Henri Antoine Auguste Selves

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Selve.
Henry Antoine Auguste Selves
Fonction
Député
Biographie
Naissance
Décès
Nationalité
Activités

Henry Antoine Auguste Selves est un homme politique français, né le à Montauban (Tarn-et-Garonne)[1] et décédé le en l'asile de Charenton à Saint-Maurice (Val-de-Marne)[2].

Biographie[modifier | modifier le code]

Fils d'un avocat en parlement[1], Selves est imprimeur lithographe à l'université de Paris. Conseiller général, il est député de Seine-et-Marne de 1837 à 1839 et siège au centre gauche, dans l'opposition.

Il dépose le un brevet d’invention pour « une machine qu’il nomme sphérogène, propre à fabriquer des globes terrestres et célestes de toutes dimensions »[3].

Il meurt célibataire. Domicilié en dernier lieu à Brie-Comte-Robert, il est présenté comme géographe[2].

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. a et b Acte de la paroisse Saint-Jacques de Montauban.
  2. a et b Archives départementales du Val-de-Marne, état-civil numérisé de Saint-Maurice, acte de décès No158 de l'année 1854. Si la date de naissance donnée par cet acte est exacte, en revanche il lui donne à tort Chevry-Cossigny pour lieu de naissance.
  3. Bulletin des lois de la République Française, Volume 16, 1838.

Sources[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]