Hallowed Be Thy Name

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Hallowed Be Thy Name

Single de Iron Maiden
extrait de l'album A Real Live One
Face A Hallowed Be Thy Name (live)
Face B The Trooper (live)
Wasted Years (live)
Wrathchild (live)
Sortie [1]
Durée 7:26
Genre Heavy metal
Label EMI

Singles de Iron Maiden

Hallowed Be Thy Name est une chanson écrite par Steve Harris pour l'album The Number of the Beast du groupe anglais de heavy metal Iron Maiden.

Cette chanson est la dernière de l'album, soit la 8e.

Elle est l'un des 3 morceaux les plus joués en concert et l'un des morceaux emblématiques du groupe[2],[3],[4].

Titre et paroles[modifier | modifier le code]

Le titre[modifier | modifier le code]

Hallowed Be Thy Name signifie « Que ton nom soit sanctifié », vers tiré de la prière Notre Père dans la religion catholique.

Note : on peut obtenir Hallowed By The Name, signifiant « sanctifié par le nom », en inversant deux lettres. Cela pourrait faire référence aux paroles de la chanson Charlotte the Harlot.

Paroles[modifier | modifier le code]

Les paroles mettent en scène les tourments d'un condamné à mort, de ce qu'il endure mentalement lorsque son heure sonne. De sa cellule, il est amené à la potence. Lorsqu'un de ses camarades de cellule lui lance « Que Dieu soit avec toi », il réplique « S'il y a un Dieu, pourquoi me laisse-t-il mourir ? », ce qui apporte le sujet de l'athéisme. Cependant, les derniers vers suggèrent que la vie « ici-bas » n'est qu'une illusion, et que par conséquent seul ce qu'il y a après la mort a une importance. Bien que ces paroles aient beaucoup en commun avec Le Dernier Jour d'un condamné de Victor Hugo, Steve Harris ne s'en est pas inspiré.

Les paroles contiennent un passage de six vers du morceau Life’s Shadow, du groupe Beckett, sorti en 1974, dont l'agent était Rod Smallwood, également manager d'Iron Maiden. Steve Harris a entendu la chanson lors d'un concert. Par un accord, le parolier Robert Barton est cité en référence, mais des conflits entre les ayant-droit du morceau d'origine, Brian Quinn (utilisant le nom d'artiste Brian Ingham) réclamant la paternité du morceau, obligent en mai 2017 Iron Maiden à renoncer à le chanter en public tant que le litige n'est pas tranché[2],[5].

Le 12 mars 2018, il est annoncé que l'affaire est réglée à l'amiable. Les avocats du groupe précisent que Steve Harris a initialement utilisé les paroles comme "espace réservé" mais n'a pas eu le temps de les modifier avant la sortie de l'album. Un porte-parole du groupe ajoute le litige est réglé à l'amiable pour des raisons pragmatiques et pour éviter des frais juridiques supplémentaires[6],[7].

Single[modifier | modifier le code]

Hallowed Be Thy Name est également parue en tant que single dans une version live extraite de l'album A Real Live One.

Pistes[modifier | modifier le code]

  1. Hallowed Be Thy Name (live) – 7:26
  2. The Trooper (live) – 3:53
  3. Wasted Years (live) – 4:42
  4. Wrathchild (live) – 2:57

Crédits[modifier | modifier le code]

Popularité de la chanson[modifier | modifier le code]

Le groupe de metal extrême Cradle of Filth (dans la compilation Lovecraft and Witch Hearts), ainsi que le groupe Machine Head (dans l'album The Blackening) ont effectué une reprise de cette chanson[8].

D'autres groupes ont également repris cette chanson tels que Dream Theater[9], Iced Earth et les groupes grecs Mahakala[10] et Rotting Christ[11] ainsi que le chanteur Doogie White[12].

Références[modifier | modifier le code]

  1. Metal Archives
  2. a et b Mathieu David, « Iron Maiden interdit de jouer un classique suite à un conflit légal », ouifm.fr, (consulté le 17 mai 2017)
  3. « Iron Maiden en justice », sur Classic 21, (consulté le 9 mars 2019)
  4. « Iron Maiden à Paris Bercy (27 et 28 juin 2011) - Live report - La Grosse Radio Metal - Ecouter du Metal - Webzine Metal », sur www.lagrosseradio.com (consulté le 9 mars 2019)
  5. Steve Goldby, « IT'S 'HALLOWED BE THY CLAIM' FOR IRON MAIDEN AS HIGH COURT CASE IS NOW IN MOTION », sur www.metaltalk.net (consulté le 9 mars 2019)
  6. (en) Harry Taylor, « Iron Maiden settle out-of-court with Hampstead rock agent over ‘copied’ song », sur Hampstead Highgate Express (consulté le 9 mars 2019)
  7. « Iron Maiden: résolution judiciaire », sur Classic 21, (consulté le 9 mars 2019)
  8. Blabbermouth, « METALLICA, MACHINE HEAD, TRIVIUM Covering IRON MAIDEN: Audio Samples Available », sur BLABBERMOUTH.NET, (consulté le 9 mars 2019)
  9. Blabbermouth, « DREAM THEATER: New 'Official Bootlegs' Available For Pre-Order », sur BLABBERMOUTH.NET, (consulté le 9 mars 2019)
  10. Blabbermouth, « METAL HAMMER GREECE Releases IRON MAIDEN Tribute Compilation », sur BLABBERMOUTH.NET, (consulté le 9 mars 2019)
  11. Blabbermouth, « ROTTING CHRIST To Release 'The Heretics' Album In February », sur BLABBERMOUTH.NET, (consulté le 9 mars 2019)
  12. Blabbermouth, « PAUL DI'ANNO, DOOGIE WHITE, STEVE GRIMMETT Pay Tribute To IRON MAIDEN On 'Celebrating The Beast' », sur BLABBERMOUTH.NET, (consulté le 9 mars 2019)