmographie[modifier | modifier le code]