Gilbert Hovey Grosvenor

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Hovey.
Gilbert Hovey Grosvenor
Description de cette image, également commentée ci-après
Gilbert Hovey Grosvenor
Naissance
Constantinople (Empire ottoman (auj.Istanbul, Turquie)
Décès (à 90 ans)
Île du Cap-Breton (Canada)
Nationalité américaine
Profession
homme de presse
Ascendants
Lilian Waters (mère) et Edwin A. Grosvenor (en) (père)
Conjoint
Elsie May Bell
Descendants
Famille

Gilbert Hovey Grosvenor (Constantinople, 28 octobre 1875-Île du Cap-Breton, 4 février 1966) est un homme de presse américain, éditeur du National Geographic Magazine (1899-1954). Il est considéré comme le père du photojournalisme[1].

Biographie[modifier | modifier le code]

Il fait ses études à la Worcester Academy (en) puis à Robert College. En 1897, il est diplômé de l'Amherst College avec la mention magna cum laude et entre comme employé à plein temps (il est le premier à l'être) à la National Geographic Society. Alexander Graham Bell est alors président de la société[2].

En 1915, il se rend dans l'ouest des États-Unis avec Stephen Tyng Mather pour une randonnée dans la Sierra Nevada, dans la partie qui est aujourd'hui le Parc national de Sequoia. À son retour, il fournit des fonds pour acheter Giant Forest (en) et l'ajouter au Parc.

À la fin de 1915-1916, il travaille avec Mather et Horace M. Albright parmi d'autres, à la rédaction du National Park Service Organic Act (en) et en avril 1916, publie un numéro spécial du National Geographic Magazine intitulé The Land of the Best pour promouvoir l'importance des parcs et encourageait les lecteurs à soutenir la création d'un système national. Leurs efforts aboutissent avec la création du National Park Service.

Il continue par la suite sa lutte pour les parcs nationaux et s'implique très activement dans la protection du mont Katmai et de la Vallée des Dix Mille Fumées. En 1918, il aide à établir le Parc national de Katmai.

Président de la National Geographic Society (1920-1954), il développe le magazine pour en faire l'une des plus célèbres publications scientifiques du monde.

De 1940 à 1960, il siège aussi au conseil d'administration de l'Université de Miami.

Après sa démission en 1954, sa santé se détériore à la suite du décès de sa femme en 1964. Il s'éteint en 1966 à l'âge de 90 ans.

Il est inhumé au Hubbard Bell Grossman Pillot Memorial (en) à Rock Creek Cemetery (en) (Washington, D.C..

Œuvres[modifier | modifier le code]

  • The Geographic Conquests of the Nineteenth Century, 1901
  • Reindeer in Alaska, 1903
  • Panama and Its Neighbors, 1904
  • La découverte du Pôle Nord en 1909, sous le patronage du Club arctique Peary, avec Robert Edwin Peary et Theodore Roosevelt, 1911
  • Washington: The Nation's Capital, avec William Howard Taft et James Bryce, 1915
  • Our state flowers, 1917
  • Flags of the World, avec Byron McCandless, 1923
  • Scenes from Every Land, Picturing the People, Natural Phenomena and Animal Life of All Parts of the World, 1923
  • Washington Through the Years, 1931
  • Insignia of the United States Armed Forces, 1943
  • Our National Parks, 1966

Hommages[modifier | modifier le code]

Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • New York Times du 5 février 1966 (nécrologie) (lire en ligne)
  • Thomas Frank Barton, Pradyumna Prasad Karan, Leaders in American geography: Geographic education, 1992, p. 41
  • Academic American Encyclopedia, Volume 9, 1996, p. 371
  • The New Encyclopaedia Britannica, Volume 5, 2003, p. 513
  • Robert M. Poole, Explorers House: National Geographic and the World it Made, New York, Penguin, 2004 Document utilisé pour la rédaction de l’article
  • David E. Sumner, The Magazine Century: American Magazines Since 1900, 2010, p. 48

Galerie[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Bo Beolens, Michael Watkins, Michael Grayson, The Eponym Dictionary of Birds, 2014
  2. Il épousera sa fille Elsie May Bell (1878–1964).
  3. Donald J. Orth, Dictionary of Alaska Place Names n°567, 1967, p.393

Liens externes[modifier | modifier le code]