GoPro

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

GoPro
logo de GoPro

Création 2001
Fondateurs Nick Woodman
Forme juridique Société anonyme avec appel public à l'épargneVoir et modifier les données sur Wikidata
Action NASDAQ (GPRO)Voir et modifier les données sur Wikidata
Slogan Be a Hero
Siège social San Mateo
Drapeau des États-Unis États-Unis
Direction Nick WoodmanVoir et modifier les données sur Wikidata
Activité Électronique
Produits Woodman Labs, GoPro
Effectif 869 ()[1]Voir et modifier les données sur Wikidata
Site web fr.gopro.com

Chiffre d’affaires 985,7 millions de dollars (2013)[2]
Résultat net 60,6 millions de dollars (2013)

GoPro, anciennement Woodman Labs, est une entreprise fondée en 2001 et basée à San Mateo en Californie. Elle commercialise des caméras d'action depuis 2004 sous le nom HERO ainsi que des drones. Son fondateur est Nick Woodman.

Histoire[modifier | modifier le code]

Une caméra GoPro sur un masque de plongée.

En 2002, Nick Woodman, actuellement PDG de GoPro, conçoit des caméras étanches équipées de sangles et crée la GoPro HERO 35 mm en 2004. En 2005, il crée Woodman Labs et commercialise ses caméras[3].

Produits[modifier | modifier le code]

Caméras[modifier | modifier le code]

Voir l'article détaillé Caméra HERO

Drones[modifier | modifier le code]

En septembre 2016, GoPro entre sur le marché des drones en lançant le drone Karma, qui sera mis à jour en septembre 2017. GoPro arrête sa production au début de 2018 en raison d'un défaillance électrique[4].

Ventes et données économiques[modifier | modifier le code]

Entre 2009 et , GoPro a vendu 3 millions de caméras[3].

En juin 2014, GoPro fait une introduction en bourse et lève 427 millions de dollars : la capitalisation de l'entreprise s'élève à 2,95 milliards de dollars[5].

Acquisitions et sessions[modifier | modifier le code]

En 2011, plusieurs sociétés de capital risque dont Steamboat Ventures participent à une session d'investissement dans GoPro[6].

En mars 2011, GoPro rachète CineForm.

En mai 2015, GoPro rachète la société française Kolor.

En 2016, GoPro acquiert, Stupeflix et Vemory pour 105 millions de dollars.

2018: récession[modifier | modifier le code]

En janvier 2018, GoPro annonce la suppression de 250 emplois soit 20 % de ses effectifs, souhaitant avoir environ 1 000 employés, alors qu'elle en avait 1 700 en 2016. Ces licenciements font suite à une série de mauvais résultats en raison de la concurrence. GoPro annonce également l'arrêt de son drone Karma et son désengagement dans le secteur des drones[7].

En mai 2018, GoPro est valorisé à 837 millions de dollars, alors que l'entreprise était auparavant valorisée à 11 milliards de dollars. L'effectif de l'entreprise devrait passer à 1000 salariés, contre 1700 en 2016[8].

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. http://gopro.dirigeants-entreprise.com/entreprises/gopro/
  2. Le fabricant de caméras GoPro veut entrer en Bourse, le Monde, 20 mai 2014
  3. a et b Sarah Belouezzane, « La GoPro, du prototype au phénomène planétaire », sur Le Monde, (consulté le 28 octobre 2013)
  4. La rédaction, « Générique de fin pour GoPro ? », GQ,‎ (lire en ligne)
  5. Leslie Picker GoPro Raises 427 $ Million, Pricing IPO at Top of Marketed Range, Leslie Picker, Bloomberg, 26 juin 2014
  6. (en) « GoPro® Receives Strategic Investment from Riverwood Capital, Steamboat Ventures, Sageview Capital, Walden International and U.S. Venture Partners », (consulté le 28 octobre 2013)
  7. Sébastien Dumoulin, « GoPro s'effondre en Bourse », sur Les Echos,
  8. La rédaction, « Générique de fin pour GoPro ? », GQ,‎ (lire en ligne)

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

Lien externe[modifier | modifier le code]