Hôtel de la Marine (Nantes)

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Hôtel de la Marine
Ancien hôtel Massion
Mellinet n2.JPG
L'hôtel de la Marine
Présentation
Destination initiale
Destination actuelle
Bureaux
Style
Néo-classique
« néo-Louis-XV »
Architecte
Construction
1874 (conception de 1828)
Propriétaire
Gustave Massion (d)Voir et modifier les données sur Wikidata
Patrimonialité
Logo monument historique Inscrit MH (1988, 2011, façades et toitures, jardin - escalier - salons)
Localisation
Pays
Région
Département
Commune
Adresse
Coordonnées
Localisation sur la carte de France
voir sur la carte de France
Red pog.svg
Localisation sur la carte de Nantes
voir sur la carte de Nantes
Red pog.svg

L'hôtel de la Marine, appelé à l'origine hôtel Massion, est un hôtel particulier de style néo-classique et de style « néo-Louis-XV » bâti en 1874, situé au no 2 de la place Général-Mellinet entre le boulevard Paul-Langevin et la rue de Belleville, dans le quartier Dervallières - Zola à Nantes, en France. L'immeuble est inscrit au titre des monuments historiques en 1988 et 2011.

Historique[modifier | modifier le code]

L'immeuble est construit en 1874[1].

La résidence présente 871 m2 de surface[2]. C'est la dernière des huit demeures construites sur la place, et elle respecte comme les sept autres le dessin imposé par les architectes Étienne Blon et Louis Amouroux en 1828[1]. Les propriétaires successifs ont été Gustave Massion (qui a donné son nom originel au bâtiment), raffineur, les sœurs de Loynes, et Georges Hailaust. Celui-ci, négociant en bois, s'installe en 1919[2].

La résidence dispose d'un jardin de 4 407 m2. Il recèle une roseraie et des arbres exotiques (cèdres de l'Himalaya et de l'Atlas, tulipier de Virginie, séquoia, Magnolias) plantés entre 1874 et 1890[2].

Cet hôtel abrite à la fin du XXe siècle la Direction régionale des impôts[1].

La façade de l'Hôtel de la Marine est inscrite aux titre des monuments historiques par arrêté du , le jardin, un escalier et les salons par arrêté du [3].

La société Akeneo (en) occupe l'Hôtel de la Marine depuis [4].

Architecture[modifier | modifier le code]

L'hôtel est construit en granit et tuffeau[1].

Côté place, la façade respecte le standard établi en 1828 par les architectes Étienne Blon et Louis Amouroux. Eugène Démangeat, architecte de l'hôtel de la Marine, réalise un rez-de-chaussée à refends, contraint par le dénivellement. La façade de l'étage est percé de cinq fenêtres avec, de chaque côté, des pilastres jumelés. Le haut de la façade s'achève par un entablement de triglyphes et de métopes[1]. Le toit est fait d'ardoise.

Côté jardin, l'architecte, libéré de la contrainte régissant les réalisations donnant sur la place, dessine une façade dans un style « néo-Louis XV ». Le premier étage est pourvu d'un balcon filant à garde-corps en fer forgé. Les fenêtres y sont agrémentées de mascarons[1].

Références[modifier | modifier le code]

  1. a b c d e et f Flohic 1999, p. 722.
  2. a b et c « Hôtel de la Marine : joyau de la place Mellinet - Nantes », Ouest-France,‎ (lire en ligne).
  3. « Inscription de l'Hôtel de la Marine, ancien hôtel Massion », notice no PA00108692, base Mérimée, ministère français de la Culture. Consulté le 9 novembre 2012.
  4. Cécile Faver, « Numérique : Akeneo a trouvé la maison de ses rêves à Nantes », Nantes métropole,‎ (lire en ligne).

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • Jean-Luc Flohic (dir.), Le Patrimoine des communes de la Loire-Atlantique, t. 2, Charenton-le-Pont, Flohic éditions, coll. « Le patrimoine des communes de France », , 1383 p. (ISBN 2-84234-040-X).

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

  • Ressource relative à l'architectureVoir et modifier les données sur Wikidata :