Michel Goya

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Goya.
Michel Goya
Naissance (54 ans)
Montaut, Pyrénées-Atlantiques
Origine Drapeau de la France France
Arme Infanterie de marine
Grade Colonel
Années de service 19832009
Autres fonctions Écrivain militaire

Michel Goya, né le à Montaut en France, est un militaire et écrivain militaire français.

Biographie[modifier | modifier le code]

Formation[modifier | modifier le code]

Engagé dans l'armée de Terre en 1983 comme sous-officier, il intègre l'École militaire interarmes de Saint-Cyr Coëtquidan, dont il sort major de la promotion Valmy en 1990. Reçu à l'École d'application de l'infanterie, il sert essentiellement dans des unités de troupes de marine.

Carrière militaire[modifier | modifier le code]

Il est d'abord lieutenant, chef de section au 170e régiment d’infanterie. Puis il sert au 21e régiment d’infanterie de marine et au Régiment d’infanterie de marine du Pacifique - Nouvelle Calédonie. Il sert enfin comme capitaine au 2e régiment d’infanterie de marine, où il commande une compagnie.

Après cette longue expérience opérationnelle[1], le colonel Goya a été assistant militaire du chef d'état-major des armées sur les questions de doctrine puis directeur du domaine « Nouveaux conflits » à l'Institut de recherche stratégique de l'École militaire (IRSEM)[2]. Il a dirigé le bureau Recherche du Centre de doctrine d'emploi des forces (Armée de Terre). Il enseigne l'Histoire militaire de la guerre à Sciences-Po Paris et à l'Institut de relations internationales et stratégiques (IRIS'Sup).

C'est un spécialiste de la guerre moderne[3], de l'innovation militaire[4] et du comportement au combat[5]. Son livre La Chair et l'acier a notamment été remarqué par les historiens car il a renouvelé l'histoire de la tactique mise en œuvre pendant la Première Guerre mondiale[6].

Il est membre du comité éditorial[7] de la revue bimestrielle Guerres & Histoire lancée en 2011.

Ouvrages[modifier | modifier le code]

  • Michel Goya, L'invention de la guerre moderne : du pantalon rouge au char d'assaut, 1871-1918, Paris, Tallandier, coll. « Texto / le goût de l'histoire », , 479 p. (ISBN 979-10-210-0460-3)
  • Michel Goya et Marc-Antoine Brillant, Israël contre le Hezbollah : chronique d'une défaite annoncée, 12 juillet-14 août 2006, Monaco, Éditions du Rocher, coll. « Lignes de feu », , 177 p. (ISBN 978-2-268-07442-9)
  • Michel Goya, Res militaris : de l'emploi des forces armées au XXIe siècle, Paris, Economica, coll. « Stratégies & doctrines », , 263 p. (ISBN 978-2-7178-5833-4)
  • Michel Goya, Irak : les armées du chaos, Paris, Économica, coll. « Stratégies & doctrines », , 2e éd., 292 p. (ISBN 978-2-7178-5698-9)
  • Michel Goya, La chair et l'acier : l'armée française et l'invention de la guerre moderne, 1914-1918, Paris, Tallandier, , 479 p. (ISBN 978-2-84734-163-8)
  • Michel Goya, Sous le feu : La mort comme hypothèse de travail, Paris, Tallandier, 2014, (ISBN 979-10-210-0430-6)

Notes et références[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]