Haerpfer-Erman

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

Haerpfer-Erman est le nom pris par la Manufacture Lorraine des Grandes Orgues située à Boulay en Moselle après la Seconde Guerre mondiale.

Historique[modifier | modifier le code]

La Manufacture Lorraine des Grandes Orgues, anciennement Dalstein-Haerpfer, changea de nom en 1946 lorsque, dirigée par Walter Haerpfer, celui-ci s'associa à Philippe Erman. Haerpfer-Erman signa après guerre un nombre important d'instruments, soit neufs, soit restaurés. L'activité a été particulièrement liée aux dommages de guerre (Frédéric Haerpfer, père de Walter, était devenu expert chargé après guerre d'estimer les pourcentages de destruction). Depuis 1975 et jusqu'à son décès en 1999, l'entreprise a été dirigée par Théo Haerpfer, Pierre Erman partant à la retraite en 1978[1].

Elle aura construit sous ce dernier règne, une trentaine d'orgues et restauré plus d'une vingtaine, principalement sous l'esthétique néoclassique. Cela porte le bilan de l'ensemble de la dynastie depuis 1863 à environ 550 instruments construits.

Depuis les années 2000, le site est pressenti pour accueillir un musée de la facture d'orgues [2].

Œuvres caractéristiques[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Sources et liens externes[modifier | modifier le code]