Gideon Hausner

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Gideon Hausner
Image dans Infobox.
Fonctions
Membre de la Knesset
9e Knesset (d)
-
Ministre sans portefeuille (d)
-
Membre de la Knesset
8e Knesset (d)
-
Yitzhak Golan (en)
Membre de la Knesset
7e Knesset (d)
-
Membre de la Knesset
6e Knesset (d)
-
Biographie
Naissance
Décès
Voir et modifier les données sur Wikidata (à 75 ans)
JérusalemVoir et modifier les données sur Wikidata
Sépulture
Nationalités
Formation
Activités
Autres informations
Partis politiques
Œuvres principales
Justice à Jérusalem (d)Voir et modifier les données sur Wikidata

Guideon Hausner (en hébreu : גדעון האוזנר) est un juriste et homme politique israélien né à Lemberg le et mort le à Jérusalem. En tant que procureur général d'Israël, Hausner mène l'accusation contre Adolf Eichmann dans le procès de ce dernier.

Biographie[modifier | modifier le code]

Hausner est né à Lemberg alors capitale du Royaume de Galicie et de Lodomérie, une province de l'Empire d'Autriche-Hongrie. Son père Bernard est enseignant et rabbin de Lemberg. Il est sioniste et plus tard secrétaire personnel de Theodor Herzl. La famille fait son aliya en 1927 quand Bernard Hausner est nommé conseiller économique du gouvernement de Pologne en Palestine mandataire. Gideon fait des études de philosophie à l'université hébraïque de Jérusalem puis de droit à l'École de droit de Jérusalem.

Pendant la guerre israélo-arabe de 1948-1949, Gideon Hausner fait partie de la Haganah. Après la guerre, Hausner travaille pour l'armée et devient président du tribunal militaire.

En 1960, Hausner est nommé procureur général d'Israël en remplacement de Haim Cohn. En 1961, il mène l'accusation dans le procès pour crimes de guerre et crimes contre l'humanité du nazi Adolf Eichmann. Hausner devient très célèbre en Israël où les habitants écoutent sa voix à la radio et dans le monde[1].

Contraint par des luttes politiques, en particulier avec le ministre de la Justice Dov Yossef, Hausner démissionne de son poste de procureur général en 1963 et se lance en politique[1],[2]. Il est remplacé par Moshe Ben-Ze'ev. En 1965, Hausner est élu à la 6e Knesset sur la liste d'un parti nouvellement créé, les Libéraux indépendants. Hausner est réélu à la 7e Knesset en 1969 et à la 8e Knesset en 1973. En 1974, Hausner démissionne de son mandat et devient ministre sans portefeuille dans le gouvernement de Golda Meir qui dure 3 mois. Il est reconduit dans ses fonctions dans le gouvernement de Yitzhak Rabin qui dure jusqu'en 1977. Hausner retrouve alors son siège à la Knesset et est réélu à la 9e Knesset en 1977. Il perd son siège lors des élections de 1981.

En 1969, Hausner est nommé chef du mémorial de Yad Vashem[1].

Références[modifier | modifier le code]

Lien externe[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :