Guillaume Lamy

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Guillaume Lamy
Biographie
Naissance
Décès
Activités

Guillaume Lamy, né en 1644[1],[2] et mort le [1],[2] est un médecin français du XVIIe siècle.

Biographie[modifier | modifier le code]

Docteur-régent de la faculté de Paris, Guillaume Lamy acquit auprès de ses pairs le titre peu honorifique de « fléau de la faculté » du fait de sa tentative de tracer des « routes nouvelles »[2]. Sympathisant notoire des iatrochimistes, il publia en 1682 un Traité de l'antimoine puis, en 1675, des Discours anatomiques réédités en 1679 et 1685[2]. C'est ainsi qu'il entretint une vive dispute par traités anatomiques interposés avec Pierre Cressé[1],[2], notamment à propos du siège de l'âme humaine[2].

Références[modifier | modifier le code]

  1. a b et c Le Regard de l'anatomiste. Dissection et invention du corps en Occident, Rafael Mandressi, Éditions du Seuil, (ISBN 978-2020540995).
  2. a b c d e et f Alchimie et philosophie à la Renaissance, actes du colloque international de Tours, sous la direction de Jean-Claude Margolin et Sylvain Matton, Librairie Philosophique Vrin, 2000(ISBN 978-2711611720).

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • Discours anatomiques de M. Lamy… Avec des Reflexions sur les Objections qu'on luy a faites contre la maniere de raisonner de la nature de l'Homme & de l'usage des parties qui le composent, et cinq Lettres du mesme Autheur, sur le sujet de son Livre, Guillaume Lamy, Jean Lucas, Rouen, 1675.

Liens externes[modifier | modifier le code]