Giuseppe Canella

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Canella (homonymie).
Giuseppe Canella
Artgate Fondazione Cariplo - Canella Giuseppe, Veduta del canale Naviglio preso sul ponte di S. Marco in Milano.jpg

Veduta du canale Naviglio pris sur le pont San Marco à Milan (1834), Fondation Cariplo.

Naissance
Décès
Voir et modifier les données sur Wikidata (à 59 ans)
FlorenceVoir et modifier les données sur Wikidata
Activité

Giuseppe Canella (Vérone, - Florence, ) est un peintre italien de vedute.

Biographie[modifier | modifier le code]

Giuseppe Canella reçoit les premiers rudiments dans l'art de son père Giovanni, architecte, peintre de fresques et scénographe. Il débute en exécutant des scénographies et des décorations de résidences aristocrates à Vérone et Mantoue. Probablement influencé par Pietro Ronzoni, il s'oriente vers la peinture de paysages, en approchant en 1815 le genre de la veduta, après un bref séjour à Venise.

Il expose aux beaux-arts de l'Académie de Brera (1818) et entreprend un voyage en Espagne, Pays-Bas et France où il séjourne jusqu’en 1832, voyageant entre Paris, Fontainebleau, la Normandie, l’Alsace et le pays de Bade.

En 1831, il envoie treize paysages à l'exposition de l'Académie de Brera où il obtient un certain succès aussi bien du public que de la critique réconforté aussi par la notoriété atteinte à Paris par sa présence dans divers salons et les commandes de Louis Philippe d'Orléans et l'attribution de la médaille d'or (1830).

En 1832, il rentre à Milan et se consacre à la peinture de vedute citadines caractérisées par un intérêt pour la chronique de la vie contemporaine et une rendu atmosphérique.

À partir de 1835 il se concentre sur la peinture de paysage avec des sujets inspirés de la campagne lombarde et du milieu lacustre.

Le voyage entre Rome et Naples (1838-1839) est d'une importance fondamentale dans son orientation artistique.

Son fils, qui porte le même prénom Giuseppe (1837-1913), est aussi un peintre de vedute, de quadratura et de paysages urbains.

Œuvres[modifier | modifier le code]

  • Place de la Haute-Vieille-Tour à Rouen (1824), huile sur toile, 25 × 33 cm, Musée des beaux-arts, Rouen,
  • Le Paseo et le couvent de Recoletos ,huile sur métal, 8,1 × 11,2 cm, Galerie Vittet, Paris,
  • Vues de Paris
  • La Basilique de Saint-Denis (1831), huile sur toile 149 × 114 cm, Musée d'Art et d'histoire de Saint-Denis,
  • Les Grands Boulevards,
  • La Cathédrale de Milan,
  • Le Port de Honfleur,
  • Vues de Venise, Place Saint-Marc, Le Grand Canal,
  • Corsia dei servi, Milan
  • Le Théâtre de l'Ambigu-Comique et le boulevard Saint-Martin (1827–1847), huile sur carton, 140 × 180 cm, Musée Carnavalet, Paris.
  • Mercato di piazza Santo Stefano (1832), huile sur toile, 65 × 51 cm
  • Paesaggio lombardo con mulino (1838), huile sur toile, 79,8 × 104,3 cm, Collection privée,Galleria Bolzani, Milan,
  • Paysage breton, huile sur panneau, 26,5 × 26,5 cm,

Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • Elena Lissoni, Giuseppe Canella, catalogue en ligne Artgate della Fondation Cariplo, 2010.
  • (en) Michael Bryan et Robert Edmund Graves (éditeur), Dictionary of Painters and Engravers, Biographical and Critical, vol. 1 : A-K, York St. #4, Covent Garden, London; Original from Fogg Library, numérisé le 18 mai 2007, George Bell and Sons, (lire en ligne), p. 225
  • Saur, K. G., publisher (2000). The Artists of the World: A Bio-bibliographical Index A to Z. Munich: K. G. Saur. (ISBN 9783598239755).

Sur les autres projets Wikimedia :

Notes et références[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]