Aller au contenu

Hélène Becquelin

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Hélène Becquelin
Biographie
Naissance
Nationalité
Activités
Fratrie
Autres informations
Site web

Hélène Becquelin est une auteure de bande dessinée, blogueuse et graphiste suisse née le à Saint-Maurice.

Hélène Becquelin naît d'un père mécanicien et d'une mère au foyer[1]. Elle grandit en Valais, à Saint-Maurice, avec son frère Philippe et sa sœur Laurence[1]. Hélène et Philippe Becquelin suivent leurs études aux Beaux-Arts de Lausanne. La graphiste s'installe à Lausanne en 1989 avec son conjoint[2], Yves Mottet, mathématicien[3]. Elle exerce son métier auprès de sociétés de publicité puis elle devient mère au foyer pendant dix ans pour élever ses deux enfants[1]. En 2006, elle créé son blog, Angry Mum, inspirée par Lynda Corazza et Lisa Mandel, dans laquelle l'artiste dépeint la vie quotidienne d'une mère de deux enfants[4]. Le blog fait ensuite l'objet de deux albums publiés chez Glénat à partir de 2010[5].

Hélène Becquelin participe également à des ouvrages collectifs, comme Webtripe (2013), Héro(ïne)s (qui consiste à créer une version féminine de personnages célèbres de la bande dessinée, paru fin 2016[6]) et elle collabore avec Femina, où paraît une bande dessinée sur une lycéenne prénommée Lina[1]. Elle illustre également un ouvrage de Jérôme Estèbe : Corsaires & casseroles, recettes salées pour moussaillons gourmands (éd. Koocook, 2009)[7].

Le frère d'Hélène Becquelin décède fin 2016 d'un cancer, ce qui inspire à l'auteure une bande dessinée autobiographique sur leur enfance : Adieu les enfants[8]. Dans le cadre du festival BD-FIL en 2017, les illustrations sont exposées à la Galerie RichterBuxtorf[9].

Elle se déclare profondément influencée par Nikita Mandryka, Loustal, Hugo Pratt et Petzi[10].

  • Angry Mum (scénario, dessin et couleurs)
  1. Angry Mum s'énerve, Glénat, coll. Glénat Humour, (ISBN 978-2-940446-16-2)
  2. Angry Mum voit rouge, Glénat, coll. Glénat Suisse, (ISBN 978-2-940446-33-9)
  • Adieu les enfants, éd. Antipodes, coll. Trajectoires
  1. Tome 1, (ISBN 978-2889011469)
  2. Tome 2, (ISBN 978-2-88901-163-6)

Distinctions

[modifier | modifier le code]

2023 Prix suisse du livre jeunesse pour Le colibri[11]

Références

[modifier | modifier le code]
  1. a b c et d « Hélène Becquelin a mis de la couleur dans son vieil appartement », Le Matin,‎ .
  2. « Hélène Becquelin est graphiste à Lausanne et animatrice du BD blog Angry Mum », 24 heures,‎
  3. Jennifer Segui, « La dessinatrice Hélène Becquelin a un grain de folie », sur Femina, .
  4. Camille Destraz, « Hélène Becquelin sort Angry Mum de la Toile », Le Matin,‎ .
  5. « Les aventures de cette mère avec ados durent depuis six ans. Angry Mum pique une nouvelle crise », Le Matin,‎ .
  6. « Les grands héros de la BD changent de sexe. Une exposition savoureuse pointe l'équilibre des genres dans la bande dessinée », Tribune de Genève,‎ .
  7. David Moginier, « Deux blogueurs veulent faire popoter les enfants », 24 Heures,‎ .
  8. Antoine Duplan, « Philippe, mon frère au rire si sonore », Le Temps,‎ (lire en ligne).
  9. « On dormait dans la "grande chambre", chez la tante... », Tribune de Genève,‎
  10. Antoine Duplan, « Angry Mum et Mix&Remix se mettent à table », Le Temps,‎ .
  11. « L’illustratrice valaisanne Hélène Becquelin remporte le Prix suisse du livre jeunesse », sur Le Nouvelliste, (consulté le )

Bibliographie

[modifier | modifier le code]
  • « Angry Mum », 24 Heures,‎ .
  • Frédérique Pelletier, « Adieu les enfants : jeux drôles », dBD, no 125,‎ , p. 112.
  • Philippe Muri, « Hélène Becquelin croque dans une savoureuse madeleine », 24 Heures,‎ (lire en ligne).
  • David Moginier, « Avec Adieux les enfants 2, l’"enfance banale" d’Hélène Becquelin », Tribune de Genève,‎ (lire en ligne).

Liens externes

[modifier | modifier le code]