Giudecca

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Giudecca (homonymie).
Île de la Giudecca
Giudecca (it)
Carte de l'île de la Giudecca.
Carte de l'île de la Giudecca.
Géographie
Pays Drapeau de l'Italie Italie
Archipel Venise
Localisation Lagune de Venise (mer Adriatique)
Coordonnées 45° 25′ 30″ N 12° 19′ 43″ E / 45.425, 12.32861145° 25′ 30″ N 12° 19′ 43″ E / 45.425, 12.328611  
Superficie 0,59 km2
Géologie Banc de sable artificialisé
Administration
Région Vénétie
Province Venise
Commune Venise
Démographie
Population 4 792 hab. (2011)
Densité 8 122,03 hab./km2
Autres informations
Découverte Préhistoire
Fuseau horaire UTC+1

Géolocalisation sur la carte : Lagune de Venise

(Voir situation sur carte : Lagune de Venise)
Île de la Giudecca
Île de la Giudecca

Géolocalisation sur la carte : Italie

(Voir situation sur carte : Italie)
Île de la Giudecca
Île de la Giudecca
Îles d'Italie

La Giudecca est une des îles de la lagune de Venise (celle-ci est plus exactement un groupement de huit îles), la plus grande, immédiatement au sud des îles centrales, dont elle est séparée par le canal de la Giudecca. Elle dépend administrativement du sestiere de Dorsoduro.

L'île de San Giorgio Maggiore, dont elle est séparée par le canal de la Grâce, se situe au large de son extrémité est.

Histoire[modifier | modifier le code]

La Giudecca, vue de San Giorgio Maggiore.

L'île était connue à l'origine sous le nom de Spina Lunga (« Longue Arête », de spina, arête de poisson) à cause de sa forme courbe et allongée. L'endroit a reçu plus tard son nom actuel, selon certains, par la communauté juive qui s'y serait installée, mais cette explication n'est pas convaincante car l'ancien ghetto juif était situé dans le quartier (« sestiere ») de Cannaregio. Il est plus probable que la dénomination de Giudecca dérive du mot giudicare (« juger » ; giudizio, « jugement »), par référence à l'utilisation de l'île comme lieu d'exil pour les aristocrates dissidents au début du IXe siècle. L'île devint ensuite, à l'âge d'or de la République de Venise, un lieu de villégiature et d'évasion, composée de palais entourés de grands parcs.

Le quartier Junghans, zone résidentielle ayant remplacé l'usine de montres éponyme

La magnificence de cette période est notamment attestée par l'imposante église du Redentore (« rédempteur »), conçue par Andrea Palladio entre 1577 et 1592 pour marquer la fin de la terrible épidémie de peste qui frappa la cité en 1576 et décima un tiers de ses habitants. Tous les ans, le Doge et son entourage visitaient l'église en traversant le canal sur un pont de bateaux, à partir du quai du Zatterre dans le sestiere du Dorsoduro. Cette fête du Rédempteur a toujours lieu, dans la troisième semaine de juillet.

L'endroit devint une zone d'industrie au début du XXe siècle comprenant des chantiers navals et des fabriques, puis un studio de cinéma (Cinevillaggio). Le déclin de la Giudecca commença après la Seconde Guerre mondiale avec la fermeture progressive du secteur industriel. Pendant de nombreuses années, la Giudecca sera un lieu dégradé et mal famé, avant qu'une série de réhabilitations n'en fasse à nouveau une zone résidentielle moderne, tranquille et appréciée. Elle est réputée pour son long quai au Nord, qui forme une très jolie promenade et offre une vue splendide sur Venise.





Églises[modifier | modifier le code]

Chiese di Giudecca e San Giorgio.png

Curiosités[modifier | modifier le code]

Giudecca est composée de six îles entre l'île de San Giorgio Maggiore à l'est et la Sacca Fisola à l'ouest.

La première île autour de l'église des Zitelle comprend deux hôtels de luxe, le Cipriani et le Bauer Palladio, ainsi que deux palais le long du fondamenta S. Giovanni: la palais Barbaro Nani et le Mocenigo, outre la caserne éponyme et la typique Casa dei Tre Oci. Plus vers l'ouest, on retrouve le long du fondamenta della Croce l'auberge de jeunesse et les archives d'État, derrière lesquelles se trouvent l'ancienne église de la Croce, intégrée dans l'ancienne prison pour hommes et finalement le jardin d'Eden.

La deuxième île autour de l'église du Redentore et délimitée par le rio de la Croce à l'est et le rio del Ponte Lungo à l'est est bordée au nord le long du canal de la Giudecca par le fondamenta S. Giacomo, où se trouvent outre l'église précitée le couvent des frères capucins et le monastère de la Trinité. Toute la partie occidentale est occupée par d'ancien chantiers navals convertis en incubateur de start-ups.

La troisième île, bordée au nord par le fondamenta Ponte Piccolo, à l'est par le rio del Ponte Lungo et à l'ouest par le rio del Ponte Piccolo est scindée en deux par le rio de la Palada. Au sud, un nouveau quartier s'est créé à l'ancien emplacement de l'usine Junghans autour des écoles de l'île, alors que la partie nord est résidentielle et qu'il y subsiste un ancien couvent de sœurs Cannossiennes et un ancien hôpital (Saint-Pierre).

La quatrième île, autour de l'église Sant'Eufemia et l'ancienne église Santi Cosma e Donato et son couvent est bordée à l'est par le rio del Ponte Piccolo, à l'ouest par le rio de Sant'Eufemia et au nord par le fondamente éponyme. L'île est résidentielle avec des chantiers navals au sud.

La cinquième île, bordée au nord par le fondamenta San Biagio, à l'est par le rio de Sant'Eufemia et à l'ouest par le rio de San Biagio est scindée en deux par le rio de le Convertite. A son nord, on trouve d'anciennes usines, tels les établissement Fortuny et la brasserie Dreher, tandis qu'au sud, on trouve l'ancienne église et couvent des Convertite, convertis en prison de femmes, un quartier résidentiel, quelques friches et chantiers navals.

La sixième île, bordée à l'est par le rio de San Biagio et à l'ouest par le canal des Lavraneri est occupée au nord par les anciens moulins à farine Molino Stucky, convertis en hôtel de luxe. A l'ouest, le pont des Lavraneri mène à la Sacca Fisola, île artificielle résidentielle.

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :