Grangettes

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Grangette.
Grangettes
Blason de Grangettes
Héraldique
L'église de Grangettes
L'église de Grangettes
Administration
Pays Drapeau de la Suisse Suisse
Canton Drapeau du canton de Fribourg Fribourg
District Glâne[1]
Syndic Christophe Menétrey
NPA 1686
N° OFS 2079
Démographie
Population 185 hab. (31 décembre 2016)
Densité 56 hab./km2
Géographie
Coordonnées 46° 40′ 42″ nord, 6° 57′ 43″ est
Altitude 920 m
Min. 782 m
Max. 1 047 m
Superficie 331 ha = 3,31 km2
Divers
Langue Français
Localisation
Carte de la commune dans sa subdivision administrative.
Carte de la commune dans sa subdivision administrative.

Géolocalisation sur la carte : canton de Fribourg

Voir sur la carte administrative du Canton de Fribourg
City locator 14.svg
Grangettes

Géolocalisation sur la carte : Suisse

Voir la carte administrative de Suisse
City locator 14.svg
Grangettes

Géolocalisation sur la carte : Suisse

Voir la carte topographique de Suisse
City locator 14.svg
Grangettes
Liens
Site web www.grangettes-pres-romont.ch
Sources
Référence population suisse[2]
Référence superficie suisse[3]

Grangettes (Grandzètè Écoutez en patois fribourgeois[4]) est une commune suisse du canton de Fribourg, située dans le district de la Glâne.

Géographie[modifier | modifier le code]

Selon l'Office fédéral de la statistique, Grangettes mesure 331 ha[3]. 5,1 % de cette superficie correspond à des surfaces d'habitat ou d'infrastructure, 68,8 % à des surfaces agricoles et 26,2 % à des surfaces boisées [3].

Grangettes est limitrophe de Le Châtelard, Marsens, Massonnens, Sâles et Vuisternens-devant-Romont.

Démographie[modifier | modifier le code]

Selon l'Office fédéral de la statistique, Grangettes compte 185 habitants en 2016[2]. Sa densité de population atteint 55,9 hab./km2.

Le graphique suivant résume l'évolution de la population de Grangettes entre 1850 et 2008[5] :

Patrimoine bâti[modifier | modifier le code]

L’église dédiée à Saint-Maurice est érigée sur une butte isolée. Elle comporte un chœur gothique datant de 1430, une nef et un clocher reconstruits à partir de 1770 après un incendie. L’édifice restauré en 1980 a alors retrouvé sa voûte en bois du XVIIIe siècle. La célèbre croix calvaire à double face, en pierre, qui ornait précédemment le cimetière, a alors été mise à l’abri dans l’église. Juchée sur une colonne monolithe en pierre, elle est vénérée à Grangettes depuis la fin du Moyen Âge et a donné le thème des vitraux neufs, dont la réalisation a été confiée au peintre italien Anselmo Francesconi (1984). Ils illustrent les scènes douloureuses de la Passion du Christ qui culminent à la Crucifixion (Verrier Michel Eltschinger)[6].

Références[modifier | modifier le code]

  1. [xls] « Liste officielle des communes de la Suisse - 01.01.2008 », sur Office fédéral de la statistique (consulté le 13 janvier 2009)
  2. a et b « Population résidente permanente et non permanente selon les niveaux géographiques institutionnels, le lieu de naissance et la nationalité », sur Office fédéral de la Statistique.
  3. a, b et c « Statistique de la superficie 2004/09 : Données communales », sur Office fédéral de la Statistique (consulté le 26 août 2017)
  4. Dictionnaire-Dikchenéro: Français-Patois/Patê-Franché. Société cantonale des patoisans fribourgeois. Fribourg: 2013. p. 200
  5. [zip] « Evolution de la population des communes 1850-2000 », sur Office fédéral de la statistique (consulté le 13 janvier 2009)
  6. Gérard Pfulg, Vitraux modernes. Romont (FR) et environs (Guides de monuments suisses 50/499-500), Société d’histoire de l’art en Suisse, Berne 1991, pp. 12-13

Liens externes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :