Glory (kick-boxing)

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
(Redirigé depuis Glory World Series)
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Glory.

Glory
Création Voir et modifier les données sur Wikidata
Fondateurs Pierre Andurand, Marcus Luer, Scott Rudmann, Total Sports Asia
Siège social SingapourVoir et modifier les données sur Wikidata
Direction Andrew Whitaker
Activité Événement sportif
Produits Événement de kick-boxing
Société mère Glory Sports International Pte Ltd
Site web glorykickboxing.com

Glory, anciennement le Glory World Series, est une promotion internationale de kick-boxing fondée en 2012 à Singapour.

Historique[modifier | modifier le code]

Époque originelle Golden Glory[modifier | modifier le code]

Fondé par le promoteur de sport de combat Bas Boon avec l’entraîneur Martijin de Jong et le spécialiste des médias Bertrand van der Ryd en 2006 à Amsterdam. Les événements du Glory se veulent être pour les combattants de kickboxing une promotion stable face à la concurrence.

Au début connu sous le nom de Ultimate Glory avant un procès face à Zuffa (société mère de l'Ultimate Fighting Championship) qui force la promotion de kickboxing à changer de nom en United Glory.

Le premier événement important, le Ultimate Glory 11 se déroule à Amsterdam le avec des combattants tel que Alexey Ignashov et Semmy Schilt et d'autres combattants d'ordre mondial.

En , les Glory World Series 2010-2011 commencent avec un tournoi de 8 combattants de MMA en 77 kilo max et un tournoi de kickboxing en poids lourds. Le premier événement se déroule à Amsterdam lors de l'United Glory 12 et le second lors du United Glory 13 en Belgique en mars 2013 après avoir été repoussé à causes de blessures trop nombreuses. Les finales prennent place en à Moscou, où Gokhan Saki gagne le tournoi de kickboxing et Siyar Bahadurzada gagne le tournoi de MMA.

Époque Glory Sports International[modifier | modifier le code]

Lorsque le K-1, historiquement la première promotion mondiale de kickboxing, a de gros problèmes financiers en 2011, Total Sports Asia essaye d'acheter Golden Glory.

Lorsque le K-1 a été vendu à Gunil Kim et EMCOM Entertainment Inc ; Total Sports Asia et des investisseurs décident de créer une nouvelle organisation de kickboxing appelé GLORY en achetant "United Glory" et "It's Showtime" afin de garantir des événements mondiaux, et pour « sécuriser » tous les meilleurs combattants du monde.

De plus la nouvelles promotion fait rentrer dans ses rangs des combattants telles que Badr Hari, Peter Aerts, Remy Bonjasky, Semmy Schilt, Gokhan Saki, Daniel Ghiţă, Albert Kraus, Giorgio Petrosyan ou Yoshihiro Sato.

Le Glory met en place un nouveau format de tournoi : Grand Slam, qui se déroule en 16 hommes durant une soirée. Le ce format est utilisé pour la première fois à Tokyo.

Glory Sports International produit un double show lors de la Saint-Sylvestre 2012 au Saitame arena. L'événement commence avec le renouveau du Dream, organisation de MMA qui était en veille et il s'ensuit le Glory 4 et son tournoi Grand Slam poids lourd en kickboxing avec des combattants présents tels que Semmy Schilt, Peter Aerts ou Remy Bonjasky pour ne citer qu'eux.

En , le Glory entre en partenariat avec une organisation de MMA d'Asie : le ONE Fighting Championship pour partager les combattants.

Événements[modifier | modifier le code]

Événement Date Lieu Ville Spectateurs
Glory 36: Oberhausen Konig Pilsener Arena Drapeau de l'Allemagne Oberhausen, Allemagne
Glory 35: Nice Palais Nikaia Drapeau de la France Nice, France
Glory 34: Denver 1stBank Center Drapeau des États-Unis Broomfield, Colorado, États-Unis
Glory 33: New Jersey Sun National Bank Center Drapeau des États-Unis Trenton, New Jersey, États-Unis
Glory 32: Virginia Ted Constant Convocation Center Drapeau des États-Unis Norfolk, Virginie, États-Unis
Glory 31: Amsterdam Amsterdam RAI Drapeau des Pays-Bas Amsterdam, Pays-Bas 3,500
Glory 30: Los Angeles Citizens Business Bank Arena Drapeau des États-Unis Ontario, Californie, États-Unis 1,750
Glory 29: Copenhagen Forum Copenhagen Drapeau du Danemark Copenhague, Danemark 1,250
Glory 28: Paris AccorHotels Arena Drapeau de la France Paris, France 2,750
Glory 27: Chicago Sears Centre Drapeau des États-Unis Hoffman Estates, Illinois, États-Unis 2,000
Glory 26: Amsterdam Amsterdam RAI Drapeau des Pays-Bas Amsterdam, Pays-Bas 8,000
Glory 25: Milan PalaIper Drapeau de l'Italie Monza, Italie 6,750
Glory 24: Denver Magness Arena Drapeau des États-Unis Denver, Colorado, États-Unis 3,500
Bellator MMA & Glory: Dynamite 1 SAP Center Drapeau des États-Unis San Jose, Californie, États-Unis 11,000
Glory 23: Las Vegas Hard Rock Hotel and Casino Drapeau des États-Unis Las Vegas, Nevada, États-Unis 2,200
Glory 22: Lille Stade Pierre-Mauroy Drapeau de la France Lille, France 6,500
Glory 21: San Diego Valley View Casino Center Drapeau des États-Unis San Diego, Californie, États-Unis 1,500
Glory 20: Dubai Dubai World Trade Centre Drapeau des Émirats arabes unis Dubai, Émirats 1,000
Glory 19: Virginia Hampton Coliseum Drapeau des États-Unis Hampton, Virginie, États-Unis 3,500
Glory 18: Oklahoma - Return To Glory Grand Casino Hotel Resort Drapeau des États-Unis Shawnee, Oklahoma, États-Unis 1,000
Glory 17: Los Angeles - Last Man Standing The Forum Drapeau des États-Unis Inglewood, Californie, États-Unis 4,000
Glory 16: Denver 1stBank Center Drapeau des États-Unis Broomfield, Colorado, États-Unis 2,350
Glory 15: Istanbul Ülker Sports Arena Drapeau de la Turquie Istanbul, Turquie
Glory 14: Zagreb Arena Zagreb Drapeau de la Croatie Zagreb, Croatie
Glory 13: Tokyo Ariake Coliseum Drapeau du Japon Tokyo, Japon
Glory 12: New York Madison Square Garden Drapeau des États-Unis New York, New York, États-Unis
Glory 11: Chicago Sears Centre Drapeau des États-Unis Hoffman Estates, Illinois, États-Unis
Glory 10: Los Angeles Citizens Business Bank Arena Drapeau des États-Unis Ontario, Californie, États-Unis 2 200[1]
Glory 9: New York Hammerstein Ballroom Drapeau des États-Unis New York, New York, États-Unis 1 950
2013 Road to Glory USA Heavyweight Tournament Hard Rock Hotel and Casino Drapeau des États-Unis Tulsa, Oklahoma, États-Unis
2013 Road to Glory USA 70 kg Tournament The Rave Drapeau des États-Unis Milwaukee, Wisconsin, États-Unis
Glory 8: Tokyo Ariake Coliseum Drapeau du Japon Tokyo, Japon 3 500
2013 Road to Glory Japan 85 kg Tournament
Glory 7: Milan Mediolanum Forum Drapeau de l'Italie Milan, Italie 10 000
Glory 6: Istanbul Ülker Arena Drapeau de la Turquie Istanbul, Turquie 12 000
Glory 5: London ExCeL Arena Drapeau du Royaume-Uni Londres, Angleterre 4 500
2013 Road to Glory USA 77 kg Tournament Capitale Drapeau des États-Unis New York, New York, États-Unis
2013 Road to Glory Japan 65 kg Tournament Differ Ariake Arena Drapeau du Japon Tokyo, Japon
2013 Road to Glory USA 85 kg Tournament Hollywood Park Casino Drapeau des États-Unis Los Angeles, Californie, États-Unis
2013 Road to Glory USA 95 kg Tournament Hard Rock Hotel and Casino Drapeau des États-Unis Tulsa, Oklahoma, États-Unis
Dream 18 & Glory 4: Tokyo Saitama Super Arena Drapeau du Japon Saitama, Japon 15 000
Glory 3: Rome PalaLottomatica Drapeau de l'Italie Rome, Italie
Glory 2: Bruxelles Forest National Drapeau de la Belgique Bruxelles, Belgique
Glory 1: Stockholm Ericsson Globe Drapeau de la Suède Stockholm, Suède
United Glory 15 Dynamo Sports Palace Drapeau de la Russie Moscou, Russie
United Glory 14: 2010-2011 World Series Finals Moscow Forum Hall Drapeau de la Russie Moscou, Russie
United Glory 13: 2010-2011 World Series Semifinals Spiroudome Drapeau de la Belgique Charleroi, Belgique
United Glory 12: 2010-2011 World Series Quarterfinals Amsterdam Centraal Drapeau des Pays-Bas Amsterdam, Pays-Bas
Ultimate Glory 11: A Decade of Fights Amsterdam Centraal Drapeau des Pays-Bas Amsterdam, Pays-Bas
Ultimate Glory 10: The Battle of Arnhem Rijnhal Drapeau des Pays-Bas Arnhem, Pays-Bas
Ultimate Glory 9: Swiss Las Vegas Triavium Drapeau de la Suisse Bâle, Suisse
Ultimate Glory 8 Triavium Drapeau des Pays-Bas Nimègue, Pays-Bas
Ultimate Glory 7 De Flint Drapeau des Pays-Bas Amersfoort, Pays-Bas
Ultimate Glory 6: Ede's Best against the Rest Reehorst Sports Hall Drapeau des Pays-Bas Ede, Pays-Bas
Ultimate Glory 5: Stronger De Flint Drapeau des Pays-Bas Amersfoort, Pays-Bas
Ultimate Glory 4: 20 Years Anniversary Hof van Salland Drapeau des Pays-Bas Diepenveen, Pays-Bas
Ultimate Glory 3: Upside Down De Flint Drapeau des Pays-Bas Amersfoort, Pays-Bas
Ultimate Glory 2 De Flint Drapeau des Pays-Bas Amersfoort, Pays-Bas
Ultimate Glory 1 Sporthal de Zielhorst Drapeau des Pays-Bas Amersfoort, Pays-Bas

Champion[modifier | modifier le code]

Champions actuels[modifier | modifier le code]

Division Poids limite Champion Date Événement Défense de titre
Poids lourds +95 kg Drapeau des Pays-Bas Rico Verhoeven Glory 17: Los Angeles 4
Poids lourds-légers 95 kg Drapeau de la Russie Artem Vakhitov Glory 28: Paris 0
Poids moyens 85 kg Drapeau du Canada Simon Marcus Glory 27 : Chicago 1
Poids mi-moyens 77 kg Drapeau de la France Cédric Doumbe Glory 64: Strasbourg 1
Poids légers 70 kg Drapeau de la Thaïlande Sitthichai Sitsongpeenong Glory 31 : Amsterdam 0
Poids plumes 65 kg Modèle:Country data Tha Petchpanomrung Kiatmokao Glory 32 : Virginia 0

Championnat poids lourds[modifier | modifier le code]

+95 kg (+209 lb)

No. Nom Événement Date Règne
(Total)
Défenses de titre
1 Drapeau des Pays-Bas Semmy Schilt
def. Errol Zimmerman
Glory 1: Stockholm
Stockholm, Suède
395 jours
Schilt laisse le titre vacant après s'être retiré dû à un problème cardiaque le [2].
2 Drapeau des Pays-Bas Rico Verhoeven
def. Daniel Ghiță
Glory 17: Los Angeles
Inglewood, Californie, États-Unis
2043 jours
(champion en titre)
1. def. Errol Zimmerman au Glory 19: Virginia le
2. def. Benjamin Adegbuyi au Glory 22: Lille le
3. def. Benjamin Adegbuyi au Glory 26: Amsterdam le
4. def. Mladen Brestovac au Glory 28: Paris le

Championnat poids lourds-légers[modifier | modifier le code]

-95 kg (-209,4 lb)

No. Nom Événement Date Règne
(Total)
Défenses de titre
1 Drapeau de la Turquie Gökhan Saki
def. Tyrone Spong
Glory 15: Istanbul
Istanbul, Turquie
471 jours
Saki s'est vu retirer le titre pour cause d'inactivité le [3].
2 Drapeau du Brésil Saulo Cavalari
def. Zack Mwekassa
Bellator MMA & Glory: Dynamite 1
San Jose, Californie, États-Unis
176 jours
3 Drapeau de la Russie Artem Vakhitov Glory 28: Paris
Paris, France
1413 jours
(champion en titre)
- Drapeau de la république démocratique du Congo Zack Mwekassa
def. Mourad Bouzidi for Interim Title
Glory 31: Amsterdam
Amsterdam, Pays-Bas
1308 jours
(champion en titre)

Championnat poids moyens[modifier | modifier le code]

-85 kg (-187 lb)

No. Nom Événement Date Règne
(Total)
Défenses de titre
1 Drapeau de la Russie Artem Levin
def. Joe Schilling
Glory 17: Los Angeles
Inglewood, Californie, États-Unis
616 jours 1. nul contre Simon Marcus au Glory 21: San Diego le
2 Drapeau du Canada Simon Marcus Glory 27: Chicago
Hoffman Estates, Illinois, États-Unis
1428 jours
(champion en titre)
1. def. Dustin Jacoby au Glory 30: Los Angeles le

Championnat poids mi-moyens[modifier | modifier le code]

-77 kg (-169,8 lb)

No. Nom Événement Date Règne
(Total)
Défenses de titre
1 Drapeau de la Belgique Marc de Bonte
def. Karapet Karapetyan
Glory 16: Denver
Broomfield, Colorado, États-Unis
50 jours
2 Drapeau du Canada Joseph Valtellini Glory 17: Los Angeles
Inglewood, Californie, États-Unis
348 jours
Valtellini laisse le titre vacant souffrant de syndrome post-contusion le [4].
3 Drapeau des Pays-Bas Nieky Holzken
def. Raymond Daniels
Glory 23: Las Vegas
Las Vegas, Nevada, États-Unis
August 7, 2015 1631 jours
(champion en titre)
1. def. Murthel Groenhart au Glory 26: Amsterdam le
2. def. Yoann Kongolo au Glory 29: Copenhagen le

Championnat poids légers[modifier | modifier le code]

-70 kg (-154,3 lb)

No. Nom Événement Date Règne
(Total)
Défenses de titre
1 Drapeau de la Géorgie Davit Kiria
def. Andy Ristie
Glory 14: Zagreb
Zagreb, Croatie
245 jours
2 Drapeau des Pays-Bas Robin van Roosmalen Glory 18: Oklahoma
Oklahoma City, Oklahoma, États-Unis
597 jours 1. def. Andy Ristie au Glory 20: Dubai le
2. def. Sitthichai Sitsongpeenong au Glory 25: Milan le
3 Drapeau de la Thaïlande Sitthichai Sitsongpeenong Glory 31: Amsterdam
Amsterdam, Pays-Bas
1308 jours
(champion en titre)

Championnat poids plumes[modifier | modifier le code]

-65 kg (-143,3 lb)

No. Nom Événement Date Règne
(Total)
Défenses de titre
1 Drapeau du Canada Gabriel Varga
def. Mosab Amrani
Glory 20: Dubai
Dubai, Émirats
218 jours
2 Drapeau de l'Ukraine Serhiy Adamchuk Glory 25: Milan
Milan, Italie
260 jours 1. def. Mosab Amrani au Glory 28: Paris le
3 Drapeau du Canada Gabriel Varga (2) Glory 32: Virginia
Norfalk, Virginie, États-Unis
1281 jours
(champion en titre)

Champions des tournois[modifier | modifier le code]

Tournoi Date Catégorie Gagnant Finaliste
2012 Glory 70 kg
Slam Tournament
Poids légers
(-70 kg/154,3 lb)
Drapeau de l'Italie Giorgio Petrosyan Drapeau des Pays-Bas Robin van Roosmalen
2012 Glory Heavyweight
Grand Slam Tournament
Poids lourds
(+95 kg/209,4 lb)
Drapeau des Pays-Bas Semmy Schilt Drapeau de la Roumanie Daniel Ghiţă
2013 Glory 65 kg
Slam Tournament
Poids plumes
(-65 kg/143,3 lb)
Drapeau du Japon Yuta Kubo Drapeau du Japon Masaaki Noiri
2013 Glory 95 kg
Slam Tournament
Poids lourd-légers
(-95 kg/209,4 lb)
Drapeau du Suriname Tyrone Spong Drapeau de l'Allemagne Danyo Ilunga
2013 Glory Middleweight
World Championship Tournament
Poids moyens
(-85 kg/187 lb)
Drapeau des États-Unis Joe Schilling Drapeau de la Russie Artem Levin
2013 Glory Heavyweight
World Championship Tournament
Poids lourds
(+95 kg/209 lb)
Drapeau des Pays-Bas Rico Verhoeven Drapeau de la Roumanie Daniel Ghiță
2013 Glory Lightweight
World Championship Tournament
232 Poids légers
(-70 kg/154,3 lb)
Drapeau du Suriname Andy Ristie Drapeau des Pays-Bas Robin van Roosmalen
2013 Glory Welterweight
World Championship Tournament
Poids mi-moyens
(-77 kg/169,8 lb)
Drapeau des Pays-Bas Nieky Holzken Drapeau du Canada Joseph Valtellini
2014 Glory Light Heavyweight
World Championship Tournament
Poids lourds-légers
(-95 kg/209,4 lb)
Drapeau de la Turquie Gökhan Saki Drapeau du Suriname Tyrone Spong
2014 Glory Middleweight
Last Man Standing Tournament
Poids moyens
(-85 kg/187,4 lb)
Drapeau de la Russie Artem Levin Drapeau des États-Unis Joe Schilling

Vainqueur des tournois Road to Glory[modifier | modifier le code]

Tournoi Date Catégorie Gagnant Finaliste
2013 Road to Glory USA
95 kg Tournament
Light Heavyweight (-95 kg/209 lb) Dustin Jacoby Brian Collette
2013 Road to Glory USA
95 kg Tournament
Middleweight (-85 kg/187 lb) Mike Lemaire Eddie Walker
2013 Road to Glory Japan
65 kg Tournament
Featherweight (-65 kg/143 lb) Masaaki Noiri Yuki
2013 Road to Glory USA
77 kg Tournament
Welterweight (-77 kg/170 lb) Francois Ambang Brett Hlavacek
2013 Road to Glory Japan
85 kg Tournament
Middleweight (-85 kg/187 lb) Kengo Shimizu Magnum Sakai
2013 Road to Glory USA
70 kg Tournament
Lightweight (-70 kg/154 lb) Michael Mananquil Troy Sheridan
2013 Road to Glory USA
Heavyweight Tournament
Heavyweight Xavier Vigney Maurice Green

Notes et références[modifier | modifier le code]

Lien externe[modifier | modifier le code]