Guillaume de Saint-Amour

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Saint-Amour.
Guillaume de Saint-Amour
Biographie
Naissance
Décès
Activité

Guillaume de Saint-Amour est un représentant de la pensée scolastique du XIIIe siècle, surtout connu pour ses attaques contre les ordres mendiants.

Biographie[modifier | modifier le code]

Guillaume Dumont vit le jour en 1202 à Saint-Amour (Jura), avant de gagner le chapitre cathédral de Mâcon puis l'université de Paris où il devient maître en sacra pagina et exerce, vers 1250-1252, la fonction de régent de la faculté de théologie.

Il est l'auteur en 1255 d'un pamphlet contre les nouveaux ordres mendiants (franciscains puis dominicains) : Tractatus brevis de periculis novissimorum temporum (Bref traité sur les périls de la fin du monde). Ce pamphlet doit beaucoup à l'injustice que ressent Guillaume de Saint-Amour face au succès de ces ordres qui captent de plus en plus les oblations, cens et droits et autre portion canonique constituant l'essentiel de ses revenus.

En 1257, le pape Alexandre IV le condamne et Louis IX l'expulse de France.

Il meurt en 1272.

Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • Jacques Le Goff, Saint Louis
  • Michel-Marie Dufeil, « Guillaume de Saint-Amour », Encyclopædia Universalis.