Henri Madoré

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
(Redirigé depuis Henri Madouré)
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Madoré.
Henri Madoré
Genre musical Séga
Années actives 1948 - années 1980
Labels Takamba

De son vrai nom Henri Madouré, Henri Madoré est un chanteur réunionnais né le 11 avril 1928 à Saint-Denis et mort le 31 décembre 1988 à Saint-Denis.

Surnommé « Ti-Doré », il commence sa carrière de chanteur de rue en 1948 en interprétant ses premières compositions. Au début des années 1950, il se produit dans les fêtes, mariages, bals, entr'actes de cinéma et se fait connaître dans toute l'île : il sera très populaire à Saint-Pierre.

Le 15 mars 1955, il enregistre son premier disque avec les chansons Marmaille la bit' et La mandoze. Chanteur marginal, doué pour l'improvisation, l'insolence et la provocation, Henri Madoré exercera son art hors des circuits officiels, préférant chanter aux terrasses de cafés contre quelques verres de rhum. Ses chansons ont influencé Michel Admette.

Discographie[modifier | modifier le code]

78 tours[1]

  • Marmaille la bit' ; La mandoze, Festival OM31S.
  • A.B.C.D. ; Pas besoin croire moin l'est mort, Festival OM32S.
  • Z'enfant bâtard ; Pêcheurs Saint Leu, Festival OM33S.
  • Mamzelle Rico ; Séga-cola, Philips.

45 tours[1]

  • Tantine tonton ; Prete a moins ton bergère, Soredisc SOR20015.
  • Carrousel de bois ; La pétanque, Soredisc SOR20016.
  • Les courses à Maurice ; Poupète coclet, Soredisc SOR20017.

Disques compacts

Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • Nathalie Legros, "Pas besoin croire moin lé mort" : Madoré, 1928-1988, Ed. Réunion, Saint-Denis, 1990 (ISBN 2908343010)

Notes[modifier | modifier le code]

  1. a et b Arno Bazin, Catalogue discographique de l'Océan Indien, 2004

Liens externes[modifier | modifier le code]